HomeNon classéThrombolyse des AVC ischémiques

Thrombolyse des AVC ischémiques

Publié le

spot_img

MAJ 2013

L’é­tio­lo­gie isché­mique repré­sente envi­ron 80 % des AVC.
Voir : AVC : Diag­nos­tic et CAT [Lire]
Voir : Acci­dent vas­cu­laire céré­bral isché­mique la conduite à tenir en aigu

Selon la Socié­té fran­çaise de neu­ro­lo­gie et de la Socié­té fran­çaise neu­ro­vas­cu­laire et le libel­lé de l’AMM, la fibri­no­lyse ne peut être employée que si l’en­semble des condi­tions sui­vantes est réuni :

  • patient de moins de 80 ans ;
  • début des signes d’AVC depuis moins de 3 heures ;
  • pas d’hy­per­ten­sion arté­rielle incon­trô­lée supé­rieure à 160 mmHg ;
  • pas de dia­bète incontrôlé ;
  • pas de troubles de la coagulation ;
  • pas d’hé­ma­tome sur le scan­ner ou IRM préalable ;
  • pas de signes d’in­farc­tus éten­du sur le scan­ner ou IRM préalable ;
  • pas d’an­té­cé­dents d’AVC ou d’in­ter­ven­tion chi­rur­gi­cale sur le crâne au cours des trois der­niers mois.

En pra­tique

  • les pra­ti­ciens dis­posent main­te­nant de trois options thé­ra­peu­tiques : l’as­pi­rine dont l’ef­fi­ca­ci­té est réelle bien que modé­rée ; l’hé­pa­rine, dont l’ef­fi­ca­ci­té n’a pas encore été for­mel­le­ment démon­trée au niveau céré­bral et dont l’u­ti­li­sa­tion s’ac­com­pagne d’une risque éle­vé d’hé­mor­ra­gie céré­brale ; les fibri­no­ly­tiques qui per­mettent une dimi­nu­tion de 20 % du nombre des patients han­di­ca­pés dans les suites d’un AVC, une baisse de 30 % de la mor­ta­li­té et un taux de gué­ri­son de 40 % (contre 25 % sans fibri­no­lyse) », explique le Pr Jean-Michel Val­lat, pré­sident de la Socié­té fran­çaise de neurologie.
  • Les preuves de l’in­té­rêt de la throm­bo­lyse par rt-PA dans l’AVC isché­mique sont bien éta­blies si elle a lieu dans les 3 pre­mières heures qui suivent l’ac­ci­dent : Mort ou dépen­dance évi­tée pour 140 patient pour 1000 patients traités
  • Une étude fin­lan­daise affirme que le délai peut être por­té à 6 heures (Congrés sur la throm­bo­lyse dans l’AVC isché­mique Lyon Mai 2002) : mort ou dépen­dance évi­tée pour 90 patients pour 1000 patients traités.
  • Quelque soit la sévé­ri­té de l’é­tat neu­ro­lo­gique anté­rieur, le béné­fice rela­tif est constant : entre 20 et 40 % de réponse favorables
  • Pour les patients les plus âgés et les plus sévères, le rt-PA per­met une meilleure récu­pé­ra­tion de ceux qui sur­vivent même si la mor­ta­li­té n’est pas modi­fiée (50%)
  • L’ob­jec­tif de faire béné­fi­cier 12 % de tous les AVC dans des uni­tés soins inten­sifs neu­ro­vas­cu­laires (USINV)
 Liste 2012 des Uni­tés Neu­ro­Vas­cu­laire (UNV)
en France métro­li­taine et dans les DOM [Lire]

==========================================

Acci­dent vas­cu­laire céré­bral et acci­dent isché­mique transitoire
Prise en charge précoce

(alerte, phase pré­hos­pi­ta­lière, phase hos­pi­ta­lière ini­tiale, indi­ca­tions de la thrombolyse)
Recom­man­da­tion HAS 2009

.

Derniers articles

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

L’OTITE SERO-MUQUEUSE DE L’ENFANT : Causes, Diagnostic et Traitements

Tout comme l’otite moyenne aiguë, l’otite séromuqueuse est une affection que l’on retrouve couramment...

Pour aller plus loin

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...