HomeNon classéAnticorps anti-cyclic citrullinated peptide ou anti-CCP2 un nouvel outil diagnostique dans la...

Anticorps anti-cyclic citrullinated peptide ou anti-CCP2 un nouvel outil diagnostique dans la PR

Publié le

spot_img

Vall­bracht I et coll : « Diag­nos­tic and cli­ni­cal value of anti cyclic citrul­li­na­ted pep­tide anti­bo­dies com­pa­red with rheu­ma­toid fac­tor iso­types in rheu­ma­toid arthri­tis ». Ann Rheum Dis 2004 ; 63 : 1079–1084.
Dr Odile Bie­chler – http://www.jim.fr

Le diag­nos­tic pré­coce de poly­ar­thrite rhu­ma­toïde reste dif­fi­cile et retarde la mise en route d’un trai­te­ment, alors que les nou­velles stra­té­gies thé­ra­peu­tiques s’appuient sur des pro­to­coles de plus en plus agres­sifs en phase précoce.

La mise en évi­dence d’anticorps anti­pep­tides cycliques citrul­li­nés (anti-CCP), plus spé­ci­fiques que les fac­teurs rhu­ma­toïdes, a consti­tué une avan­cée importante.

Il existe main­te­nant un test de deuxième géné­ra­tion par méthode ELISA, uti­li­sant comme anti­gène des pep­tides syn­thé­tiques conte­nant de la citrul­line (CCP2).

Selon les auteurs, le dosage du fac­teur rhu­ma­toïde à IgM, le plus fré­quem­ment uti­li­sé, demeure un bon exa­men de dépis­tage de la PR, mais la spé­ci­fi­ci­té du CCP2 est supé­rieure et sa recherche peut se mon­trer par­ti­cu­liè­re­ment utile en cas d’ab­sence de fac­teur rhu­ma­toïde chez des patients sus­pects de PR. Le dosage com­bi­né du CCP2 et des 3 iso­types de fac­teur rhu­ma­toïde pour­rait consti­tuer un meilleur outil diag­nos­tique et pro­nos­tique que celui des FR seuls, et per­mettre ain­si une déci­sion thé­ra­peu­tique plus précoce.

Une étude pros­pec­tive alle­mande avait pour objec­tif d’évaluer l’aide diag­nos­tique appor­tée par les anti-CCP2 par rap­port aux dif­fé­rents types de fac­teur rhu­ma­toïde ( IgG, IgA, IgM). Sur les 715 patients inclus, 295 étaient atteints de poly­ar­thrite rhu­ma­toïde (diag­nos­tic cli­nique selon les cri­tères ACR), et les témoins se répar­tis­saient en 3 sous-groupes : 163 pré­sen­taient une patho­lo­gie arti­cu­laire dégé­né­ra­tive ou inflam­ma­toire d’un autre type (pso­ria­sique, micro­cris­tal­line, arthrose, spon­dy­lar­thrite), 103 une connec­ti­vite ou une vas­cu­la­rite et 154 étaient bien portants.

Comme dans d’autres études, la spé­ci­fi­ci­té du CCP2 s’est avé­rée très éle­vée (97,1 % contre 91 % pour le fac­teur rhu­ma­toide à IgG). Sa sen­si­bi­li­té (64,4 %) était com­pa­rable à celle du fac­teur rhu­ma­toïde le plus sen­sible, de type IgM (66.4 %).Mais l’association des dosages a per­mis d’améliorer la sen­si­bi­li­té, avec un score de 80,7 % en cas de recherche des CCP2 et des 3 iso­types de fac­teur rhumatoïde.

Un autre point inté­res­sant est la pré­sence, dans le groupe « vas­cu­la­rite ou connec­ti­vite », de 7 patients posi­tifs pour le CCP2 et atteints d’arthrite non éro­sive. Il pour­rait s’agir non pas de faux posi­tifs, mais de malades pré­sen­tant un syn­drome de chevauchement.

L’apport diag­nos­tique du CCP2 a été éta­bli dans les poly­ar­thrites rhu­ma­toïdes éti­que­tées séro­né­ga­tives aupa­ra­vant. En effet, chez 30 des 87 patients (34,5 %) sans aucun fac­teur rhu­ma­toïde détec­table, le CCP2 s’est avé­ré posi­tif ; cet inté­rêt était encore plus net au stade pré­coce et en cas d’atteinte arti­cu­laire grave.

Derniers articles

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Pour aller plus loin

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...