HomeNon classéTEP-IRM ou PET-IRM en anglais

TEP-IRM ou PET-IRM en anglais

Publié le

spot_img

 
En 2015
TEP-IRM ou PET-IRM en anglais
Une machine pour le dépis­tage pré­coce d’Alzheimer ?

Le TEP-IRM est dédié aux mala­dies neu­ro-dégé­né­ra­tives et ins­tal­la­tion au sein de l’Hôpital de la Pitié-Sal­pê­trière. Cet appa­reil fusionne les deux meilleures tech­no­lo­gies de la méde­cine nucléaire (TEP et IRM), pour don­ner une ima­ge­rie médi­cale qua­si-par­faite du patient. L’appareil sou­lage éga­le­ment le patient, puisqu’il peut pas­ser les deux exa­mens en une seule fois. Une tech­no­lo­gie très coû­teuse mais indis­pen­sable à l’amélioration du diag­nos­tic pré­coce d’Alzheimer. Actuel­le­ment, un seul centre au monde (Leip­zig, Alle­magne) pro­pose cet outil de neu­ro-ima­ge­rie pour la mala­die d’Alzheimer.


Revoir éga­le­ment : PET-Scan ou Mor­pho-TEP ou PET-CT

L’imagerie TEP-IRM
http://cedit.aphp.fr/hospital-based-hta-levaluation-de-technologies-de-sante-a-lhopital/point-sur-limagerie-tep-irm/ Aspects tech­niques Le prin­cipe de fonc­tion­ne­ment d’un TEP-IRM est la com­bi­nai­son d’informations pro­ve­nant de sources dif­fé­rentes, l’imagerie méta­bo­lique de la TEP et l’imagerie mor­pho­lo­gique et fonc­tion­nelle de l’IRM.

L’assemblage de ces deux tech­niques a été dif­fi­cile à réa­li­ser en rai­son notam­ment des inter­fé­rences entre les maté­riels : les champs magné­tiques impor­tants néces­saires à l’IRM per­turbent les pho­to­mul­ti­pli­ca­teurs TEP et l’électronique inhé­rente à la TEP per­turbe les acqui­si­tions IRM.

D’autres dif­fi­cul­tés consistent en la manière de fusion­ner des images tri­di­men­sion­nelles des tis­sus mous, la mise en cor­res­pon­dances de deux images sans repères fixes iden­ti­fiables, la diver­gence des images qui aug­mente avec le délai entre leurs acqui­si­tions, etc. Ces pro­blèmes ont ame­né cer­tains indus­triels à déve­lop­per des solu­tions tech­niques diverses : TEP et IRM « inté­grés » : la socié­té Sie­mens Medi­cal a déve­lop­pé le Bio­graph mMR (mole­cu­lar Magne­tic Reso­nance) qui incor­pore dans une seule machine les tech­niques TEP et IRM et per­met une acqui­si­tion 3D simul­ta­née du corps entier L’appareil peut éga­le­ment être uti­li­sé en tant qu’appareil IRM « stand alone ». Sa nature inté­grant les deux fonc­tions dans un seul appa­reil lui per­met de ne pas occu­per plus de place qu’une IRM conventionnelle.

[Texte com­plet / Lien]

Derniers articles

L’oxyurose : voies de transmissions, traitements, prévention

Les invasions helminthiques (helminthiases) sont des maladies dues à des vers parasites (helminthes) qui...

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...

La rage chez l’homme : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie mortelle dont la cause est le virus RABV. Ce...

Pour aller plus loin

L’oxyurose : voies de transmissions, traitements, prévention

Les invasions helminthiques (helminthiases) sont des maladies dues à des vers parasites (helminthes) qui...

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...