HomeSantéComment traiter une inflammation de la gencive ?

Comment traiter une inflammation de la gencive ?

Publié le

spot_img

Aus­si connue sous le nom de gin­gi­vite, l’inflammation de la gen­cive est un état plus ou moins cou­rant dont les causes sont aus­si nom­breuses que variées. Chez cer­taines per­sonnes, elle pro­voque des irri­ta­tions alors que d’autres per­sonnes peuvent res­sen­tir des dou­leurs au niveau de la gen­cive et/ou des dents. Cepen­dant, il existe des moyens de trai­te­ment et de pré­ven­tion de l’inflammation de la gen­cive. Le pré­sent article met jus­te­ment en exergue cer­tains de ces moyens.

L’inflammation de la gencive : qu’est-ce que c’est ?

L’inflam­ma­tion de la gen­cive ou gin­gi­vite, est une condi­tion dont les carac­té­ris­tiques fon­da­men­tales sont la rou­geur, le gon­fle­ment et le sai­gne­ment au niveau des gen­cives. Il s’agit géné­ra­le­ment de la consé­quence de l’ac­cu­mu­la­tion exces­sive de tartre sur les dents. Cela conduit à la mise en place d’une réac­tion inflam­ma­toire au niveau des gen­cives. Les symp­tômes de la gin­gi­vite com­prennent des gen­cives dou­lou­reuses, rouges et enflées, ain­si que des sai­gne­ments lors du bros­sage des dents. Lorsque l’inflammation des gen­cives n’est pas prise en charge le plus rapi­de­ment pos­sible, elle peut conduire à des pertes de dents.

La mise en place d’une inflammation de la gencive 

Une inflam­ma­tion des gen­cives, ou gin­gi­vite, se met en place lorsque la plaque den­taire et le tartre s’ac­cu­mulent sur les dents et les gen­cives. En effet, la plaque den­taire cor­res­pond à un film tota­le­ment invi­sible de bac­té­ries, qui se dépose de façon pro­gres­sive sur les dents. Il faut alors se bros­ser les dents de façon régu­lière ou alors uti­li­ser du fil den­taire pour reti­rer la plaque. Sinon, la plaque pour­rait se dur­cir en tartre.

Le tartre et la plaque peuvent irri­ter les gen­cives, pro­vo­quant une réac­tion inflam­ma­toire qui peut les faire gon­fler, rou­gir et sai­gner. Les bac­té­ries dans la plaque et le tartre peuvent éga­le­ment endom­ma­ger les tis­sus qui main­tiennent les dents en place, ce qui va entraî­ner des dom­mages plus impor­tants à la gen­cive et aux os de la mâchoire.

Il est capi­tal de se bros­ser les dents régu­liè­re­ment et d’u­ti­li­ser du fil den­taire pour évi­ter la for­ma­tion de plaque et de tartre, et donc pour évi­ter l’in­flam­ma­tion des gen­cives.

Les causes de l’inflammation des gencives 

L’accumulation de plaque den­taire et de tartre sur les dents et sur les gen­cives est la prin­ci­pale cause de l’inflammation des gencives.

Par­mi les autres fac­teurs les plus sus­cep­tibles de conduire à une inflam­ma­tion des gen­cives, on peut évoquer :

  • Une mau­vaise hygiène buc­co-den­taire : Le manque de bros­sage et de filage des dents régu­liers aug­mente le risque de plaque et de tartre ;
  • Le taba­gisme : Le taba­gisme peut aug­men­ter le risque de gin­gi­vite, en rai­son de ses effets néfastes sur la cir­cu­la­tion san­guine et la capa­ci­té de la gen­cive à répa­rer les dommages ;
  • Le dia­bète : Les per­sonnes atteintes de dia­bète ont un risque accru de gin­gi­vite, en rai­son de la façon dont le dia­bète affecte la capa­ci­té de la gen­cive à répa­rer les dommages ;
  • Les hor­mones : Les chan­ge­ments hor­mo­naux, comme ceux qui se pro­duisent pen­dant la gros­sesse, peuvent aug­men­ter le risque de gin­gi­vite en rai­son de l’ef­fet qu’ils ont sur les gencives ;
  • Les médi­ca­ments : cer­tains médi­ca­ments peuvent cau­ser la séche­resse de la bouche et donc une aug­men­ta­tion de la plaque den­taire.

Il est impor­tant de prendre en compte ces fac­teurs de risque pour évi­ter ou trai­ter effi­ca­ce­ment l’in­flam­ma­tion des gen­cives. Il est éga­le­ment impor­tant de consul­ter régu­liè­re­ment un den­tiste pour des net­toyages pro­fes­sion­nels, et de suivre les bonnes pra­tiques d’hy­giène bucco-dentaire.

Quelques symptômes de l’inflammation de la gencive 

Dans la majo­ri­té des cas, les mani­fes­ta­tions d’une inflam­ma­tion de la gen­cive sont :

  • Les gen­cives dou­lou­reuses, rouges et enflées : Les gen­cives peuvent deve­nir dou­lou­reuses, sen­sibles et rouges en rai­son de l’inflammation ;
  • Les sai­gne­ments lors du bros­sage des dents : Les gen­cives peuvent sai­gner lorsque vous vous bros­sez les dents ou uti­li­sez du fil den­taire en rai­son de la sen­si­bi­li­té des tissus ;
  • Une mau­vaise haleine :
  • Les gen­cives qui se rétractent : Les gen­cives peuvent se rétrac­ter et révé­ler plus de la sur­face de la dent ; ce qui va rendre les dents plus sensibles ;
  • La dou­leur ou la sen­si­bi­li­té des dents : Les dents peuvent deve­nir dou­lou­reuses ou sen­sibles, en rai­son de l’in­flam­ma­tion des gen­cives et des dom­mages aux tis­sus qui les main­tiennent en place.

Il est impor­tant de noter que les symp­tômes de la gin­gi­vite peuvent être sub­tils au début et pas­ser inaper­çus, si vous ne prê­tez pas atten­tion à vos gen­cives. Il est donc impor­tant de consul­ter régu­liè­re­ment un den­tiste pour des net­toyages pro­fes­sion­nels, et signa­ler tout chan­ge­ment dans vos gen­cives pour un diag­nos­tic et un trai­te­ment rapide.

Les moyens de traitement de l’inflammation de la gencive 

Il existe de nom­breux moyens pour trai­ter une inflam­ma­tion de la gen­cive. Ces moyens incluent notam­ment l’hygiène buc­co-den­taire, l’utilisation de cer­tains médi­ca­ments et même la chi­rur­gie.

L’hygiène bucco-dentaire

L’hy­giène buc­co-den­taire est très cer­tai­ne­ment le moyen le plus simple pour pré­ve­nir et trai­ter l’in­flam­ma­tion des gen­cives (gin­gi­vite). Les étapes clés pour main­te­nir une bonne hygiène buc­co-den­taire incluent de :

  • Se bros­ser les dents au moins deux fois par jour : Il est impor­tant de se bros­ser les dents après chaque repas pour enle­ver la plaque et les restes ali­men­taires. Les brosses à dents à poils souples sont les plus indi­quées pour un net­toyage effi­cace. Le bros­sage des dents doit durer au moins 2 minutes ;
  • Uti­li­ser du fil den­taire : Le fil den­taire est très effi­cace pour enle­ver la plaque et les restes ali­men­taires qui se déposent entre les dents et les gen­cives. L’idéal serait de filer les dents au moins une fois par jour ;
  • Uti­li­ser le bain de bouche : Le bain de bouche peut aider à tuer les bac­té­ries qui causent l’in­flam­ma­tion des gen­cives. Après le bros­sage des dents, il faut rin­cer la bouche avec du bain de bouche ;
  • Consul­ter régu­liè­re­ment un den­tiste : Il est impor­tant de consul­ter régu­liè­re­ment un den­tiste pour des net­toyages pro­fes­sion­nels, pour sur­veiller l’é­vo­lu­tion de l’in­flam­ma­tion des gen­cives et détec­ter tout pro­blème émergent.

En sui­vant ces étapes d’hy­giène buc­co-den­taire, vous pou­vez aider à pré­ve­nir et à trai­ter l’in­flam­ma­tion des gen­cives et main­te­nir une bonne san­té buc­co-den­taire glo­bale.

L’utilisation de médicaments 

Il existe plu­sieurs médi­ca­ments qui peuvent être uti­li­sés pour trai­ter l’in­flam­ma­tion de la gen­cive. Ces médi­ca­ments sont notamment :

  • Les anti-inflam­ma­toires non sté­roï­diens (AINS) : ce sont des médi­ca­ments qui aident à réduire l’in­flam­ma­tion et la dou­leur asso­ciées à la gin­gi­vite. L’i­bu­pro­fène et le naproxène sont des exemples ;
  • Les cor­ti­co­sté­roïdes : Les cor­ti­co­sté­roïdes per­mettent de réduire l’in­flam­ma­tion et l’en­flure des gencives ;
  • Les anti­mi­cro­biens : Les médi­ca­ments tels que les anti­bio­tiques et les anti­sep­tiques peuvent aider à éli­mi­ner les bac­té­ries qui causent l’in­flam­ma­tion des gencives ;
  • Les anti­sep­tiques buc­caux : Les anti­sep­tiques buc­caux tels que la chlo­rhexi­dine, peuvent aider à réduire les bac­té­ries dans la bouche et à pré­ve­nir la plaque dentaire.

Par ailleurs, il faut com­prendre que le trai­te­ment de l’inflammation des gen­cives est géné­ra­le­ment cau­sal. Votre den­tiste vous recom­man­de­ra cer­tai­ne­ment les meilleures options de traitement.

Une nutrition adéquate 

Une nutri­tion adé­quate peut aider à pré­ve­nir et à trai­ter l’in­flam­ma­tion de la gen­cive. Il est ain­si recom­man­dé de consom­mer des ali­ments riches en vita­mines et miné­raux. En effet, les ali­ments riches en vita­mines C et D, en cal­cium et en magné­sium, peuvent aider à ren­for­cer les gen­cives et à pré­ve­nir l’in­flam­ma­tion. Pour obte­nir beau­coup plus de nutri­ments, vous devez aus­si consom­mer les fruits et légumes frais, les pro­duits lai­tiers et les pois­sons gras comme le sau­mon et les sardines.

Par contre, il fau­dra évi­ter les ali­ments sucrés et acides. En effet, ces ali­ments ont la capa­ci­té d’augmenter la pro­duc­tion de plaque den­taire. Il est donc impor­tant de limi­ter ou d’é­vi­ter les ali­ments tels que les bon­bons, les bois­sons gazeuses et les jus de fruits industriels.

Par ailleurs, les ali­ments anti-inflam­ma­toires sont à pri­vi­lé­gier. Les ali­ments conte­nant des com­po­sés anti-inflam­ma­toires tels que les oméga‑3, les anti­oxy­dants et les fla­vo­noïdes, peuvent aider à réduire l’in­flam­ma­tion des gen­cives. Les noix, les graines, les légu­mi­neuses, les fruits rouges et les légumes verts, sont des exemples d’a­li­ments riches en ces composés.

Pour finir, vous devez boire suf­fi­sam­ment d’eau pour aider à éli­mi­ner les bac­té­ries et les débris ali­men­taires de la bouche..

La chirurgie

La chi­rur­gie est géné­ra­le­ment consi­dé­rée comme un trai­te­ment de der­nier recours pour l’in­flam­ma­tion des gen­cives (gin­gi­vite), car il existe d’autres options de trai­te­ment moins inva­sives telles que le net­toyage pro­fes­sion­nel de la bouche et les soins d’hy­giène buc­cale appro­priés. Cepen­dant, dans cer­tains cas, la chi­rur­gie peut être néces­saire pour trai­ter la gingivite.

Voi­ci quelques exemples de chi­rur­gies, uti­li­sées pour trai­ter la gingivite :

  • La chi­rur­gie de résec­tion gin­gi­vale : Cette pro­cé­dure consiste à enle­ver une par­tie de la gen­cive qui est enflam­mée ou qui a for­mé un repli (poche) qui contient de la plaque bactérienne ;
  • La chi­rur­gie de la gen­cive : Cette pro­cé­dure consiste à reti­rer la gen­cive enflam­mée et à la recoudre pour réduire les poches et amé­lio­rer l’ac­cès à la dent pour l’hy­giène buccale ;
  • La chi­rur­gie péri-implan­taire : Elle est uti­li­sée pour trai­ter les mala­dies et les infec­tions autour des implants dentaires.

Il est impor­tant de noter que la chi­rur­gie peut cau­ser des effets secon­daires tels que la dou­leur, le sai­gne­ment et l’en­flure, et peut néces­si­ter des soins post­opé­ra­toires pour favo­ri­ser la gué­ri­son. Il est donc conseillé de dis­cu­ter avec un den­tiste ou un méde­cin, pour éva­luer les risques et les béné­fices de la chi­rur­gie avant de pas­ser au trai­te­ment pro­pre­ment dit.

Derniers articles

Testostérone en patch Intrinsa : comment l’utiliser ?

Les problèmes liés à la sexualité de la femme ont longtemps été ignorés, alors...

THROMBOSE ET VOYAGE : « Le syndrome de la classe économique »

Les voyages long-courriers ont la réputation d’être épuisants physiquement. Il est toutefois important de...

Traitement médical de la maladie de Crohn

Première cause de maladie inflammatoire chronique intestinale devant la rectocolique hémorragique, la maladie de...

Thrombose veineuse profonde (TVP) et antivitamine K (AVK) :que savoir ?

La thrombose veineuse constitue l’une des manifestations principales de la maladie thromboembolique veineuse. Egalement...

Pour aller plus loin

Testostérone en patch Intrinsa : comment l’utiliser ?

Les problèmes liés à la sexualité de la femme ont longtemps été ignorés, alors...

THROMBOSE ET VOYAGE : « Le syndrome de la classe économique »

Les voyages long-courriers ont la réputation d’être épuisants physiquement. Il est toutefois important de...

Traitement médical de la maladie de Crohn

Première cause de maladie inflammatoire chronique intestinale devant la rectocolique hémorragique, la maladie de...