HomeNon classéSinusite de l’adulte

Sinusite de l’adulte

Publié le

spot_img

Effect of Amoxi­cil­lin-Cla­vu­la­nate in Cli­ni­cal­ly Diag­no­sed Acute Rhi­no­si­nu­si­tis A Pla­ce­bo-Control­led, Double-blind, Ran­do­mi­zed Trial in Gene­ral Practice
Hei­ner C. Buche­rand col – Arch Intern Med. 2003;163:1793–1798


MAJ 2010
 Trai­te­ment des rhi­no-sinu­sites infec­tieuses aiguës en 2010 [Lire] (congrès 2010 la Socié­té fran­çaise d’ORL)

La plu­part des recom­man­da­tions de l’AFSSAPS pour la sinu­site de l’adulte résulte plus d’accords pro­fes­sion­nels que d’arguments fon­dés sur des preuves concrètes. Ce qui fait qu’on cerne encore mal l’impact réel de l’antibiothérapie sur la mala­die diag­nos­ti­quée cliniquement.

Dans cette optique l’équipe de l’Institut d’épidémiologie cli­nique de Bâle conduite par le Dr Hei­ner Bucher a lan­cé l’étude BASINUS, un essai sur 252 patients pour tes­ter l’association amoxi­cil­line-cla­vu­la­nate [2].

Tous les sujets pré­sen­taient un his­to­rique de rhi­no­rhée puru­lente et de dou­leurs maxil­laires ou fron­tales depuis au moins 48 heures. Après ran­do­mi­sa­tion la moi­tié d’entre eux a reçu 875 mg d’amoxicilline et 125 mg d’acide cla­vu­li­nique deux fois par jour pen­dant 6 jours.
Tous les patients rece­vaient en outre du para­cé­ta­mol et un décongestionnant.

Et il s’est ain­si trou­vé qu’au final aucune dif­fé­rence n’a été rele­vée au niveau de l’objectif pri­maire, le temps de gué­ri­son. De fait à une semaine le taux de gué­ri­son était de 29,8 % avec l’antibiotique contre 30,7 % avec le pla­ce­bo ; à deux semaines l’écart ne se creu­sait guère, avec des valeurs de 76,6 % et 74,0 % res­pec­ti­ve­ment. Côté cri­tères secon­daires, le nombre de jours pen­dant les­quels l’activité du patient était limi­tée par la mala­die, à la mai­son comme au tra­vail, ne mon­trait pas non plus de dif­fé­rence. La seule diver­gence concer­nait en fin de compte la fré­quence des effets indé­si­rables, avec près de 4 fois plus de diar­rhées avec l’antibiotique en semaine 1, un chiffre qui tom­bait à 1,7 en semaine 2. Exis­tait aus­si une ten­dance sous prin­ceps vers plus de dou­leurs abdo­mi­nales, de pertes vagi­nales ou de pru­rit. Par consé­quent les auteurs concluent que « les anti­bio­tiques ne devraient pas être don­nés d’entrée aux patients avec rhinosinusite ».

Une conclu­sion qui conforte les recom­man­da­tions fran­çaises en faveur d’une atti­tude de type « wait and see », sou­te­nue par un simple trai­te­ment symp­to­ma­tique. Reste qu’il est cer­tain que sous cer­taines condi­tions cer­tains patients peuvent tout de même tirer béné­fice d’une anti­bio­thé­ra­pie, mais « il faut encore démon­trer si ces indi­vi­dus peuvent être iden­ti­fiés par des tests cli­niques comme la rhinoscopie ».


Reste aus­si à convaincre les patients du bien-fon­dé d’une telle stra­té­gie d’abstention – et en cela on peut espé­rer que les cam­pagnes de la CNAM fini­ront par por­ter leurs fruits et chan­ge­ront les mentalités.

NB :
En cas de réci­dives voir également

Sinu­site chro­nique de l’adulte
La poly­pose naso-sinusienne

Derniers articles

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

L’OTITE SERO-MUQUEUSE DE L’ENFANT : Causes, Diagnostic et Traitements

Tout comme l’otite moyenne aiguë, l’otite séromuqueuse est une affection que l’on retrouve couramment...

Pour aller plus loin

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...