HomeNon classéPNEUMOCOQUE - PNEUMO 23

PNEUMOCOQUE – PNEUMO 23

Publié le

spot_img

Source : AP / Reu­ter 21/11/1998
 
Pneu­mo­nie à pneu­mo­coque : les spé­cia­listes plaident pour une exten­sion des indi­ca­tions du vaccin

En dépit de l’exis­tence d’un vac­cin effi­cace, la pneu­mo­nie à pneu­mo­coque fait encore chaque année plu­sieurs mil­liers de vic­times, notam­ment par­mi les per­sonnes âgées de plus de 65 ans.
Des spé­cia­listes réunis ven­dre­di à Paris se sont féli­ci­tés de l’ob­ten­tion en octobre der­nier du rem­bour­se­ment de ce vac­cin pour les sujets à risque. Néan­moins, ils plaident pour une exten­sion de ses indications.

Depuis octobre 1998, « Pneu­mo 23″, le vac­cin mis au point par Pas­teur Mérieux MSD, est rem­bour­sé à 65% pour les sujets sus­cep­tibles d’être fré­quem­ment hos­pi­ta­li­sés, notam­ment les insuf­fi­sants res­pi­ra­toires et les patients ayant un ter­rain alcoolo-tabagique.

En France, en dépit du dan­ger que repré­sente la pneu­mo­nie à pneu­mo­coque, « la vac­ci­na­tion des per­sonnes âgées de plus de 65 ans n’est pra­ti­quée que dans moins de 3% des cas ».

« Les fac­teurs de risque de la pneu­mo­pa­thie à pneu­mo­coques sont nom­breux : bron­cho­pneu­mo­pa­thies, insuf­fi­sance car­diaque, dia­bète… Seul le méde­cin est habi­li­té à défi­nir le risque de son patient », a ajou­té le Pr Micoud.
Sans comp­ter que ces der­nières années, l’aug­men­ta­tion des résis­tances aux anti­bio­tiques a com­pli­qué le trai­te­ment de la pneu­mo­nie à pneu­mo­coque, abou­tis­sant à l’u­ti­li­sa­tion de molé­cules plus coû­teuses et à l’aug­men­ta­tion du nombre de jour­nées d’hos­pi­ta­li­sa­tion (280.250 jour­nées d’hos­pi­ta­li­sa­tion par an). La pré­ven­tion vac­ci­nale s’a­vère être une réponse effi­cace à ce pro­blème économique.
Selon une enquête publiée en 1998, envi­ron 132.000 per­sonnes sont atteintes chaque année de pneu­mo­nie à pneu­mo­coque ; 25% d’entre elles sont hos­pi­ta­li­sées, notam­ment les per­sonnes de plus de 60 ans. Et quelque mil­liers en meurent.

CONTREVERSE
A pro­pos de la vac­ci­na­tion par le Pneu­mo 23, la revue Pres­crire connue pour son indé­pen­dance vis a vis des labo­ra­toires a publié dif­fe­rents articles qui concluent tous a l’ef­fi­ca­cite tres limi­tee de ce vaccin.
Dans son n° 186 de juillet/aout 98, on peut lire qu’a la suite d’une étude sué­doise publiée en 98 ren­dant compte d’un éssai, ran­do­mi­sé, mul­ti­cen­trique com­pa­rant en double aveugle le vac­cin Pneu­mo 23 au pla­ce­bo chez 681 patients qu’il n’y a guère d’ef­fi­ca­cite a attendre de ce vaccin..
OPTION/BIO 229 – 14 Mai 1999
130 000 cas de pneumopathies/an en France. Mor­ta­li­té 5 à 10 %
« Au jourd’­hui au fais­ceau d’ar­gu­ments existe pour recom­man­der la vac­ci­na­tion par le Pneu­mo 23 selon les indi­ca­tions de l’AMM : sujets de plus de 65 ans et les sujets à risque ayant des fac­teurs de co-mor­bi­di­té (notam­ment ins­ti­tu­tion­na­li­sés ou ayant des patho­lo­gies chroniques. »
Les recom­man­da­tions du Comi­té Tech­nique des Vac­ci­na­tions sont actuel­le­ment plus res­tric­tives : « Vac­ci­na­tion tous les 5 ans chez les sujets splé­nec­to­mi­sés, les dré­pa­no­cy­taires, les patients atteints de syn­drome néphro­tique ou por­teurs d’une brèche ostéo-ménin­gée. En outre la vac­ci­na­tion est recom­man­dée chez les sujets sucep­tibles d’être fré­quem­ment hos­pi­ta­li­sés, tous par­ti­cu­liè­re­ment les insuf­fi­sants res­pi­ra­toires et les patients ayant un ter­rain alcoolo-tabagique. »
Le vac­cin Pneu­mo 23 – thy­mo-indé­pen­dant- est inef­fi­cace chez l’en­fant et aucune réponse anti­corps n’est obser­vée avant l’âge de 2 ans.

Derniers articles

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Pour aller plus loin

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...