HomeNon classéOSTEONECROSES ASEPTIQUES

OSTEONECROSES ASEPTIQUES

Published on

spot_img

M. RUNGE Hopital J. Minjoz – BESANCON

L’ostéonécrose consiste en une dégénérescence puis une disparition des cellules corticales et médullaires aboutissant à une trame osseuse déshabitée. Le foyer nécrotique est cerné par un tissu de granulation à partir duquel des bourgeons conjonctivo-vasculaires prolifèrent pour recoloniser la zone mortifiée.

La mort cellulaire préserve la charpente minérale et l’os mort conserve au départ un aspect normal. Les secteurs nécrosés n’étant pas réparés, la réaction des secteurs sains adjacents et l’inadaptation aux contraintes mécaniques font apparaitre les modifications radiologiques de l’ostéonécrose.

Le terme d’ostéonécrose aseptique est par convention réservé aux régions épiphysaires et le terme d’infarctus osseux aux ischémies métaphysaires et diaphysaires. La nécrose d’un noyau épiphysaire est appelée ostéochondrose. Chez l’adulte, une nécrose épiphysaire de petite taille, inférieure à 1 cm est dénommée ostéochondrite disséquante .

On différencie les ostéonécroses septiques survenant au cours d’une infection, des ostéonécroses aseptiques secondaires à une oblitération vasculaire dont le mécanisme est encore discuté.

Les ostéonécroses peuvent être secondaires, idiopathiques ou survenir sur un terrain favorisant (éthylisme chronique, diabète, hyperlipidémie, hyperuricémie ….).

http://www.med.univ-rennes1.fr/cerf/edicerf/OSTEO-ARTICULAIRE/04OSTEO.html
  • Ostéonécrose aseptique de la hanche
  • L’ostéonécrose du condyle fémoral
  • L’ostéonécrose de la tête humérale
  • L’ostéonécrose de l’astragale
  • L’ostéonécrose du semi-lunaire (maladie de Kienböck)
  • Les infarctus osseux : ostéonécroses aseptiques de siège métaphysaire ou diaphysaire
  • L’ostéochondrite disséquente (Maladie de König)
  • Ostéochondrite primitive de hanche : maladie de Legg Perthes Calvé.
  • Maladie de Scheuermann ou cyphose dorsale douloureuse juvénile.
  • Maladie de Freiberg :atteinte généralement de la tête du 2ème métatarsien: épiphyse déformée, interligne articulaire élargi.
  • Scaphoïdite tarsienne (maladie de Köhler) Déminéralisation puis déformation puis densification homogène du scaphoïde; évolution vers la guérison.
  • Maladie de Sever Densification et fragmentation de l’apophyse postérieure du calcanéum.
  • Apophysite tibiale antérieure
  • Epiphysiolyse de hanche ou glissement épiphysaire fémoral supérieur

 

OSTEONECROSE ASEPTIQUE IATROGENES (Source BIAM)

BETAMETHASONE ACETATE

BETAMETHASONE DIPROPIONATE

BETAMETHASONE*

BISMUTH GALLATE BASIQUE

BISMUTH NITRATE BASIQUE LEGER

BISMUTH NITRATE BASIQUE LOURD

BISMUTH SILICATE

CLOBETASOL PROPIONATE

DESONIDE

DESOXIMETASONE

DEXAMETHASONE ACETATE

DEXAMETHASONE ISONICOTINATE

DEXAMETHASONE PHOSPHATE

DICHLORISONE ACETATE

ENOXOLONE

FLUDROCORTISONE ACETATE

FLUDROXYCORTIDE

FLUMETASONE PIVALATE

FLUOCINOLONE ACETONIDE

FLUOCINONIDE

FLUOCORTOLONE HEXANOATE

FLUOCORTOLONE PIVALATE

FLUOCORTOLONE*

FLUPREDNIDENE ACETATE

HALCINONIDE

HYDROCORTISONE ACETATE

HYDROCORTISONE*

MEPREDNISONE

METHYLPREDNISOLONE ACETATE

METHYLPREDNISOLONE HEMISUCCINATE

METHYLPREDNISOLONE*

PARAMETHASONE ACETATE

PREDNAZOLINE

PREDNISOLONE

PHOSPHATE SODIQUE

PREDNISOLONE*

PREDNISONE

PREDNYLIDENE

TRIAMCINOLONE ACETONIDE HEMISUCCINATE

TRIAMCINOLONE DIACETATE

TRIAMCINOLONE HEXACETONIDE

TRIAMCINOLONE*

VINBLASTINE SULFATE

Latest articles

AUGMENTATION DES PHOSPHATASES ALCALINES ET/OU DES GAMMA GT : Définitions, Rapport, Causes, Vérification du dosage, Solution

Dans le cadre d’un bilan hépatique, le dosage des phosphatases alcalines et des Gamma...

ASCITE : ÉTIOLOGIE, STADIFICATION, COMPLICATIONS, MANIFESTATIONS, DIAGNOSTICS ÉTIOLOGIQUES ET TRAITEMENTS

L’ascite est une affection caractérisée par l’accumulation anormale de liquide dans la cavité péritonéale,...

AUDIOMÉTRIE : DESCRIPTION, TYPOLOGIE, DÉROULEMENT, INTERPRÉTATION

La perte auditive est une affection courante qui touche environ 8 millions de personnes en...

Clonazépam (Rivotril) : Indications, contre-indications, posologie, effets secondaires, mises en garde, interactions

Le clonazépam (Rivotril) est un médicament appartenant à la famille des benzodiazépines. Celles-ci sont...

More like this

AUGMENTATION DES PHOSPHATASES ALCALINES ET/OU DES GAMMA GT : Définitions, Rapport, Causes, Vérification du dosage, Solution

Dans le cadre d’un bilan hépatique, le dosage des phosphatases alcalines et des Gamma...

ASCITE : ÉTIOLOGIE, STADIFICATION, COMPLICATIONS, MANIFESTATIONS, DIAGNOSTICS ÉTIOLOGIQUES ET TRAITEMENTS

L’ascite est une affection caractérisée par l’accumulation anormale de liquide dans la cavité péritonéale,...

AUDIOMÉTRIE : DESCRIPTION, TYPOLOGIE, DÉROULEMENT, INTERPRÉTATION

La perte auditive est une affection courante qui touche environ 8 millions de personnes en...