HomeNon classéVARICELLE et AINS

VARICELLE et AINS

Publié le

spot_img

Com­mu­ni­qué de l’AF­SSAPS _ Juillet 2004

L’u­ti­li­sa­tion d’an­ti-inflam­ma­toires non sté­roï­diens (AINS), dans le trai­te­ment de la fièvre et/ou de la dou­leur, n’est pas recom­man­dée chez l’en­fant atteint de varicelle

Fievre et ibuprofène
En France, 5 anti-inflam­ma­toires non sté­roï­diens (AINS) sont indi­qués chez l’en­fant (âge < 15 ans) dans le trai­te­ment de la fièvre et/ou de la dou­leur. Il s’a­git de l’i­bu­pro­fène, du kéto­pro­fène, de l’a­cide méfé­na­mique, de l’a­cide niflu­mique et de l’a­cide tia­pro­fé­nique (cf. liste en bas de page).
En dehors de la vari­celle, le jour­nal « Le quo­ti­dien du méde­cin », rap­pelle que « la lit­té­ra­ture inter­na­tio­nale a four­ni depuis plus de dix ans des don­nées par­ti­cu­liè­re­ment solides sur la sécu­ri­té d’u­ti­li­sa­tion de l’i­bu­pro­fène ». Notam­ment, nombre d’é­tudes com­pa­rant les effets du para­cé­ta­mol et de l’i­bu­pro­fène ne constatent aucune dif­fé­rence entre les deux médi­ca­ments en ce qui concerne la toxi­ci­té et les effets antal­giques. « Actuel­le­ment, la forme pédia­trique de l’i­bu­pro­fène est dis­po­nible dans plus de 20 pays. Aux Etats-Unis, 15 mil­lions d’en­fants en moyenne sont trai­tés chaque année depuis quinze ans par ce pro­duit et aucun avis néga­tif des com­mis­sions de phar­ma­co­vi­gi­lance n’a jamais été émis. »

 

En France, 5 anti-inflam­ma­toires non sté­roï­diens (AINS) sont indi­qués chez l’en­fant (âge < 15 ans) dans le trai­te­ment de la fièvre et/ou de la dou­leur. Il s’a­git de l’i­bu­pro­fène, du kéto­pro­fène, de l’a­cide méfé­na­mique, de l’a­cide niflu­mique et de l’a­cide tia­pro­fé­nique (cf. liste en bas de page).

A la suite de la noti­fi­ca­tion de trois cas de choc sep­tique chez des enfants trai­tés par AINS pour fièvre et/ou dou­leur (une évo­lu­tion fatale, une insuf­fi­sance rénale séquel­laire et une gué­ri­son), une enquête de phar­ma­co­vi­gi­lance a été déclen­chée, pour tous les AINS indi­qués chez l’en­fant, en vue d’é­va­luer le risque de com­pli­ca­tions infec­tieuses graves. Cette enquête a per­mis de retrou­ver, chez des enfants atteints de vari­celle et trai­tés par AINS, des cas par­fois graves de com­pli­ca­tions infec­tieuses des lésions cuta­nées (abcès cuta­né, cel­lu­lite, fas­ciite, fas­ciite nécro­sante, infec­tion cuta­née, nécrose cuta­née, pyo­der­mite, pyo­der­mite gangréneuse).

Le taux de noti­fi­ca­tion de ces com­pli­ca­tions infec­tieuses montre qu’elles sont excep­tion­nelles. Par ailleurs, en l’ab­sence de tout trai­te­ment par AINS, la vari­celle peut conduire à ces mêmes com­pli­ca­tions infec­tieuses cuta­nées et des tis­sus mous. Les rares études ayant abor­dé le rôle favo­ri­sant des AINS dans ces com­pli­ca­tions infec­tieuses ne per­mettent pas, en l’é­tat, ni de l’af­fir­mer, ni de l’exclure.

Tou­te­fois la gra­vi­té de ces cas, bien qu’ex­cep­tion­nels, a conduit l’A­gence fran­çaise de sécu­ri­té sani­taire des pro­duits de san­té (Afssaps) à ren­for­cer l’in­for­ma­tion du Résu­mé des Carac­té­ris­tiques du Pro­duit (RCP) de toutes les spé­cia­li­tés concer­nées, ain­si que de la notice patient.

L’Af­ssaps sou­haite donc infor­mer les pro­fes­sion­nels de san­té (méde­cins géné­ra­listes, pédiatres, réani­ma­teurs pédia­triques, phar­ma­ciens) que l’ins­tau­ra­tion d’un trai­te­ment par AINS pour la prise en charge de la fièvre et/ou de la dou­leur, n’est pas recom­man­dée chez l’en­fant atteint de varicelle.

============================

Liste des 78 spé­cia­li­tés concer­nées (Juillet 2004) , cor­res­pon­dant aux AINS indi­qués chez l’enfant

IBUPROFENE

ADVIL 100 mg, com­pri­mé enrobé

ADVIL 200 mg, com­pri­mé enrobé

ADVIL ENFANT ET NOURISSONS 20 mg/1ml, sus­pen­sion buvable en flacon

ANADVIL 200 mg, com­pri­mé enrobé

ANTARENE 100 mg, com­pri­mé pelliculé

ANTARENE 20 mg/ml NOURRISSON ET ENFANTS, sus­pen­sion buvable

ANTARENE 200 mg, com­pri­mé pelliculé

ASPROFEN 200 mg, gélule

DOCTRIL 200 mg, com­pri­mé pelliculé

ERGIX 200 mg DOULEUR ET FIEVRE, com­pri­mé pelliculé

EXPANFEN 200 mg, com­pri­mé enrobé

FASPIC 200 mg, comprimé

FASPIC 200 mg, gra­nu­lés pour solu­tion buvable en sachet-dose

HEMAGENE TAILLEUR 200 mg, com­pri­mé pelliculé 

IBUALGIC 200 mg, com­pri­mé effervescent

IBUHEXAL 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE AGI PHARMA 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE ARROW 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE BIOGARAN 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE BOEHRINGER INGELHEIM 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE ELA/APHARM 200 mg, com­pri­mé pelliculé

IBUPROFENE ETHYPHARM 100 mg, micro­gra­nules en sachet

IBUPROFENE ETHYPHARM 200 mg, micro­gra­nule en sachet

IBUPROFENE G GAM 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE GALEPHAR 200 mg, gélule

IBUPROFENE GIBAUD 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE GNR 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE HEXAL SANTE 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE IPRAD 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE IVAX 200 mg, com­pri­mé enrobé 

IBUPROFENE MERCK 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE MSD 200 mg, com­pri­mé pelliculé

IBUPROFENE QUALIMED 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE RATIOPHARM 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE RPG 200 mg, com­pri­mé pelliculé

IBUPROFENE RPG 200 mg, gélule

IBUPROFENE SANOFI SYNTHELABO OTC 200 mg, com­pri­mé pelliculé

IBUPROFENE TEVA 200 mg, com­pri­mé enrobé

IBUPROFENE UNION INTERPHARMACEUTIQUE ATLANTIQUE 200 mg, com­pri­mé pelliculé

IBUPROFENE UP JOHN 200 mg, com­pri­mé pelliculé

IBUPROFENE UPSA 200 mg, com­pri­mé pelliculé

IBUPROFENE ZYDUS 200 mg, com­pri­mé enrobé

INTRALGIS 200 mg, com­pri­mé effervescent

INTRALGIS 200 mg, com­pri­mé pelliculé

MOTRIN 200 mg, com­pri­mé pelliculé

NUREFLEX 20mg/ml ENFANTS ET NOURRISSONS SANS SUCRE, sus­pen­sion buvable édul­co­rée au mal­ti­tol liquide et à la sac­cha­rine sodique

NUREFLEX 20mg/ml ENFANTS ET NOURRISSONS, sus­pen­sion buvable

NUREFLEX 200 mg, com­pri­mé enrobé

NUROFEN 200 mg, cap­sule molle

NUROFEN 200 mg, com­pri­mé effervescent

NUROFEN 200 mg, com­pri­mé enrobé

NUROFEN 200 mg, com­pri­mé orodispersible

NUROFEN ABS 200 mg, com­pri­mé orodispersible

NUROFLASH 200 mg, com­pri­mé pelliculé

ORALFENE 200 mg, gélule

SPEDIFEN 200 mg, comprimé

SPEDIFEN 200 mg, gra­nules pour solu­tion buvable en sachet ‑dose

TYLOFEN 200 mg, com­pri­mé enrobé

UPFEN 200 mg, com­pri­mé effervescent

UPFEN 200mg, com­pri­mé pelliculé

 

ACIDE TIAPROFENIQUE

ACIDE TIAPROFENIQUE B.R.M. 100 mg, com­pri­mé sécable

ACIDE TIAPROFENIQUE EG 100 mg, com­pri­mé sécable

ACIDE TIAPROFENIQUE IREX 100 mg, com­pri­mé sécable

ACIDE TIAPROFENIQUE IVAX 100 mg, com­pri­mé sécable

ACIDE TIAPROFENIQUE RPG 100 mg, com­pri­mé sécable

ACIDE TIAPROFENIQUE TEVA 100 mg, com­pri­mé sécable

FLANID 100 mg, com­pri­mé sécable

FLANID 200 mg, com­pri­mé sécable

SURGAM 100 mg, com­pri­mé sécable

SURGAM 150 mg, ENFANT, suppositoire

SURGAM 200 mg, com­pri­mé sécable

 

ACIDE MEFENAMIQUE

PONSTYL 250 mg, gélule

PONSTYL 500 mg, suppositoire

 

ACIDE NIFLUMIQUE/MORNIFLUMATE

NIFLURIL ADULTES 700 mg, suppositoire

NIFLURIL ENFANTS 400 mg, sup­po­si­toire sécable

NIFLURIL 250 mg, gélule

 

KETOPROFENE

PROFENID 1 mg/ml, sirop

TOPREC 1mg/ml ENFANTS ET NOURRISSONS, sirop

Derniers articles

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

Pour aller plus loin

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...