HomeNon classéTRAITEMENT DES TROUBLES BIPOLAIRES

TRAITEMENT DES TROUBLES BIPOLAIRES

Publié le

spot_img

2004 – 2009

MAJ 2009
Troubles bipo­laires ( HAS Mai 2009)[Lire] (pdf)

=========================
PRISE EN CHARGE PSYCHOLOGIQUE

Cette prise en charge est une par­tie impor­tante du trai­te­ment. Elle comprend :

  • Une infor­ma­tion détaillée sur la mala­die et les trai­te­ments ) vers le patient et sa famille
  • Des séances (de groupes ?) sur des thèmes comme la récon­nais­sance des signes avant-cour­reurs des virages maniaques, la ges­tion du quo­ti­dient, l’o­ber­vance, le contrôle des situa­tions de stress.

Les études confirment leur effi­ca­ci­té dans la pré­ven­tion des réci­dives et la qua­li­té de vie.

TRAITEMENT DES EPISODES MANIAQUES

Le lithium (THERALITE °) est en théo­rie le trai­te­ment de pre­mière inten­tion des états d’ex­ci­ta­tion et de la pro­phy­laxie des réci­dives maniaques et dépressives.
De nou­veaux trai­te­ments peuvent être main­te­nant utilisés

olan­za­pine (ZYPREXA °) – dival­proate (DEPAKOTE
Les deux sont indi­qués dans le trai­te­ment cura­tif des épi­sodes maniaques.
Leurs mania­bi­li­té et leur tolé­rance sont satis­fai­santes et le ZYPREXA parait offrir une pro­tec­tion supé­rieure au litium des risques de réci­dive maniaque ou dépressive
Le Zyprexa ° peut être asso­cié au lithium ou au Dépa­kote ° dans les formes sevères ou résistantes.

TRAITEMENT DES ETATS DEPRESSIFS

Dans la lit­té­ra­ture, la notion de risque de virage maniaque (ou hypo­ma­niaque) sous anti­dé­pres­seur est sou­vent asso­ciée au risque d’induction de cycles rapides. Les inhi­bi­teurs sélec­tifs de la recap­ture de la séro­to­nine (IRS) et le bupro­pion pré­sen­te­raient un faible risque d’induire des épi­sodes hypo­ma­niaques ou maniaques, de même que des cycles rapides, en com­pa­rai­son aux tri­cy­cliques. Cette consta­ta­tion est confir­mée par Frances dans une syn­thèse de recom­man­da­tions d’experts, indi­quant que le bupro­pion est par­mi les anti­dé­pres­seurs, le moins sus­cep­tible d’induire un virage maniaque, et que ce risque est faible éga­le­ment pour les IRS.

Dans un consen­sus d’experts nord-amé­ri­cains révi­sant le pre­mier consen­sus (publié en 1996) consa­cré aux trai­te­ments des troubles bipo­laires, les stra­té­gies pro­po­sées pour le trai­te­ment de la dépres­sion en phase aiguë.

  • Dans les formes sans cycle rapide, lorsque l’état dépres­sif est modé­ré ou chez les patients pour les­quels un trai­te­ment anti­dé­pres­seur a induit un épi­sode maniaque, les experts pré­fèrent l’utilisation d’un thy­mo­ré­gu­la­teur seul, le lithium en priorité.
  • Lorsque la dépres­sion est sévère, l’adjonction d’un anti­dé­pres­seur est recom­man­dée et dans ce cas, les IRS et le bupro­pion font référence.
  • Lorsque le lithium ne peut pas être employé, le dival­proate et la lamo­tri­gine offrent des pos­si­bi­li­tés tout à fait sérieuses.

La lamo­tri­gine (LAMICTAL ° ), hors AMM a démon­tré son effi­ca­ci­té dans cette indi­ca­tion et parait pré­ve­nir – mieux que le lithium – l’ap­pa­ri­tion des réci­dives. Il est bien tolé­ré (pas de prise de poids) mais avec un risque d’ef­fets secon­daires cutanés.

Pour en savoir plus Trai­te­ment de la dépres­sion bipo­laire : rôle des anti­dé­pres­seurs dans l’in­duc­tion des cycles rapides ou zz

Voir éga­le­ment

Derniers articles

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

L’OTITE SERO-MUQUEUSE DE L’ENFANT : Causes, Diagnostic et Traitements

Tout comme l’otite moyenne aiguë, l’otite séromuqueuse est une affection que l’on retrouve couramment...

Pour aller plus loin

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...