HomeNon classéVICTOZA -Liraglutide)

VICTOZA ‑Liraglutide)

Publié le

spot_img

ana­logue du GLP‑1
Source HAS – 01/2010

L’es­sen­tiel
Pro­grès thé­ra­peu­tique mineur dans le trai­te­ment du dia­bète de type 2

VICTOZA est indi­qué dans le trai­te­ment du dia­bète de type 2, en bithé­ra­pie, en asso­cia­tion à la met­for­mine ou à un sul­fa­mide hypo­gly­cé­miant, et en tri­thé­ra­pie, asso­cié à met­for­mine + sul­fa­mide ou glitazone.

La réduc­tion du taux d’HbA1c obser­vée avec ce médi­ca­ment est com­pa­rable à celle obte­nue avec les anti­dia­bé­tiques recom­man­dés. Cepen­dant, sa tolé­rance à long terme est incon­nue, en par­ti­cu­lier concer­nant les risques de pan­créa­tite et d’atteinte thyroïdienne.

Son admi­nis­tra­tion s’effectue par voie sous-cuta­née une fois par jour, à n’importe quel moment de la journée.

Plus d’in­for­ma­tion : lire (pdf)

Mise au point 2016
Cette étude de non infé­rio­ri­té, en double aveugle, a concer­né 9340 patients dia­bé­tiques de type 2 à haut risque car­dio­vas­cu­laire, âgés de plus de 50 ans, inclus dans 410 sites et 32 pays avec un sui­vi médian de 3,8 ans. Cette cohorte a été ran­do­mi­sée en 2 groupes pour rece­voir en plus de leur trai­te­ment habi­tuel du lira­glu­tide à la dose de 1,8 mg par jour (ou la dose maxi­male tolé­rée) chez 4668 patients ou un pla­ce­bo chez 4672 malades. Le résul­tat com­po­site pri­maire a été la pre­mière occur­rence de décès d’o­ri­gine car­dio­vas­cu­laire, infarc­tus du myo­carde ou acci­dent vas­cu­laire céré­bral non fatal.
Durant les 3,9 années de sui­vi le taux de la pre­mière occur­rence a été plus faible avec le lira­glu­tide [4.7%] qu’a­vec le pla­ce­bo [6%]. De même, le taux de décès toutes causes confon­dues a été plus faible avec le lira­glu­tide (8,2%) qu’a­vec le pla­cé­bo (9,6%)
Au total, il serait néces­saire de trai­ter par lira­glu­tide 66 malades pen­dant 3 ans pour évi­ter un évé­ne­ment du cri­tère prin­ci­pal. [Lire / NEJM]

 

Mise au poin2011
[Lire]

Derniers articles

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...

La rage chez l’homme : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie mortelle dont la cause est le virus RABV. Ce...

HOMOCYSTEINE : facteur de risque cardio-vasculaire

L’homocystéine a fait l’objet de nombreuses spéculations depuis sa découverte en 1932. Ses propriétés...

Pour aller plus loin

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...

La rage chez l’homme : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie mortelle dont la cause est le virus RABV. Ce...