HomeNon classéM-C.H.A.T. : tableau de dépistage de l'autisme

M‑C.H.A.T. : tableau de dépistage de l’autisme

Publié le

spot_img

Source ; http://www.inforautisme.be
Mis en ligne le 6 mai 2013
le M‑CHAT est peu-être encore peu connu, ain­si que les signes pré­coces d’au­tisme. Beau­coup de pro­fes­sion­nels de la san­té sont inca­pables de recon­naître ces signes et de les consi­dé­rer comme pré­oc­cu­pants. Cette mécon­nais­sance est la cause prin­ci­pale de diag­nos­tics trop tar­difs. D’autre part, il faut évi­ter de tom­ber dans l’ex­trême inverse. Dans tous les l’a­vis d’un pro­fes­sion­nel spé­cia­li­sé est nécessaire..

Voir éga­le­ment

 

Ques­tion­naire avec ou par les parents
Ver­sion sans com­men­taires à imprimer
[HTML] ou |PDF]

Veuillez rem­plir le ques­tion­naire qui suit en vous basant sur le com­por­te­ment habi­tuel de l’en­fant. Essayez de répondre à toutes les ques­tions. Si le com­por­te­ment est excep­tion­nel (càd si vous ne l’a­vez obser­vé qu’une ou deux fois seule­ment), veuillez répondre à l’i­tem par la négative.

Comment interpréter le M‑CHAT ?

Les réponses de la der­nière colonne —- Oui ou —- Non repré­sentent un échec au test. Si la réponse obte­nue cor­res­pond à celle indi­quée elle est consi­dé­ré comme « raté ».

Les items en ita­lique gras sont les items cri­tiques, soit les items numé­ro 2, 7, 9, 13,14 et 15. Le test est « mau­vais » si au moins 2 items cri­tiques (en gras) sont ratés, ou si 3 items au total (peu importe les­quels) sont ratés, c’est-à-dire si les réponses cor­res­pondent à celles indi­quées dans la der­nière colonne du questionnaire.

Ver­sion sans com­men­taires à imprimer
[HTML] ou |PDF]


Nom, pré­nom.….….….….….….….….….….. Date.….….….….….……
1. Est-ce que votre enfant aime qu’on le balance ou qu’on le fasse rebon­dir sur les genoux ?    
2. Est-ce qu’il mani­feste de l’in­té­rêt pour les autres enfants ?    
3. Est-ce que votre enfant aime grim­per sur les choses, comme par exemple les escaliers ?    
4. Est-ce que votre enfant aime jouer à faire cou­cou ou à cache-cache ?    
5. Est-ce que votre enfant joue de temps en temps à « faire sem­blant » (par exemple : par­ler au télé­phone, s’oc­cu­per de pou­pées ou d’autres choses) ?    
6. Est-ce que votre enfant uti­lise par­fois son index pour dési­gner ou deman­der quelque chose ?    
7. Est-ce que votre enfant uti­lise par­fois son index pour dési­gner ou indi­quer son inté­rêt pour quelque chose ?    
8. Est-ce que votre enfant joue de façon adé­quate avec de petits jouets (ex. : petites voi­tures, blocs,…) sans limi­ter son com­por­te­ment à les por­ter à sa bouche, les « chi­po­ter » ou les lais­ser tomber ?    
9. Est-ce que votre enfant vous apporte régu­liè­re­ment des objets pour vous mon­trer quelque chose ?    
10. Est-ce que votre enfant sou­tient le regard plus qu’une ou deux secondes ?    
11. Est-ce que votre enfant semble hyper­sen­sible au bruit (par ex. en se bou­chant les oreilles) ? Oui  
12. Est-ce que votre enfant sou­rit en réponse à votre visage ou à votre sourire ?    
13. Est-ce que votre enfant vous imite (par exemple si vous faites une grimace) ?    
14. Est-ce que votre enfant répond à son pré­nom quand on l’appelle ?    
15. Si vous lui mon­trez un jouet de l’autre côté de la pièce, est-ce que votre enfant regarde dans cette direction ?    
16. Est-ce que votre enfant marche ?    
17. Est-ce que votre enfant regarde vers les choses que vous regardez ?    
18. Est-ce que votre enfant fait des gestes inha­bi­tuels des doigts devant son visage ?    
19. Est-ce que votre enfant essaie d’at­ti­rer votre atten­tion vers sa propre activité ?    
20. Vous êtes-vous déjà deman­dé si votre enfant était sourd ?    
21. Est-ce que votre enfant com­prend ce que les gens disent ?    
22. Est-ce que par­fois votre enfant regarde dans le vide, ou est-ce que son regard erre sans but ?    
23. Est-ce que votre enfant observe votre visage pour véri­fier votre réac­tion quand il est face à une situa­tion inhabituelle ?    

 

Source : Robins, D., Fein, D., Bar­ton, M., & Green, J., (2001).
The Modi­fied Check-List for Autism in Toddlers
An ini­tial stu­dy inves­ti­ga­ting the ear­ly detec­tion of autism and per­va­sive deve­lop­men­tal disorders.
Jour­nal of Autism and Deve­lop­men­tal Disor­ders. 31 (2), 131–144.

 

Comment interpréter le M‑CHAT ?

Ci-des­sous la grille des réponses Oui ou Non qui repré­sentent un échec au test. Si la réponse obte­nue cor­res­pond à celle indi­quée dans le tableau, l’i­tem est consi­dé­ré comme « raté ».

Les items en ita­lique gras sont les items cri­tiques, soit les items numé­ro 2, 7, 9, 13,14 et 15. Le test est « mau­vais » si au moins 2 items cri­tiques (en gras) sont ratés, ou si 3 items au total (peu importe les­quels) sont ratés, c’est-à-dire si les réponses cor­res­pondent à celles indi­quées dans le tableau.

Grille de décodage :
1. Non 6. Non 11. Oui 16. Non 21. Non
2. Non 7. Non 12. Non 17. Non 22. Oui
3. Non 8. Non 13. Non 18. Oui 23. Non
4. Non 9. Non 14. Non 19. Non -
5. Non 10. Non 15. Non 20. Oui -

 

le M‑CHAT sont encore peu connu, ain­si que les signes pré­coces d’au­tisme. Beau­coup de pro­fes­sion­nels de la san­té sont inca­pables de recon­naître ces signes et de les consi­dé­rer comme pré­oc­cu­pants. Cette mécon­nais­sance est la cause prin­ci­pale de diag­nos­tics trop tar­difs. D’autre part, il faut évi­ter de tom­ber dans l’ex­trême inverse. Dans tous les l’a­vis d’un pro­fes­sion­nel spé­cia­li­sé est nécessaire..

Derniers articles

Erysipèle : causes, symptômes et traitements

Encore appelé dermohypodermite aiguë, l’érysipèle est une maladie de la peau qui se manifeste...

Épreuve fonctionnelle respiratoire : quand et comment la réaliser ?

Les épreuves fonctionnelles respiratoires renvoient à des mesures adéquates pour évaluer le souffle respiratoire...

FIBRILLATION ATRIALE ou Auriculaire(FA) : symptômes, diagnostic et traitements

D’après un rapport de la Haute Autorité de Santé (HAS) datant de 2014, la...

Les troubles psychologiques : causes, symptômes et traitements

Les souffrances et les changements réguliers de comportement sont notamment les principales caractéristiques des...

Pour aller plus loin

Erysipèle : causes, symptômes et traitements

Encore appelé dermohypodermite aiguë, l’érysipèle est une maladie de la peau qui se manifeste...

Épreuve fonctionnelle respiratoire : quand et comment la réaliser ?

Les épreuves fonctionnelles respiratoires renvoient à des mesures adéquates pour évaluer le souffle respiratoire...

FIBRILLATION ATRIALE ou Auriculaire(FA) : symptômes, diagnostic et traitements

D’après un rapport de la Haute Autorité de Santé (HAS) datant de 2014, la...