CONTRACEPTION D'URGENCE
Pilule du lendemain

Dr H. Raybaud

La contraception du lendemain ou contraception d'urgence doit être comprise et utilisée que pour des "accidents" exceptionnels et ne peut pas être envisagée comme une méthode habituelle et/ou régulière de contraception.
Elle doit être mise en oeuvre le plus rapidement possible afin de bénéficier d'une efficacité maximale (maximum 72 heures).

    Dans tous les cas:
  • L'efficacité n'est pas de 100 % et nécessite un suivi des règles suivantes et/ou un test de grossesse en cas de retard.
  • Elle n'a aucun effet protecteur contre les maladies sexuellement transmissibles (MST). Vous devez donc - pour le moins - rester vigilante à l'appariion de troubles (pertes, douleur, pertes blanches, etc...) et si possible obtenir des renseignements sur le statut de santé de votre partenaire.
    En cas de doute pour le virus du SIDA (HIV) consultez IMMEDIATEMENT votre médecin traitant ou un service hospitalier : au mieux dans les 12 heures, au plus dans les 48 heures (HIV : Le risque accidentel.)
Il est maintenant il est possible d'obtenir directement en pharmacie ( c'est à dire sans prescription médicale ) le contraceptif d'urgence dénommé NORLEVO ® : Information


MIse à jour 2009
EllaOne peut être utilisée jusqu'à 5 jours (120 heures) après le rapport sexuel
contre 3 jours (72 heures) pour le Norlevo
[Lire]

Si vous consultez votre médecin ou si le délai de 72 heures est passé , d'autres méthodes peuvent également être utilisée en contraception d'urgence
MAJ 06/2003
Une étude parue dand "Gynécology ey Obstétrics" montre que la contraception d'urgence par 2 prises consécutives à 12 heures d'intervalle a pratiquement autant d'effet si elle est pratiquée dans les 5 jours (2,5 % d'échec contre 3,6 %). La limite des 72 heurs n'a donc pas de raison d'être maintenue (Dr C. Ellertson)

MAJ 12/2002
Quelles options pour une contraception d’urgence ?
Source : Lancet 2002 ;360 :1803

Cet article présenté dans le Lancet Helena von Hertzen et coll exposent les résultats d’un essai randomisé mené dans 15 centres de planning familial répartis dans 10 pays.

Au total, 4136 femmes qui nécessitaient une contraception d’urgence dans les cinq jours qui suivaient un rapport non protégé ont reçu un des traitements suivants :
  • mifepristone 10 mg en une seule dose,
  • levonorgestrel 1,5 mg en une seule dose
  • deux doses de levonorgestrel 0,75 mg à 12 heures d’intervalle.
Les auteurs n’ont pas trouvé de différence significative entre les groupes lors de l’examen de la fréquence des grossesses et des effets secondaires. Le taux moyen de grossesse était d’environ 1,6 %.

Selon les commentaires de Helena von Hertzen : « Nos résultats montrent que le levonorgestrel n’a pas besoin d’être utilisé en deux fois mais qu’une seule dose de 1,5 mg peut être utilisée ». Outre cet aspect plus pratique, le retour des règles est plus rapide avec les traitements par levonorgestrel qu’avec la mifepristone..

TETRAGYNON ° (Boite de 4 cp)
--- Comprimés contenant 50 µg d'EE + 0,25 mg de lévonorgestrel
POSOLOGIE
---- 2 cp dans les 72 heures aprés le rapport et
---- 2 cp dans les 12 à 24 heures suivantes.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente