HomeNon classéThérapie Comportementale et Cognitive

Thérapie Comportementale et Cognitive

Publié le

spot_img

Source :Asso­cia­tion Fran­çaise de Thé­ra­pie Com­por­te­men­tale et Cog­ni­tive – http://www.aftcc.org

De plus en plus lar­ge­ment recon­nues et pra­ti­quées, les Thé­ra­pies Com­por­te­men­tales et Cog­ni­tives offrent aux pro­fes­sion­nels de la sante des outils effi­caces et vali­dés pour le trai­te­ment d’un grand nombre d’affections.

Basées sur une démarche scien­ti­fique expé­ri­men­tale, elles s’at­tachent à une éva­lua­tion rigou­reuse de leurs méthodes et de leurs résul­tats. Leurs indi­ca­tions sont très vastes, et recouvrent pra­ti­que­ment tout le champ de la patho­lo­gie men­tale. Elles sont adap­tées au sujet adulte, à l’en­fant, et à l’a­do­les­cent, et aux per­sonnes âgées.

Plus que les tech­niques qu’elles emploients, elles ont en com­mun un sup­port théo­rique : les théo­ries de l’ap­pren­tis­sage et le modèle du trai­te­ment de l’information.

Les Thé­ra­pies Com­por­te­men­tales et Cog­ni­tives se dis­tinguent ain­si des autres psy­cho­té­ra­pies par cer­taines caractéristiques :

  • la rela­tion thé­ra­peu­tique est d’un style par­ti­cu­lier avec un thé­ra­peute com­por­te­men­ta­liste : dia­logue inté­rac­tif et chaleureux ;
  • l’ac­cent est mis sur les causes actuelles du com­por­te­ment-pro­blème, plus que sur les causes inconscientes ;
  • le chan­ge­ment à court terme et durable du com­por­te­ment est consi­dé­ré comme un cri­tère majeur de réus­site de la thérapie ;
  • les pro­cé­dures de trai­te­ment sont décrites objec­ti­ve­ment et sont donc repro­duc­tibles par d’autres thé­ra­peutes pour des patients ayant des dif­fi­cul­tés similaires ;

Le thé­ra­peute com­por­te­men­ta­liste adopte un style nou­veau, par­ti­cu­liè­re­ment appré­cié par les patients. Ce style est très dif­fé­rent de l’i­mage ancienne du « psy » clas­sique, froid, dis­tant, sou­vent muet ou au contraire pra­ti­quant un lan­gage ésotérique.

Le thé­ra­peute com­por­te­men­ta­liste adopte un style :

  • inté­rac­tif : pen­dant une séance, il explique, pose des ques­tions et répond à celles du patients ;
  • péda­gogue et expli­cite dans ses inter­ven­tions : le lan­gage uti­li­sé est lim­pide, les expli­ca­tions sont compréhensibles ;
  • col­la­bo­ra­tif et éga­li­taire : il s’a­git de déter­mi­ner, en col­la­bo­ra­tion avec le patient, des objec­tifs concrets et réa­listes et les tech­niques pour y par­ve­nir. Rien n’est impo­sé mais tout est dis­cu­té et pro­po­sé au patient

Le rôle du thé­ra­peute est d’ai­der son patient à atteindre les buts réa­listes que le patient s’est lui-même fixé.

Les indi­ca­tions sont très vastes, et recouvrent tout le champ de la patho­lo­gie men­tale. Elles sont adap­tées au sujet adulte, à l’en­fant, à l’a­do­les­cent et à la per­sonne âgée.

Les Thé­ra­pies Com­por­te­men­tales et Cog­ni­tives concernent au pre­mier plan, les affec­tions psy­chia­triques et les troubles psy­cho­lo­giques : troubles anxieux (pho­bies, troubles obses­sion­nels-com­pul­sifs, pho­bie sociale, anxié­té géné­ra­li­sée, trouble panique et ago­ra­pho­bie, stress post-trau­ma­tique…), troubles dépres­sifs, troubles des conduites ali­men­taires, troubles de la per­son­na­li­té, prise en charge et réha­bi­lia­tion des psychoses…

Mais elles trouvent aus­si un champ d’ap­pli­ca­tion en méde­cine com­por­te­men­tale et pré­ven­tive : dou­leurs, addic­tions, troubles liés au stress…

Le thé­ra­peute peut uti­li­ser de nom­breuses tech­niques qu’il choi­si­ra en fonc­tion du patient et des résul­tats publiés dans les revues spé­cia­li­sées pour le trai­te­ment de troubles similaires.

Les tech­niques com­por­te­men­tales com­prennent la désen­si­bi­li­sa­tion sys­té­ma­tique, plu­sieurs types d’ex­po­si­tion, le condi­tion­ne­ment opé­rant, l’ap­pren­tis­sage par imi­ta­tion, l’af­fir­ma­tion de soi, démarche de réso­lu­tion de problèmes.
En situa­tion cli­nique, un com­por­te­men­ta­liste consi­dère qu’un com­por­te­ment inadap­té (par exemple une pho­bie) a été appris dans cer­taines situa­tions, puis main­te­nu par les contin­gences de l’environnement.

Aux tech­niques com­por­te­men­tales se sont ajou­tées les approches cog­ni­tives, qui consi­dèrent non plus le seul com­por­te­ment obser­vale, mais aus­si les idées que se fait l’in­di­vi­du à pro­pos de lui-même et de son environnement.

Les thé­ra­pies com­por­te­men­tales et cog­ni­tives ne résolvent pas tous les pro­blèmes ren­con­trés en cli­nique, mais elles ont fait la preuve d’une effi­ca­ci­té supé­rieure dans un cer­tain nombre de troubles.
Cette effi­ca­ci­té a été véri­fiée scien­ti­fi­que­ment par des études rigou­reuses et indis­cu­tables. Ce sou­ci d’é­va­lua­tion, simi­laire à d’autres dis­ci­plines scien­ti­fiques, explique l’in­té­rêt crois­sant pour les thé­ra­pies com­por­te­men­tales et cognitives.

Les patients trouvent une aide à leur souf­france et une approche thé­ra­peu­tique fiable, dont la durée est par­fai­te­ment déli­mi­tée, sans que la thé­ra­pie s’é­ter­nise sur des années.
Consi­dé­rant le chan­ge­ment durable des com­por­te­ments et des cog­ni­tions comme un cri­tère majeur de réus­site de la psy­cho­té­ra­pie, les TCC sont l’ob­jet d’un inté­rêt crois­sant de la part du grand public et des ins­ti­tu­tions de santé.
Ce sou­la­ge­ment rapide explique l’at­trait des patients pour ce mode de prise en charge.

Pour en savoir plus AFTCC : Asso­cia­tion Fran­çaise de Thé­ra­pie Com­por­te­men­tale et Cognitive

Derniers articles

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

Pour aller plus loin

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...