HomeNon classéSOMMAIRE DU MOIS

SOMMAIRE DU MOIS

Published on

spot_img

 

Avril 2002
N° 227 – Tome 22 – P 241 – 320

EDITORIAL

    • Diffusez les données !

LE MOT DE GASPARD

    Mousse…

ACTUALITES MEDICAMENTS AMBULATOIRES

  • NEURONTIN ° (Gabapentine) : Nouvelle indication : pour les névralgies postzostériennes, e, recours aprés l’amitriptyline
  • INEXIUM ° (esoméprazole) : Un isomère de l’oméprazole sans progrés thérapeutique
  • DEPRENYL ° (sélégiline) : Avec 6 ans de recul : trop de risque dans la maladie de Parkinson
    Stratégies Vaccins coquelucheux : choisir entre l’efficacité et les effets indésirables.
  • MUSE ° (alprostadil urétral) : Nouvelle forme, pas supérieure à la forme injectable
  • NARAMIG °, IMIGRANE °, ZOMIG ° (triptan) : Nouvelles boîtes de 12 : gare aux céphalées auto-entretenus !

    ACTUALITES MEDICAMENTS HOSPITALIERS

  • VIREAD ° (ténofovir) : Utile en cas d’échec d’autres anti-HIV
  • AMBISOME °(amphotéricine B liposomale) Nouvelles indications : un progrès pour certains cas de cryptococcoses neuroméningées et de suspicions d’infections fongiques chez des patients neutropéniques fébriles

    ACTUALITES A LA LOUPE

  • Méthadone : prescription possible par les médecins hospitaliers
  • Sels de réhydratation : bientôt remboursables ?
  • Substituts nicotiniques gratuits pour certains patients
  • 8 compléments de gamme-copies
  • etc…

    VIGILANCE

  • Décès dus aux lits médicaux
  • Ischémie colique et triptans
  • Mésusage de la zopiclone
  • Troubles cardiaques et sibutramine

    Troubles graves du rythme ventriculaire, morts subites et neuroleptiques
    La plupart des observations concernent les phénothiazines mais aucun neuroleptique n’est exempt de risque. La surveillance ECG, la plus petite dose efficace, la recherche de facteur de risque de torsade de pointe ou d’associations à risque restent nécessaires

    Agranulocytoses dues au dobésilate de calcium (Doxium °)
    Compte tenu de l’absence de bénéfice démontré sur des troubles bénins, prendre un risque d’agranulocytose est in justifiable. L’arrêt de toute prescription est logique ainsi que le retrait du marché

    Enquête française sur la dapsone
    Les effets indésirables de ce dérivé sulfoné sont trés variés. Le RCP a été enrichi à juste titre.

    STRATEGIES
    DHEA
    La nouvelle esbroufe

    DHEA, fontaine de jouvence, qui maintiendrait le corps jeune, l’esprit alerte et entretiendrait la libido. Superhormone qui protégerait contre les principales causes de mortalité : pathologie cardiovasculaire, cancers, défaillances du système immunitaire, pathologies dégénératives, etc…
    En réalité, pas un seul de ces bienfaits n’est démontré par des essais cliniques de méthodologie correcte versus placebo. Sur l’autre plateau de la balance, les effets indésirables sont bien réels et inquiétants : des effets androgéniques et des éléments en faveur qu’un risque de cancers hormonodépendants.
    Actuellement l’engouement pour la DHEA ne repose sur aucune donnée solide. Il ne fait ni prescrire ni conseiller cette mystification multimédiatisée. Il y a beaucoup mieux pour aider à bien vieillir.

    CANCER DU TESTICULE METASTASE
    Bien choisir la chimiothérapie
    Le pronostic a été notablement amélioré par la chimiothérapie dont l’efficacité a été prouvée par essais cliniques randomisés solides. Le protocole dit BEP américain est le plus efficace en termes de mortalité à long terme

    TRAITER LES DOULEURS POSTSOTERIENNES
    Les imipraminiques restent la référence.
    Les antiviraux à la phase aiguë ne diminuent pas la fréquence des douleurs postzostériennes mais abrègent ces douleurs. Les imipraminiques restent la référence malgré leur efficacité limitée. La galapentine, plutôt moins efficace, est un recourt

    MENACE DE PREMATURITE
    Une cure de corticoïde

    En cas de menace d’accouchement prématuré avant la 34ème semaine d’aménorrhée, l’administration à la mère de bétaméthasone ou de dexaméthasone en IM pendant 2 jours a un effet bénéfique sur la mortalité néonatale, le risque de détresse respiratoire et d’hémorragie cérébrale intraventriculaire du nouveau-né

    RETICENCES A PRATIQUER LE BOUCHE A BOUCHE
    Le risque infectieux est en réalité extremement faible. Aucun cas de transmission du HIV n’a jamais été rapporté.

    Trichomonas sans symptômes chez la femme enceinte : ne pas traiter
    Tamoxifène adjuvant : pas plus de 5 ans

    SITES WEB

  • INFOBANQUE AMC http://mdm.ca/cpgsnew/cpgs-f/index.asp Banque de guides pratique de l’Assosiation Médicale Canadienne répertoriant 1500 documents dont un tiers en français (Bilingue français-anglais, accès gratuit sans mot de passe)
    Voir également www.cma.ca le site de l’Assosiation Médicale Canadienne

    FORUM

  • Prescription : maintenir le cap
  • La qualité de vie face à la quantité de travail
  • DCI : unanimité
  • Angoissés chroniques, soyez rassurés

 

ACCUEIL
ANCIENS NUMEROS
ABONNEMENT
SOMMAIRE DU MOIS

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...