Recherche sur Esculape 
    powered by FreeFind
 
Page d'accueil
Moteurs de recherche
Nouveautés Contact/Email
Accès à tous les textes
Sommaire général
Page précédente

NOUVEAUTÉS SUR ESCULAPE
N'oubliez pas d'actualiser cette page par votre navigateur
ou d'utiliser ce module
Pour être
prévenu(e) d'une MAJ
it's private
powered by
ChangeDetection

En 2013 Esculape
a reçu 2 779 399 visites
Merci à tous


Vous cherchez des informations pour votre santé ?
Faites les bons choix en vous posant au moins 3 questions
1/ Qui a écrit le contenu du site ?
2/ Quelles sont ses compétences ?
3/ Quelles sont ses motivations ? (publicité, vente en ligne +++)
Et enfin, vérifiez les informations sur d'autres sites de confiance
Les recommandations de la Haute Autorité de Santé française à propos des sites santé [Lire]


Moteur de recherche sur Esculape

Cherchez de l'information en français
dans la base des sites certifiés HONcode.


Coups de Coeur



EFICATT Exposition fortuite à un agent infectieux et conduite à tenir en milieu de travail
maladies-professionnelles.cramif.frp
tatoufaux.com
Annuaire des médecins (CNOM)
Les principaux services de téléphonie sanitaire et sociale en France L'actualité médicale vue par Claude Béraud
Guide INRS des maladies professionnelles
Traducteur en ligne Reverso
Traducmed (12 langues pour la prise en charge médicale)
http://www.atousante.com/ (Médecine du travail)
http://charlatans.info/
Sommeil-mg.net (Sommeil-médecine générale)
le CRAT Centre de Renseignement sur les Agents Tératogènes)
le BEH (Bulletion Epidémiologique Hebdomadaire)
Biotherapy.net
Cismef.org (CHU Rouen)
Annuaire Médiamed
RecommandationsBonne Pratique Afssaps/HAS
Petit dictionnaire médical
http://martinwinckler.com/ Le site de Martin Winckler
La Revue Prescrire
Les facultés de médecine françaises
Les centres de pharmacovigilances
MPSE syndrome A connaître et reconnaître absolument
SMR & ASMR
Exobobologie Les extra-terrestres consultent souvent...
Alphabet des fausses urgences
tatoufaux.com (le site qui démonte les idées reçues.)
Strip-tease-FMC


Quelques livres dans votre bibliothèque ?



Mon Top 10

Brèves et pharmacovigilance

le retour des zappeurs
Qu'est-ce qu'un zappeur ?
C'est exactement ce que vous imaginez : un hyperactif au cerveau en perpétuelle ébullition, un agité du bocal qualifié de TDAH : Trouble du Déficit de l'Attention avec (ou sans) Hyperactivité. Les zappeurs sont brimés très tôt pr notre système éducatif conçu pour des sujets calmes, attentifs et patients. Heureusemebt une nouvelle ère s'ouvre devant eux....Zapper n'est pas une maladie. C'est un caractère aussi ancien qu'homo sapiens, qui se révèle particulièrement bien adapté à une société dont les mutations sont de plus en plus rapides et brutales. Dominique Dupagne, zappeur émérite vous explique pourquoi...dans un petit livre "le retour des zappeurs"... une nouvelle revanche ? [Lire]

La British Heart Foundation
a lancé une campagne pour la promotion du massage cardiaque sur «Staying Alive» des Bee Gees

(Merci à UGé Zapping n° 62 ]

La révolution technologique


Santé 2.0 émerge des réseaux sociaux
Au côté du savoir médical, les réseaux sociaux de santé et les forums font émerger un nouveau savoir collectif, ou "profane" basé sur le vécu de la maladie. Internet est devenue la deuxième source d'information des Français en matière de santé après le médecin, a révélé en avril 2010 un sondage Ipsos pour le Conseil de l'Ordre des médecins. Un travail d'investigation et d'analyse centré sur trois pathologies (autisme, cancer, sida),a été mené par le CGIET. [Lire]

Tous les 2 jours, en France, une femme meurt
sous les coups de son conjoint ou de son ex-conjoint.



Don d’organes : positionnez-vous en un clic !
SI vous êtes pour, une carte de positionnement + 2 autocollants (agréés par les autorités) à coller sur votre véhicule vous seront envoyés gratuitement par courrier, dès que vous serez positionné. [Lien]

Information médicale
Respecter la loi !

Une année d'enquête du Formindep pour évaluer l'application de la loi sur la transparence de l'information médicale. Le résultat est accablant : Une loi non respectée, voire méprisée par les médecins leaders d'opinions et les ordres professionnels [Lire]

Refuser les violences faites aux femmes
En France, tous les trois jours, une femme meurt sous les coups de son mari ou de son compagnon. Toutes formes de violences confondues, ce sont près de 1,1 million de femmes de 18 à 60 ans qui en ont été victimes en 2006.
Un site à connaitre : http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

Information médicale : savoir qui parle
Mais le 28 mars dernier, a été publié au Journal Officiel le décret d'application de l'article 26 de la loi de 2002 (article L.4113-13 du Code de la santé publique) sur les droits des malades. Cet article de loi précise que tout professionnel de santé qui s'exprime publiquement sur un produit de santé, doit préalablement déclarer les relations qui le lient à l'entreprise qui commercialise ce produit. Encore faut-il que cette loi soit appliquée... [Lien] (Formindep)

Les "médecines douces"
Chaque jour apparaissent de nouvelles théories médicales et de nouvelles thérapies. Comment faire pour démêler les innovations sérieuses et bienvenues des prétentions farfelues et dangereuses ?
Douze questions à poser lorsqu'on évalue l'une, douze réponses à méditer [Lire]

Quand le web rend malade
les biens-portants

Quand les patients jouent au docteur sur internet en recherchant des informations sur leurs symptômes, le pronostic ou le traitement d'une maladie dont ils pensent souffrir, leur anxiété augmente. Et cela peut déboucher sur de véritables troubles, si on en croit une étude menée par Microsoft. En effet, Internet "a le potentiel d'accroître l'anxiété des gens qui ont peu ou pas de connaissances médicales, particulièrement quand il est utilisé pour rechercher un diagnostic", soulignent Ryen White et Eric Horvitz dans cette étude basée sur les consultations de 515 internautes sur le site health.msn.com. Pour ces "cyberchondriaques", des symptômes banals et inoffensifs risquent d'être interprétés comme des signes d'une maladie grave. "De telles surenchères peuvent provoquer une anxiété, un investissement en temps et des dépenses de santé inutiles", disent les auteurs. Selon d'autres travaux, huit Américains sur dix ont déjà recherché des informations médicales sur l'internet.

IG Nobel
Dan Ariely et son équipe de l’université de Durham (Caroline du Nord) ont reçu le Ig Nobel de Médecine pour avoir montré que les médicaments très chers étaient plus efficaces que ceux bons marché. Le chercheur a montré que des sujets invités à tester l’efficacité de deux antalgiques déclaraient que celui qui était présenté comme coûteux était plus efficace qu’un autre soi-disant acheté à vil prix. [Lien]

Pharmacommerce de la peur
L’industrie pharmaceutique n’arrête pas de faire peur dans des campagnes soi-disant d’information sur les dangers pour la santé, campagnes tout aussi scientifiques que celle pour la meilleure lessive. On appelle cela le « pharmacommerce de la peur ».
Pour des multinationales intéressées par le profit, c’est une stratégie marketing payante, puisque par exemple les médicaments hypolipémiants lui rapportent autour de 40 milliards de dollars par an.... [Lire]
L'exploitation industrielle de la peur comporte un coût socio-économique qui invite à la réflexion. [Lire]
Avez vous le cholestérol névrotique [Lire]

Vous cherchez des informations pour votre santé ?
Faites les bons choix en vous posant au moins 3 questions
Qui a écrit le contenu du site ?
Quelles sont ses compétences ?
Quelles sont ses motivations ? (vente en ligne +++)
Les recommandations de la Haute Autorité de Santé française à propos des sites santé [Lire]




< CENTER>


C.Q.F.D...Aussi
Information et controverse sur le médicament


Etes-vous sûr de tout connaitre sur les risques liés à l'Alcool ?

SELECTION





VOUS CHERCHEZ DES INFORMATIONS POUR VOTRE SANTE ?
Faites les bons choix en vous posant au moins 3 questions
Qui a écrit le contenu du site ?
Quelles sont ses compétences ?
Quelles sont ses motivations ? (vente en ligne +++)
Voir les recommandations de la Haute Autorité de Santé française à propos des sites santé [Lire]

ACHETER DES MEDICAMENTS PAR INTERNET
Au total, l'OMS estime que cela représente 35 milliards de dollars de ventes chaque année. Jusqu’à présent, ce sont surtout les pays pauvres qui sont touchés : 50 % médicaments écoulés en Afrique sont des faux. Même l’Europe n’est plus épargnée et, en France, le volume de faux médicaments en circulation devient inquiétant. [Lire]



LA SANTE DES FEMMES
Si l'on posait cette question, on répondrait, selon les cas, le cancer du sein, le HIV, la malaria ou la tuberculose dans les pays pauvres. En réalité, la pathologie cardiovasculaire ( IDM et AVC en particulier ) tue plus de femmes que tous les cancers réunis.
La probabilité pour une femme de décéder d'une coronarite est 4 fois plus élevée que pour une tumeur maligne du sein. Bien plus, elles meurent plus souvent que les hommes d'une pathologie cardiovasculaire. [Lire]

DEPENSES DE SANTE
Les 30 pays de la zone OCDE ont dépensé des sommes record en soins de santé en 2001, en moyenne 8,4 % du PIB, soit un accroissement de 0,3 % par rapport à 2000, indique l'OCDE. C'est essentiellement le fait de la hausse des produits pharmaceutiques et de la diffusion des techniques médicales modernes. En France (neuvième rang), les chiffres passent de 9,3 % en 2000 à 9,5 % en 2001. [Lire]

INFORMATION & PUBLICITE MEDICALE
Oubliez tout ce qui brille et demandez-vous ce que dit réellement l'annonce ; en fait, a-t-elle vraiment quelque chose à dire ou s'agit-il d'une simple astuce pour mieux faire connaître une marque ?
Certaines publicités présenteront une jolie fille un brin dévêtue pour vanter les mérites d'un antidépresseur ou d'un phlébotonique. [Lire]

FRANCE : 85 000 ENFANTS SONT EN DANGER
La maltraitance des enfants doit être pour tous - mais surtout pour le corps médical - une précoccupation de tous les jours. En 2001, 85 000 enfants étaient en danger...[Lire]

MALADE OU NON-MALADE
Selon l'OMS, la santé c'est simple : il s'agit d'un « bien-être physique, psychologique et social complet ». Sur cette base, autant dire que la majorité de la planète souffre d'au moins quelque chose. [Lire]

MACRO-ECONOMIE et SANTE
En France, on parle toujours de déficit des dépenses de santé alors que selon l'OMS, des dépenses bien ciblées, d'un montant de 66 milliards de dollars par an jusqu'en 2015, pourraient sauver jusqu'à 8 millions de personnes par an et générer six fois plus de bénéfices économiques, soit plus de 360 milliards de dollars par an d'ici à 2020 [Lire].

HALTE AU DERAPAGE DE LA LONGEVITE....
Une analyse permet de répondre de façon formelle : il existe bien un lien de causalité entre la consommation de soins et l'accroissement de la longévité, de même que l'allongement de la durée de vie augmente la consommation de soins. [Lire]

ACCIDENTS DU TRAVAIL : UN FLEAU MONDIAL
Chaque jour dans le monde, 5 000 personnes meurent des suites d'un accident ou d'une maladie liée à leur travail. Soit un salarié toutes les quinze secondes ! [Lire]

GERIATRIE : LE PIEGE MEDICAL
La médecine moderne n'est pas conçue pour les personnes très âgées. A leur égard, elle se révèle non seulement inefficace, mais contre-indiquée. Le bon médecin doit savoir renoncer à prescrire de multiples examens nécessaires au diagnostic. Le séjour à l'hôpital est déconseillé. Il est beaucoup plus important de consacrer du temps à soulager les souffrances et à favoriser le bien-être des patients. [Lire]

LE MEDICAMENT NOUVEAU EST ARRIVE
A efficacité égale, un vieux médicament vaut mieux qu'un nouveau.Proverbe médical..... [Lire]

NOUVEAUTÉS
sur le site et ailleurs




U.S. Women’s Perceptions of the Effects of Mammography Screening on Breast-Cancer Mortality as Compared with the Actual Effects. (NEJM)
It is easy to promote mammography screening if the majority of women believe that it prevents or reduces the risk of getting breast cancer and saves many lives through early detection of aggressive tumors. We would be in favor of mammography screening if these beliefs were valid. Unfortunately, they are not, and we believe that women need to be told so. From an ethical perspective, a public health program that does not clearly produce more benefits than harms is hard to justify. Providing clear, unbiased information, promoting appropriate care, and preventing overdiagnosis and overtreatment would be a better choice. [Lire] (NEJM)

Dyslipidémie
Communiqué de presse du conseil scientifique du Collège National des Généralistes Enseignants

Le CNGE demande une mise à jour des recommandations françaises qui ne sont plus adaptées aux données de la science Le conseil scientifique du CNGE attire l’attention sur les modifications les plus importantes à apporter aux stratégies actuellement recommandées en France.
Instaurer ou poursuivre un traitement par statine à dose fixe en prévention secondaire (statine à posologie élevée) et en prévention primaire pour des patients à haut risque cardiovasculaire (statine à posologie élevée ou modérée selon le niveau de RCV, les comorbidités du patient et la tolérance.)
Abandonner la stratégie thérapeutique ciblée sur le taux de LDL-cholestérol et le contrôle itératif du LDL-cholestérol plasmatique (ce dosage n’étant éventuellement demandé qu’à visée éducative ou motivationnelle). [Lire]
Cela ne va pas être facile !!!!

Parle à ma prostate, ma tête est malade
En 2011, environ 30% des hommes sans cancer de la prostate ont eu au moins un dosage du PSA. Les médecins généralistes avaient prescrits 87% des tests.
Le PSA libre rendait compte de 21% des 4,2 millions de tests. AINSI Le dosage du PSA en France correspond à un dépistage de masse, contrairement aux recommandations de la Haute Autorité de santé. L’hétérogénéité géographique des pratiques et l’utilisation importante du PSA libre, plus coûteux, doivent conduire à une réévaluation des pratiques. L’information du patient doit prendre en compte la fréquence élevée des troubles liés aux traitements.
Après un dosage du PSA en 2010, 2,1% des hommes ont eu une biopsie l’année suivante et 1% un CPr pris en charge. Parmi ceux présentant un cancer de la prostate, près de 80% ont eu au moins un traitement spécifique dans les deux années suivantes. Chez les hommes de 50-69 ans, près de 66% ont eu une prostatectomie isolée et, parmi eux, 61% un traitement médicamenteux pour trouble de l’érection et 18% pour troubles urinaires lors des deux ans de suivi..[Lire / I NVS].

Peut-on soigner sans risques ?
Peut-on innover sans risque ?
Peut-on vivre sans risques ?

Le refus du risque semble aujourd'hui largement primer sur l'acceptation des dangers potentiels de l'innovation, ce que renforce chez nous l'inscription du principe de précaution dans le marbre de la loi des lois qu'est la Constitution, le moindre aléa, la moindre prise de risque pouvant vous entraîner devant les tribunaux. La santé est plus souvent «scandaleuse» qu'efficace ou bienfaitrice, et les complications, les échecs sont davantage soulignés que les progrès thérapeutiques. Face à la majorité silencieuse des millions de malades qui bénéficient chaque jour des bienfaits incontestables des médicaments ainsi que des appareils et des instruments les plus innovants, une poignée de marchands de peur joue sur la complexité effectivement croissante des moyens thérapeutiques mis à la disposition des médecins, pour insuffler le doute et l'anxiété chez nos concitoyens. Certes, le risque zéro n'existe pas, et tout nouveau traitement, même le plus réfléchi dans sa conception, peut entraîner des effets indésirables, parfois connus, mais aussi imprévus. [Lire]


Le Guide du Médecin « Dé-prescripteur » >
Le Bulletin de pharmacovigilance de Toulouse (BIP31.fr) propose à chaque numéro une liste de médicaments à éviter en raison d’un rapport bénéfice risque défavorable
La liste du N° 3 2012 [Lire]
Les médicaments à éviter en 2013 selon la Revue Prescrire
[Lire]


[Archives de cette rubrique]

===============================================================

=================================






Esculape Pro
1/ Vous avez maintenant accès sur le site esculapepro.com à des fonctions de
recherche d'interactions médicamenteuses et d'analyse d'ordonnance
2/ Vous avez accès à ces mêmes fonctions sur iPhone, iPod Touch ou iPad à l'adresse :
www.esculapepro.com/Mediquick7/DImobile/
Pour votre pratique esculapepro.com et drugsoft.com
vous proposent 4 applications pour mobiles

[Lire]







Page d'accueil Nouveautés Contact/Email Sommaire FMC Sommaire général Page précédente