HomeSantéCabinet de soins : quel matériel médical choisir ?

Cabinet de soins : quel matériel médical choisir ?

Publié le

spot_img

Afin de garan­tir aux patients des soins de qua­li­té, il est impor­tant pour chaque cabi­net de se doter du maté­riel médi­cal néces­saire. Il s’agit d’un ensemble d’outils qui visent à faci­li­ter les pro­fes­sion­nels dans les soins appor­tés aux malades. Mais, quel maté­riel médi­cal faut-il choi­sir ? Quid du mobi­lier médi­cal ? Fai­sons le décryp­tage à tra­vers cet article.

Les matériels de soins généraux

Le maté­riel médi­cal existe sous plu­sieurs caté­go­ries. Par­mi celles-ci figurent les maté­riels de soins géné­raux. Il s’agit notam­ment du sté­tho­scope, du ther­mo­mètre et du tensiomètre.

Le Beurer Tensiomètre à poignet

Le Beu­rer ten­sio­mètre à poi­gnet s’utilise pour mesu­rer la pres­sion arté­rielle du malade au niveau de son poi­gnet. Pra­tique et com­pact, cet appa­reil intègre la tech­no­lo­gie de mesure oscil­lo­mé­trique. Le but est de four­nir des lec­tures plus pré­cises du pouls et de la pres­sion dias­to­lique et systolique.

Notez qu’il existe des ver­sions modernes de Beu­rer ten­sio­mètre à poi­gnet qui stockent les mesures prises et faci­litent le sui­vi de l’évolution de la pres­sion arté­rielle. Par ailleurs, il existe d’autres types de ten­sio­mètres tels que le ten­sio­mètre auto­ma­tique et le ten­sio­mètre portable.

Le stéthoscope

Le sté­tho­scope est un maté­riel uti­li­sé dans les soins géné­raux. Il per­met d’écouter les sons internes du corps, notam­ment ceux du cœur et de la res­pi­ra­tion. Pour cette rai­son, il est doté de deux écou­teurs reliés à des tubes et un pavillon ou un ampli­fi­ca­teur de sons. Il faut sou­li­gner que les sté­tho­scopes peuvent ser­vir à éva­luer les intes­tins, les pou­mons ain­si que d’autres organes internes.

Le thermomètre infrarouge

Le ther­mo­mètre infra­rouge est un autre maté­riel très en vogue dans les centres de soins. Il sert à mesu­rer la tem­pé­ra­ture cor­po­relle sans qu’il n’y ait de contact phy­sique entre le méde­cin et le patient. Afin de détec­ter la cha­leur qu’émet la peau du malade, cet appa­reil est équi­pé de rayons infra­rouges. Il faut recon­naître qu’il offre une mesure pré­cise de la tem­pé­ra­ture du corps, et ce, de façon rapide.

Le gel de contact

Le gel de contact s’utilise cou­ram­ment en méde­cine. Il favo­rise la conduc­ti­vi­té entre la peau du patient et les élec­trodes ou les cap­teurs. C’est le cas de ceux qui sont employés dans les exa­mens diag­nos­tiques comme les écho­gra­phies. En outre, le gel de contact garan­tit la bonne trans­mis­sion des signaux élec­triques, ce qui amé­liore les résul­tats des examens.

L’oxymètre de pouls PO 35

L’oxymètre de pouls 35 est un appa­reil retrou­vé par­mi les maté­riels de soins géné­raux. Sa fonc­tion est de mesu­rer la fré­quence du pouls. Mais, il sert aus­si à éva­luer la satu­ra­tion en oxy­gène dans le sang. C’est pour­quoi il est très sou­vent uti­li­sé avec les patients qui souffrent de pro­blèmes res­pi­ra­toires, afin de sur­veiller les niveaux d’oxygène.

Les matériels d’hygiène

Les maté­riels d’hygiène sont impor­tants dans les éta­blis­se­ments de san­té. Ils per­mettent de pré­ve­nir la trans­mis­sion d’infections, tout en main­te­nant des normes d’hygiène strictes. Par­mi ces maté­riels, il faut citer les draps d’examen, le masque de pro­tec­tion, le coton hydro­phile et les gants.

Les draps d’examen

Les draps d’examens s’utilisent pour la cou­ver­ture des sur­faces d’examen, comme les lits d’hôpital. Ils forment une excel­lente bar­rière hygié­nique entre la sur­face et le patient. Fabri­qués avec des maté­riaux résis­tants, ils sont géné­ra­le­ment jetables pour limi­ter les risques de conta­mi­na­tion.

Les gants en latex

Les gants en latex sont conçus à par­tir de caou­tchouc natu­rel. Ils sont très uti­li­sés par le per­son­nel de san­té lors des soins aux patients. Ils consti­tuent un moyen de pré­ve­nir la trans­mis­sion d’infections et de conser­ver de meilleures condi­tions hygié­niques. Tou­te­fois, il existe des gants fabri­qués avec des maté­riaux autres que le latex, puisque cer­taines per­sonnes peuvent en être allergiques.

Les casaques stériles

Les casaques sté­riles retrou­vées dans les éta­blis­se­ments médi­caux sont géné­ra­le­ment ren­for­cées et conçues avec des maté­riaux spé­ciaux pour offrir une meilleure pro­tec­tion. Ce sont en réa­li­té des vête­ments dont se sert le per­son­nel médi­cal, notam­ment dans les envi­ron­ne­ments médicaux.

Le masque de protection KN95

Le masque de pro­tec­tion est un type de masque fil­trant. Il pro­tège contre les par­ti­cules sus­pen­dues dans l’air, dont les virus et les bac­té­ries. En effet, ils peuvent fil­trer jusqu’à 95% de ces microor­ga­nismes aus­si bien dans les envi­ron­ne­ments médi­caux que dans les lieux publics.

Par ailleurs, il existe d’autres maté­riels d’hygiène en vogue dans les cabi­nets de soins. Il s’agit notam­ment du coton papa­lia pour pré­le­ver des échan­tillons et du gel dés­in­fec­tant pour éli­mi­ner les germes et les bac­té­ries. À ceux-ci peut s’ajouter le coton hydro­phile pour des appli­ca­tions médi­cales, comme le net­toyage de la peau et le pan­se­ment de plaies.

Les vêtements médicaux

Les vête­ments médi­caux jouent un rôle impor­tant dans la sécu­ri­té et le main­tien de l’hygiène dans les cabi­nets médi­caux. Ils pro­tègent à la fois les patients et le per­son­nel médi­cal contre les risques d’infection et la conta­mi­na­tion. Entre autres, ce sont les sabots uni­sexes, les pan­ta­lons médi­caux et les sur­chaus­sures jetables.

Les surchaussures jetables

Comme l’indique leur nom, les sur­chaus­sures jetables sont por­tées par-des­sus les chaus­sures nor­males du per­son­nel médi­cal. Ces couvre-chaus­sures per­mettent d’éviter la conta­mi­na­tion d’un espace médi­cal à un autre. Ils visent aus­si à empê­cher la pro­pa­ga­tion de pous­sières et de germes.

La chemise d’hôpital et la surblouse médicale

La che­mise d’hôpital est por­tée par les patients durant leur séjour à l’hôpital. Il s’agit d’une blouse conçue pour être facile à enfi­ler. Quant à la sur­blouse médi­cale, elle est des­ti­née aux pro­fes­sion­nels, notam­ment lorsqu’ils doivent trai­ter des patients infectieux.

Le pantalon médical

Le pan­ta­lon médi­cal est un pan­ta­lon spé­ci­fique réser­vé au per­son­nel médi­cal, notam­ment les infir­mières, les méde­cins et les tech­ni­ciens. En plus d’être faciles à entre­te­nir, ils sont confor­tables, ce qui les rend très pra­tiques pour un usage quotidien.

Le sabot unisexe

Le sabot uni­sexe est une chaus­sure de tra­vail à la fois confor­table et pra­tique. Elle est géné­ra­le­ment por­tée par les pro­fes­sion­nels de san­té ain­si que le per­son­nel médi­cal. Elle dis­pose d’une semelle anti­dé­ra­pante, ce qui per­met d’assurer la sta­bi­li­té pen­dant le dépla­ce­ment et la marche.

Par ailleurs, d’autres vête­ments médi­caux peuvent être éga­le­ment uti­li­sés dans les centres de soins. C’est le cas de la char­lotte chi­rur­gi­cale pour cou­vrir les che­veux et empê­cher la chute de poils ou de par­ti­cules au cours d’une chirurgie.

Zoom sur le mobilier médical à choisir

Le mobi­lier médi­cal est une somme d’équipements conçus spé­cia­le­ment pour ser­vir dans tous les centres médi­caux. Par­mi les plus retrou­vés, il faut citer les cha­riots, les tables médi­caux et paravents.

Les chariots et les guéridons médicaux

Par­mi le mobi­lier médi­cal indis­pen­sable se retrouvent les cha­riots et les gué­ri­dons. En effet, ces der­niers sont uti­li­sés dans les éta­blis­se­ments de san­té tels que les cli­niques, les hôpi­taux et les mai­sons de retraite.

Les chariots de soins

Les cha­riots de soins sont géné­ra­le­ment équi­pés de plu­sieurs pla­teaux, tiroirs et éta­gères. Ces espaces de ran­ge­ment servent à orga­ni­ser et à sto­cker les articles médi­caux, comme les seringues, les pan­se­ments et les cathé­ters. Notez qu’ils sont pour la plu­part conçus en alu­mi­nium ou en acier inoxy­dable pour leur garan­tir leur dura­bi­li­té et la faci­li­té au nettoyage.

Les guéridons médicaux

En dehors des cha­riots de soin, les envi­ron­ne­ments de soins de san­té sont éga­le­ment dotés de gué­ri­dons médi­caux. Ce sont en réa­li­té des tables à rou­lettes qui four­nissent une sur­face de tra­vail stable et mobile. Uti­li­sés par les pro­fes­sion­nels de san­té, ils sont aus­si équi­pés de tiroirs, d’étagères et de pla­teaux pour le ran­ge­ment des four­ni­tures médi­cales néces­saires. En outre, les gué­ri­dons médi­caux sont conçus de manière à être dépla­cés faci­le­ment, ce qui témoigne de leur praticité.

Les chariots à médicaments et des guéridons de bloc

Il existe d’autres types de cha­riots et de gué­ri­dons qui sont aus­si indis­pen­sables dans les cabi­nets médi­caux. Il s’agit des cha­riots à médi­ca­ments et des gué­ri­dons de bloc. Les pre­miers sont spé­ci­fi­que­ment uti­li­sés pour le sto­ckage et l’administration sécu­ri­sée des médi­ca­ments. Quant aux gué­ri­dons de bloc, ils servent géné­ra­le­ment dans les salles d’opération et sont équi­pés de pla­teaux et de tiroirs pour ran­ger les ins­tru­ments chirurgicaux.

Le divan et la table d’examen

Le divan médi­cal et la table d’examen sont des dis­po­si­tifs à retrou­ver obli­ga­toi­re­ment dans les cabi­nets médi­caux. Ils existent sous plu­sieurs sous-caté­go­ries, dont les tables d’examen élec­triques, les divans d’examen hau­teur fixe et les tables de massage.

Les tables d’examen électriques

Les tables d’examen élec­triques sont des outils moto­ri­sés connus pour leur aspect pra­tique. Ils offrent aux pra­ti­ciens la pos­si­bi­li­té de régler la hau­teur et l’inclinaison selon les besoins de l’examen médi­cal. De plus, leur contrôle s’effectue via des com­mandes élec­triques et ils offrent un grand confort au patient.

Les divans d’examen hauteur fixe

Une autre sous-caté­go­rie est celle des divans d’examen hau­teur fixe. Contrai­re­ment aux tables élec­triques, ils ne dis­posent pas de fonc­tions de réglage auto­ma­tique. Ils béné­fi­cient plu­tôt d’une hau­teur stan­dard qui convient aux exa­mens. Ils sont conçus avec des maté­riaux divers, comme l’aluminium, le bois et l’acier. Afin d’offrir un niveau de confort don­né aux patients, ils sont par­fois rembourrés.

Le fauteuil de gynécologie et les tables de massage

À ces deux équi­pe­ments de la caté­go­rie, il faut éga­le­ment noter le fau­teuil de gyné­co­lo­gie et les tables de mas­sage. Les fau­teuils de gyné­co s’utilisent essen­tiel­le­ment dans le cadre des exa­mens obs­té­triques et gyné­co­lo­giques. Avec leur concep­tion ergo­no­mique, ils sont équi­pés d’étriers afin de sou­te­nir les jambes du patient.

En ce qui concerne les tables de mas­sage, elles s’emploient lors des trai­te­ments de réédu­ca­tion, de mas­so­thé­ra­pie et de phy­sio­thé­ra­pie. Mais, elles peuvent aus­si être uti­li­sées dans cer­tains cabi­nets médi­caux où les exa­mens requièrent une posi­tion allon­gée du malade.

Le tabouret et le siège

Les sièges et les tabou­rets médi­caux occupent une place très impor­tante dans le mobi­lier médi­cal. Il se com­pose de plu­sieurs sous-équi­pe­ments, dont les tabou­rets à rou­lettes, les chaises pour salle d’attente et les sièges de laboratoire.

Les tabourets à roulettes

Comme leur nom l’indique, les tabou­rets à rou­lettes uti­li­sés dans les cabi­nets de soins sont dotés de rou­lettes. Cela per­met aux méde­cins de bou­ger plus faci­le­ment sans se lever fré­quem­ment. Ils sont alors conçus pour offrir une grande mobi­li­té, notam­ment à ceux qui inter­viennent autour des tables d’examen ou des lits des patients.

Les sièges de laboratoire

Outre les tabou­rets à rou­lettes, il faut éga­le­ment retrou­ver les sièges de labo­ra­toire. Ces der­niers s’utilisent par­ti­cu­liè­re­ment dans les envi­ron­ne­ments de labo­ra­toire qui abritent les cher­cheurs et les tech­ni­ciens. Ceux-ci sont en réa­li­té appe­lés à res­ter assis durant de longues heures pour réa­li­ser des tests, des ana­lyses ain­si que des recherches. Pour leur offrir un cer­tain confort, les sièges de labo­ra­toire sont sou­vent ergo­no­miques. En plus d’être ajus­tables, ils offrent une pos­ture adé­quate et un sou­tien lombaire.

Les chaises pour salle d’attente

La caté­go­rie des tabou­rets et sièges ne se limite pas seule­ment aux sièges de labo­ra­toire et aux tabou­rets à rou­lettes. On peut éga­le­ment dis­tin­guer les chaises pour salle d’attente. Ce sont des sièges réser­vés aux patients en attente pour une pro­cé­dure ou une consul­ta­tion médi­cale. Pour limi­ter les risques de fatigue, elles offrent un meilleur niveau de confort, avec une concep­tion ergo­no­mique et des rem­bour­rages spécifiques.

Les fauteuils de prélèvement

Les fau­teuils de pré­lè­ve­ment se retrouvent spé­ci­fi­que­ment dans les salles de pré­lè­ve­ment de plas­ma ou de sang. Lors de ces pro­cé­dures, ils offrent un confort opti­mal aux patients, ce qui per­met aux pro­fes­sion­nels d’exercer en toute effi­ca­ci­té. L’avantage avec ces fau­teuils est qu’ils sont par­fois incli­nables, ce qui favo­rise la cir­cu­la­tion du sang durant les prélèvements.

Les équipements pour le transport des patients

Pour assu­rer le trans­port des malades, l’acquisition de cer­tains équi­pe­ments est néces­saire. Il s’agit notam­ment des chaises por­teuses, des fau­teuils rou­lants et des bran­cards d’urgence. Cha­cun d’eux pré­sente des avan­tages spécifiques.

Les brancards d’urgence

Les bran­cards d’urgence font par­tie du mobi­lier médi­cal uti­li­sé pour trans­por­ter des patients en situa­tion d’urgence. Il s’agit par exemple de ceux dont la situa­tion requiert des soins immé­diats, soit dans les ser­vices d’urgence, soit dans les hôpi­taux. Pour un meilleur usage, les bran­cards d’urgence sont géné­ra­le­ment dotés de rou­lettes. Ils peuvent ain­si pas­ser plus faci­le­ment dans les ascen­seurs et les cou­loirs des cabi­nets. Notez qu’il existe cer­tains bran­cards qui sont pliables pour un ran­ge­ment optimal.

Les chaises de transport

Comme les bran­cards d’urgence, les chaises de trans­port inter­viennent dans le trans­port des malades. Mais, elles sont excep­tion­nel­le­ment uti­li­sées pour ame­ner ces der­niers dans les salles d’attente, les chambres d’hôpital ou encore les ser­vices de diag­nos­tic. Leur mobi­li­té facile est rede­vable aux rou­lettes, dont ils sont dotés. Elles pré­sentent par­fois des carac­té­ris­tiques sup­plé­men­taires comme des repose-pieds et les cein­tures de sécu­ri­té. Le but est d’assurer un niveau de confort et une sécu­ri­té aux per­sonnes transportées.

Les fauteuils roulants

Les fau­teuils rou­lants s’utilisent éga­le­ment pour le trans­port des patients. Leur par­ti­cu­la­ri­té réside dans le fait qu’ils sont très ser­viables aux malades qui peinent à mar­cher ou qui pré­sentent une mobi­li­té très limi­tée. Afin de faci­li­ter leur dépla­ce­ment, ils sont équi­pés de roues. S’ils ont long­temps exis­té sous une confi­gu­ra­tion manuelle, on retrouve aujourd’hui des modèles entiè­re­ment élec­triques. Ces der­niers sont auto­pro­pul­sés. Ils sont d’ailleurs très recom­man­dés pour offrir une cer­taine auto­no­mie aux patients à qui ils sont destinés.

Les chaises porteuses

Connues éga­le­ment sous le nom de bran­cards de trans­fert, les chaises por­teuses per­mettent de dépla­cer d’un point à un autre, du lit au fau­teuil rou­lant par exemple. Elles sont fabri­quées de manière à faci­li­ter le trans­fert, tout en rédui­sant les efforts phy­siques du per­son­nel et en garan­tis­sant la sécu­ri­té du malade. Si elles sont géné­ra­le­ment pliables, elles peuvent pré­sen­ter des carac­té­ris­tiques spé­ciales pour une uti­li­sa­tion plus effi­ciente et plus pratique.

Les paravents médicaux

Les para­vents médi­caux offrent des solu­tions flexibles afin de répondre aux besoins d’intimité et de confi­den­tia­li­té dans les cabi­nets médi­caux. Ce sont, entre autres, des para­vents de salle d’attente, des para­vents muraux téles­co­piques et les para­vents de consultation.

Les paravents de consultation

Les para­vents de consul­ta­tion s’utilisent dans les salles de consul­ta­tion médi­cale et les salles d’examen. En effet, ils per­mettent de créer une inti­mi­té lors des entre­tiens entre les patients et le per­son­nel médi­cal. Pour plus pra­ti­ci­té, ils sont dépla­çables. Ils peuvent éga­le­ment être dis­po­sés autour du lit d’examen.

Les paravents sur roulettes

Comme les para­vents de consul­ta­tion, les para­vents sur rou­lettes offrent une solu­tion poly­va­lente pour amé­na­ger l’espace dans les cabi­nets médi­caux. Équi­pés de rou­lettes, ils sont faci­le­ment dépla­çables et servent à créer des zones d’examen tem­po­raires ou des sépa­ra­tions entre les lits dans les centres.

Les paravents de salle d’attente

Les para­vents de salle d’attente s’utilisent pour créer des espaces d’attente dans les éta­blis­se­ments de san­té. Ils per­mettent de sépa­rer les sièges des patients de ceux qui les accom­pagnent pour plus d’intimité. En dehors de ces para­vents, on dis­tingue éga­le­ment des para­vents muraux téles­co­piques. Leur par­ti­cu­la­ri­té réside dans le fait qu’ils peuvent être rétrac­tés lorsqu’ils ne sont pas d’usage.

L’importance des équipements ergonomiques

Pour opti­mi­ser l’utilisation de tout le mobi­lier médi­cal, il est impor­tant de choi­sir des pro­duits ergo­no­miques. Ces der­niers offrent un meilleur confort aux patients et au per­son­nel médi­cal. Ils opti­misent éga­le­ment l’efficacité des soins de santé.

Par exemple, les lits d’hôpital, les chaises d’examen et les fau­teuils rou­lants ergo­no­miques peuvent aider à limi­ter les points de ten­sion et la pres­sion. Cela réduit les risques d’inconfort et de dou­leur pour les patients. Ils peuvent aus­si être ajus­tables en incli­nai­son, en hau­teur et en posi­tion­ne­ment afin de répondre aux besoins indi­vi­duels du per­son­nel médi­cal et des patients.

Derniers articles

La question de la qualité nutritionnelle des repas en résidence senior

Le bien-être de nos parents et grands-parents est une préoccupation constante, surtout lorsque l'âge...

Prophylaxie médicale : tout savoir sur les masques FFP

Depuis la pandémie de la Covid-19, l’utilisation des masques respiratoires s’est largement répandue dans...

Comment booster la présence de collagène dans votre organisme ?

Le collagène est un composant bien connu dans le monde du cosmétique. Au-delà de...

8 aliments à consommer pour réduire la graisse abdominale

Saviez-vous que notre santé est largement influencée par nos choix alimentaires au quotidien ?...

Pour aller plus loin

La question de la qualité nutritionnelle des repas en résidence senior

Le bien-être de nos parents et grands-parents est une préoccupation constante, surtout lorsque l'âge...

Prophylaxie médicale : tout savoir sur les masques FFP

Depuis la pandémie de la Covid-19, l’utilisation des masques respiratoires s’est largement répandue dans...

Comment booster la présence de collagène dans votre organisme ?

Le collagène est un composant bien connu dans le monde du cosmétique. Au-delà de...