HomeNon classéDEPRESSION DE L'ADOLESCENT

DEPRESSION DE L’ADOLESCENT

Publié le

spot_img

Elle touche 8 à 20 % des ados
Dr H. Raybaud

L’a­do­les­cence reste, pra­ti­que­ment dans toutes les cultures, la période de la vie où les auto­ri­tés sont remises en cause, les valeurs de la socié­té plus ou moins reje­tées pour lais­ser s’ex­pri­mer le désir d’in­dé­pen­dance et de révolte.

Ce déni des « choses » en place est cer­tai­ne­ment néces­saire à la fois à titre indi­vi­duel mais éga­le­ment pour le deve­nir des socié­tés : les qua­tra et quin­ca ont l’argent, le pou­voir, par­fois, sou­vent ? des cer­ti­tudes mais n’ont plus la jeu­nesse.… et le temps, l’en­vie leur manquent. Ils ne dési­rent pas remettre en cause des struc­tures, des idées, des sen­ti­ments sur les­quels ils ont construit leur vie.

Pour l’a­do­les­cent, cette remise en cause pro­fonde des règles mais sur­tout des valeurs de la socié­té peuvent créer un vide exis­ten­siel ou le pous­ser vers des conduites à risque, la dépres­sion ou vers des uto­pies.… qui peuvent être les réa­li­tés de demain !!
Il reste tou­te­fois que c’est seule­ment dans les périodes de doute incon­for­tables que les choses peuvent chan­ger. Le confort des cer­ti­tudes a toute chance d’être sté­rile.

Cf infra : Auto­ques­tion­naire Adrsp

Toute dépres­sion d’un ado­les­cent doit faire recher­cher un trouble bipolaire
Dans la tranche d’âge des 16–22 ans, pic de fré­quence d’ap­pa­ri­tion des troubles bipo­laires, une dépres­sion, des troubles du com­por­te­ment, des com­por­te­ments asso­ciaux peuvent pas­ser pour « une crise d’a­do­les­cence » et la consom­ma­tion de toxiques bana­li­sée alors que dans 60 % des cas, des troubles bipo­laires y sont asso­ciés. Une grande vigi­lance est donc néces­saire [Lire]


L’ENNUI ET LE DOUTE

L’en­nui, ce mélange de désoeu­vre­ment, d’in­dif­fé­rence, de las­si­tude, d’ab­sence d’en­thou­si­same parait para­doxa­le­ment être une « néces­si­té de sur­vie » car en engluant le fonc­tion­ne­ment du cer­veau, il limite l’ir­rup­tion de pen­sées douloureuses.

Le doute est néces­saire et lui seul ouvre la porte de la créa­tion et de l’évolution.

Ennui et doute poussent à l’i­so­le­ment mais cette hiber­na­tion semble posi­tive à la construc­tion de la per­son­na­li­té mais peuvent éga­le­ment faire bas­cu­ler l’a­do­les­cent dans la dépression.

DEPRESSION
La sémio­lo­gie de la dépres­sion de l’a­do­les­cent reste enta­chée de ce qu’il trop faci­lé d’ap­pe­ler la  » crise de l’adolescence ».
Cer­tains cri­tères doivent atti­rer l’at­ten­tion en par­ti­cu­lier lors­qu’ils per­sistent. Un évè­ne­ment for­tuit, externe comme un échec sco­laire, un décès fami­lial, un mau­vais envi­ron­ne­ment fami­lial, un divorce sont autant de fac­teurs aggra­vants ou déclanchants
Enfin, la pos­si­bi­li­té d’une mal­trai­tance phy­sique, psy­chique ou sexuelle doit être recher­chée dans le milieu fami­lial ou scolaire.

On retien­dra les élé­ments suivants

  • cf infra : Auto­ques­tion­naire Adrsp
  • la tris­tesse
  • le sen­ti­ment d’au­to-déva­lo­ri­sa­tion, d’être incom­pris, étranger..
  • les pro­blèmes de sommeil
  • l’Ir­ri­ta­bi­li­té, le replie­ment sur soi-même
  • les dif­fi­cul­tés de concentration
  • la fatigue, la dimi­nu­tion de l’é­lan vital
  • les dou­leurs dorso-lombaires
  • Les troubles alimentaires
  • la dimi­nu­tion des acti­vi­tés ludiques, abs­cence de rire, de sourire
  • L’a­na­lyse essen­tiel­le­ment néga­tive des choses
  • les conduites addictives
  • les conduites à risques voire suicidaires
  • la Baisse des résul­tats scolaires

Il est à craindre que la dépres­sion est sous-diag­nos­ti­quée (en 1980, à 70% selon une étude US). Le risque sui­ci­daire est réel car il repré­sente 10 à 15% des décès recens­sés chez les jeunes de 15 à 19 ans

TRAITEMENT

Ras­su­rer, ras­su­rer, rassurer…
Sans bana­li­ser la dépres­sion de l’a­do­les­cent, il faut lui faire com­prendre qu’il vit une expé­rience dou­lou­reuse mais rela­ti­ve­ment fré­quente dont les béné­fices futurs sont réels. Le sui­vi psy­cho­lo­gique lors­qu’il est construit sur la confiance et une réelle empa­thie à double sens reste essentiel.
La pres­crip­tion d’an­ti­dé­pres­seurs – géné­ra­le­ment lesInhi­bi­teurs Spé­ci­fiques de la Recap­ture de la Séro­to­nine – sur plu­sieurs mois est licite mais doit être asso­cié en début de trai­te­ment à un anxiolytique

Toute dépres­sion d’un ado­les­cent doit faire recher­cher un trouble bipolaire
Dans la tranche d’âge des 16–22 ans, pic de fré­quence d’ap­pa­ri­tion des troubles bipo­laires, une dépres­sion, des troubles du com­por­te­ment, des com­por­te­ments asso­ciaux peuvent pas­ser pour « une crise d’a­do­les­cence » et la consom­ma­tion de toxiques bana­li­sée alors que dans 60 % des cas, des troubles bipo­laires y sont asso­ciés. Une grande vigi­lance est donc néces­saire [Lire]

 

Dépres­sion chez l’a­do­les­cent
Auto­ques­tion­naire Adrsp
  • Je n’ai pas d’énergie pour l’école, pour le tra­vail Vrai Faux
  • J’ai du mal à réflé­chir Vrai Faux
  • Je sens que la tris­tesse, le cafard me débordent en ce moment Vrai Faux
  • Il n’y a rien qui m’intéresse, plus rien qui m’amuse Vrai Faux
  • Ce que je fais ne sert à rien Vrai Faux
  • Au fond, quand c’est comme ça, j’ai envie de mou­rir Vrai Faux
  • Je ne sup­porte pas grand-chose Vrai Faux
  • Je me sens décou­ra­gé Vrai Faux
  • Je dors très mal Vrai Faux
  • À l’école, au bou­lot, je n’y arrive pas Vrai Faux

Pour un seuil de 3, la sen­si­bi­li­té est de 79 % et la spé­ci­fi­ci­té de 60 % vis-à-vis d’un diag­nos­tic clinique.

Derniers articles

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Pour aller plus loin

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...