HomeNon classéNEPHROPROTECTION PAR LES SARTANS

NEPHROPROTECTION PAR LES SARTANS

Published on

spot_img

Le diabète reste la cause essentielle de l’insuffisance rénale terminale.
La néphropathie atteint 40 % des diabètiques de type 2 (DNID). La microalbuminurie est le marqueur de la dégradation rénale.

Plusieurs études de prévention chez des diabétiques hypertendus avec microalbuminurie (IDNT, IRMA 2, MARVAL et RENAAL) ont démontré l’efficacité des sartans en néphroprotection avec diminution du risque d’apparition d’une insuffisnace rénale terminale.

En moyenne, en traitant 15 ou 16 patients pendant 3 ans par un sartan on peut prévenir le risque de néphropathie et ce indépendemment de l’effet sur la pression artérielle.

 

===============
 

SARTANS ET DIABETE
Dr H. Raybaud
 

  • IRMA 2 l’irbésartan (Aprovel °) a été testé sur 590 patients (DNID) atteint d’une microalbuminurie modérée (200 µg/mn). L’étude démontre que l’irbésartan à la dose de 300 mg/J ,empêche l’augmentation de la microalbuminurie dans 70% des cas et peut entrainer une régression des lésions avec retour de la normale et ce indépendamment du contrôle tensionnel
    A noter toutefois que cette étude n’a pas démontré d’effet signifcatif sur la morbi-mortalité et sur l’évolution de la clairance de la créatinine pour la période étudiée de 2 ans
  • IDNT menée sur 1715 patient pendant 2,5 ans dont la fonction rénale était déjà fortement pertrubée. Comparé à un ICA, L’irbésartant (Aprovel °) a permis d’obtenir une diminution de 23 % du risque de progression vers la dialyse.
  • RENAAL avec le losartan (Cosaar °) sur 1513 patients diabétique hypertendus ou non. Au terme de 3 années d’étude, les uateurs rapportent une baisse de 28% de l’evolution vers l’insuffisance rénale et et de 25% du risque de doublement de la créatininémie. Le nombre de décès et d’écenements cardiovasculaire est comparable..

    Ces études permettent de conclure à l’efficacité des sartans pour la protection rénale des chez les patients atteints de NDID. On peut regretter une étude comparative versus IEC en terme d’efficacité et de rapport qualité/prix.

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...