HomeParapharmaciePROPECIA – FINASTERIDE 1 MG: Indications, Contre-indications, Posologie, Effets secondaires, Précautions d’emploi

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG: Indications, Contre-indications, Posologie, Effets secondaires, Précautions d’emploi

Published on

spot_img

Pour en finir avec les chutes capillaires, la solution généralement envisagée est la greffe, car étant la plus efficace. Une telle intervention possède un coût. Il est possible de dépenser plus de 10 000 euros pour recevoir près de 1000 greffons de cheveux. Pour les personnes n’ayant donc pas un fort pouvoir financier, les traitements médicaux comme le PROPECIA — FINASTERIDE 1 MG restent la meilleure alternative. Ce médicament constitue-t-il véritablement une valeur sûre pour limiter les pertes de cheveux ? Voici une notice sur le produit.

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG : Indications

Fabriqué par le laboratoire MSD, le Propecia est un médicament vendu uniquement sur ordonnance et disponible sous forme de comprimés pelliculés. Ces derniers sont proposés dans deux types de boîtes. Il y a la boîte de 84 comprimés et celle de 28 comprimés.

Tout compte fait, dans chaque emballage, il existe 7 plaquettes. De plus, chacun des comprimés s’identifie par l’indication Propecia qu’il possède sur une face et P sur l’autre. De même, chacune des gélules comprend du Finastéride à une quantité de 1 mg, d’où le nom PROPECIA — FINASTERIDE 1 MG attribué au produit.

À part ce composant principal, le médicament contient aussi d’autres excipients à savoir :

  • L’oxyde de fer rouge et jaune ;
  • Le stéarate de magnésium ;
  • Le lactose monohydraté ;
  • L’hydroxypropylcellulose ;
  • La cellulose microcristalline ;
  • Le dioxyde de titane.

À ces composés s’ajoutent le docusate de sodium, l’amidon de maïs prégélatinisé, l’hypromellose et le carboxyméthylamidon sodique.

À quoi sert le PROPECIA — FINASTERIDE 1 MG ?

Le Propecia — Finastéride 1 mg est un médicament spécialement conçu pour traiter l’alopécie androgénétique. Il s’agit d’une forme de calvitie qui touche beaucoup plus les hommes que les femmes. Chez ces sujets masculins, la perte capillaire survient principalement au niveau du sommet du crâne, des tempes et des zones latérales du front.

C’est un mal lié à des facteurs hormonaux et génétiques. Il s’agit de la raison pour laquelle il est assez complexe de le traiter. L’usage du Propecia — Finastéride permet toutefois d’obtenir des résultats satisfaisants. Il faut dire que ce traitement n’est envisageable que lorsque la pathologie se trouve à un stade peu évolué.

De plus, le médicament n’est destiné qu’aux hommes, notamment ceux âgés de 18 à 41 ans. Par ailleurs, des recherches ont révélé que la consommation du Propecia possède des effets sur le PSA. Il s’agit d’un antigène spécifique responsable du cancer de la prostate.

En effet, selon les données d’études, il a été constaté chez les sujets atteints du cancer de prostate et suivant le traitement que leur dosage sanguin de PSA est passé de 0,7 à 0,5 ng/ml. Le produit peut être donc employé pour limiter la progression de ce type de cancer.

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG : Mode d’action

Chez les hommes dont la calvitie est liée à une cause génétique comme c’est le cas avec l’alopécie androgénétique, c’est la dihydrotestostérone (DHT) qui constitue l’hormone responsable des chutes de cheveux. C’est au niveau de cette dernière que le Finastéride 1 mg va agir afin de permettre au malade d’obtenir satisfaction.

Concrètement, une fois que le traitement est entamé, les agents actifs contenus dans les comprimés vont agir sur le 5 — alpha réductase type II et bloquer son action. Il s’agit d’une enzyme qui modifie la testostérone en dihydrotestostérone. Grâce à cette inhibition, les cheveux du patient vont de nouveau se mettre à pousser et à prendre du volume.

Qu’en est-il de l’efficacité du produit ?

Parmi les produits permettant de traiter l’alopécie androgénétique, le Propecia — Finastéride 1 mg constitue une référence, car 90 % des patients ayant expérimenté ce médicament ont avoué avoir constaté un changement positif. Les premiers résultats commencent en réalité à apparaître au bout de 3 à 6 mois.

Il est donc conseillé de patienter ce bout de temps pour tester l’efficacité du traitement chez le sujet. Cependant, il faut préciser qu’après ce délai, l’amélioration n’est que de 11 % et celle-ci n’est particulièrement visible qu’au niveau du sommet du crâne. À vrai dire, le traitement à base de Propecia — Finastéride 1 mg est de type longue durée.

La satisfaction totale pourrait donc survenir après une ou plusieurs années d’usage du produit. Il existe par ailleurs le risque que l’efficacité du produit ne soit pas maintenue sur le long terme. En effet, il a été constaté chez des individus une récidive de la calvitie 6 mois après l’arrêt du médicament. Si rien n’est fait, cette régression peut s’accentuer au bout de 9 à 12 mois.

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG : Posologie

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG

Dans le cadre du traitement de l’alopécie androgénétique, le dosage recommandé pour la consommation quotidienne du Propecia — Finastéride est de 1 mg. La prise est orale, s’effectue en une fois et doit se faire à la même heure chaque jour. Le patient peut prendre les comprimés pendant ou en dehors des repas.

Pour plus d’efficacité, il est conseillé de ne pas rater de doses. L’usage doit donc être régulier. Par ailleurs, il faut préciser que bien que ce dosage semble faible, son augmentation ne favorisera pas une apparition plus rapide des résultats. Il est donc inutile de modifier cette posologie sauf s’il s’agit d’une recommandation du médecin.

Cependant, si le propecia doit être utilisé pour soulager les effets du cancer de la prostate, le dosage à adopter sera un peu plus élevé. Celui-ci est en effet de 5 mg par jour.

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG : Effets secondaires

Bien que le Propecia — Finastéride 1 mg possède une efficacité avérée, il faut avouer qu’il n’est pas sans effets secondaires. Ces derniers disparaissent néanmoins suite à l’arrêt du traitement. Il faut aussi ajouter que ces effets nocifs dépendent de chaque individu et possèdent une fréquence variée.

Peu fréquemment

Sur un total de 1000 patients, entre 1 et 100 d’entre eux ont présenté comme effets secondaires :

  • Une dépression ;
  • Des troubles de l’éjaculation (diminution de la quantité de sperme) et de l’érection ;
  • Une baisse de la libido ;
  • Une augmentation du volume des seins.

Fréquence indéterminée

Quelques sujets utilisant le Propecia — Finastéride 1 mg ont réagi par des signes de :

  • Infertilité ;
  • Douleurs testiculaires ;
  • Hypersensibilité comme les angioœdèmes, l’urticaire, le rash et le prurit ;
  • Anxiété ;
  • Croissance des enzymes hépatiques ;
  • Palpitations ;
  • Hématospermie (sang dans le sperme) ;
  • Mauvaise qualité du sperme ;
  • Accélération du rythme cardiaque.

À ces effets, s’ajoutent les tensions mammaires qui chez certains patients ont évolué vers un cancer du sein.

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG : Contre-Indications

Le Finastéride 1 mg est un médicament uniquement destiné aux hommes adultes. Par conséquent, il est déconseillé de le prescrire aux sujets masculins plus jeunes. Son usage est également proscrit aux femmes.

D’ailleurs, aucune étude à ce jour n’atteste de l’efficacité du produit chez ces catégories de personnes. La consommation du médicament semble aussi non-indiquée lorsque l’individu est sensible au finastéride ou à tout autre excipient disponible dans le comprimé.

Grossesse et allaitement

L’utilisation du Propecia — Finastéride 1 mg s’avère davantage contre-indiquée lorsque le sujet est une femme enceinte.

Certaines données ont en effet permis de découvrir que lorsque le médicament est absorbé par voie cutanée ou orale, ses substances actives peuvent conduire à une modification des organes génitaux du futur bébé, surtout si ce dernier est de sexe masculin. Toute manipulation du produit par une femme enceinte est donc fortement déconseillée.

Les comprimés possèdent toutefois un pelliculage. Cela limite les risques de contact direct. En ce qui concerne le cas de l’allaitement, il faut dire que les recherches ne permettent pas de savoir si les agents actifs du Propecia pourraient se retrouver dans le lait maternel. Pour mettre le nourrisson ainsi que sa mère à l’abri du danger, l’idéal serait de ne pas toucher au produit.

Fertilité

Il a été constaté chez de nombreux sujets qu’après arrêt du traitement, les effets secondaires qu’ils présentaient se sont estompés. Pour rappel, l’usage du médicament possède aussi une action nocive sur la fertilité.

Les données ne permettent cependant pas de dire qu’il existe un retour à la normale une fois que la prise du produit est interrompue pour ce type d’effet. C’est pour cela que si le patient éprouve un besoin de paternité, il lui est déconseillé d’utiliser le Propecia, car ce traitement peut à l’avenir empêcher son désir de se concrétiser.

Interactions médicamenteuses

La concomitance de ce médicament contre l’alopécie androgénétique avec tout autre traitement bloquant l’action de l’enzyme du 5 — alpha réductase type II est à éviter. Il en est de même pour tout autre produit contenant du Finastéride comme le :

  • Finasteride Cristers ;
  • Finasteride Eg ;
  • Finasteride Mylan;
  • Chibro ;
  • Finasteride Alter;
  • Finasteride Bailleul ;
  • Finasteride Almus ;
  • Finasteride Biogaran.

L’association de l’un de ces médicaments avec le traitement contre l’alopécie androgénétique ne fera en effet qu’accroître le degré des effets secondaires.

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG : Précautions d’usage

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG

Le patient sous traitement du Propecia – Finastéride 1 mg a l’obligation d’informer son médecin traitant lorsqu’il constate :

  • Un écoulement de son mamelon ;
  • Des douleurs au niveau de ses seins ;
  • Un changement de son tissu mammaire (grosseur ou gonflement par exemple) ;
  • Des signes de fatigue ;
  • Une difficulté à se concentrer.

Ce geste de précaution doit être aussi adopté en cas d’idées suicidaires, de troubles sexuels ou d’humeur dépressive. De même, le clinicien doit être mis au courant, et ce même avant le début de traitement si le sujet consomme de l’alcool, de la caféine, de la drogue ou prend d’autres médicaments.

Ces produits sont, en effet, susceptibles de modifier l’action du Finastéride. En fonction donc de la situation du patient, le professionnel de santé pourrait lui recommander d’interrompre l’un des traitements. Une autre alternative à l’un des médicaments peut être dans ce cas aussi envisagée ou une posologie spécifique pourrait être conseillée.

Outre cela, il faut ajouter que le Propecia — Finastéride 1 mg est un produit à garder loin de toutes les personnes auxquelles son usage est déconseillé. Ses substances actives peuvent également se retrouver dans le sperme.

Pour éviter donc d’avoir un enfant avec des malformations, il est conseillé au patient de mettre un préservatif lors de ses rapports sexuels, et ce durant toute la durée de son traitement.

Quels sont les autres gestes d’emploi du médicament ?

Le PROPECIA — FINASTERIDE 1 MG n’est pas un produit à recommander à un proche sans l’avis d’un expert médical. De plus, si le patient consomme par inadvertance plus que la dose qui est indiquée, il doit au plus vite informer son médecin. Ce dernier doit savoir qu’aucune démarche spécifique n’est à adopter dans une telle situation.

En cas d’oubli de dose, le patient n’a pas à s’affoler. Il peut continuer le traitement avec les prises habituelles, car l’efficacité de ce dernier ne sera pas affectée. Les sujets qui possèdent un système hépatique affaibli doivent faire attention avec ce traitement.

Il a été constaté que c’est le foie qui se charge de décomposer ce médicament. Si l’individu est donc atteint d’un problème de foie, il doit en aviser le clinicien afin que ce dernier s’assure que le produit lui est adapté.

Par ailleurs, le sujet doit immédiatement appeler les services d’urgence lorsqu’il présente :

  • Une complexité à respirer ou avaler ;
  • Des lèvres gonflées ;
  • Des œdèmes sur le visage, la langue ou au niveau de la gorge.

Ces signes traduisent en réalité une réaction allergique et sont susceptibles de provoquer un choc anaphylactique.

PROPECIA – FINASTERIDE 1 MG : Conservation

Le Propecia — Finastéride 1 mg peut se conserver durant une période de 3 ans. Toutefois, il est conseillé de faire attention à sa date de péremption afin de ne pas continuer à utiliser le traitement après ce délai. Durant tout le temps que le patient possède le médicament à sa disposition, il doit le garder dans un endroit non exposé à l’humidité et à la lumière.

 

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...