HomeNon classéSchizophrénie et Toxoplasma gondii

Schizophrénie et Toxoplasma gondii

Publié le

spot_img

Tor­rey EF et coll. : « Toxo­plas­ma gon­dii and schi­zo­phre­nia. » Emer­ging Infec­tious Diseases 2003 ; 9 : 1375–1380
Dr Jack.Breuil – http://www.jim.fr
 

Voir éga­le­ment La schi­zo­phré­nie

En 1896 était émise l’hypothèse de la nature infec­tieuse de la schi­zo­phré­nie, une idée qui fut rapi­de­ment aban­don­née par la plu­part des auteurs, sou­vent au pro­fit de l’origine géné­tique de l’affection. Le pro­blème est qu’on a peut-être été un peu vite en besogne

Le toxo­plasme modi­fie le com­por­te­ment de cer­tains ani­maux, sans doute via le fonc­tion­ne­ment des neurotransmetteurs.
Chez l’homme EF Tor­rey et coll. réac­tivent l’hypothèse para­si­taire de la schizophrénie :

  • Cer­tains symp­tômes de toxo­plas­mose aiguë, comme hal­lu­ci­na­tions et illu­sions, relèvent à l’évidence d’un désordre psychiatrique ;
  • Sur 19 études séro­lo­giques menées chez des schi­zo­phrènes depuis 1953, 18 révèlent un plus fort taux moyen d’IgG anti toxo­plas­miques que dans la popu­la­tion géné­rale (avec une dif­fé­rence sta­tis­ti­que­ment signi­fi­ca­tive 11 fois) ; en outre, un tra­vail par­ti­cu­lier a mon­tré que des femmes qui avaient don­né nais­sance à de futurs schi­zo­phrènes avaient eu des taux d’IgM spé­ci­fiques (sug­gé­rant une infec­tion active) plus éle­vés que les autres en période péri-natale ;
  • Cer­tains trai­te­ments effi­caces dans la schi­zo­phré­nie inhibent la crois­sance des toxo­plasmes en culture cellulaire ;
  • Deux études sug­gèrent que les enfants éle­vés en pré­sence de chats, hôtes défi­ni­tifs de la para­si­tose, déve­lop­pe­raient plus de schi­zo­phré­nies que les autres.

Tou­te­fois des co-fac­teurs, en par­ti­cu­lier géné­tiques, sont cer­tai­ne­ment indis­pen­sables [Lire] mais aus­si il a été démon­tré que le toxo­plasme active les rétro­vi­rus et qu’on trouve plus sou­vent du RNA rétro­vi­ral dans le SNC et le LCR des schi­zo­phrènes que dans un groupe témoin. [Lire]

L’hypothèse infec­tieuse mérite de nou­velles études..

Derniers articles

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Pour aller plus loin

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...