HomeNon classéLES ANTI MYCOSIQUES

LES ANTI MYCOSIQUES

Published on

spot_img

POLYENES

  • FUNGIZONE ®, (amphotéricine B) lotion 2 à 4 applications par jour, suspension buvable 3 à 4 cuillers à café par jour capsules orales 6 à 8 par jour IV.
    L’amphotéricine B a toutes les actions y compris systémique, n’est pas absorbéé par voie orale.
  • MYCOSTATINE ®, (nystatine) comprimés vaginaux, suspension buvable non absorbée à action digestive, 8 à 12 comprimés per os,
    La nystatine a une action locale et orale, mais non systémique (car sans passage de la barrière digestive)

Une résistance aux polyènes peut exister.

DERIVES AZOLES

VOIE LOCALE : crèmes, solution, poudres, sprays:

  • Amycor* (bifonazole)
  • Trimysten* (clotrimazole),
  • Pevaryl* (econazole),
  • Fazol* (isoconazole),
  • Ketoderm* (ketoconazole),
  • Daktarin* (miconazole)
  • Myk 1% (sulconazole), contre-indiqué pendant 1° trimestre de la grossesse
  • Trosyd* (tioconazole), contre-indiqué pendant 1° trimestre de la grossesse

VOIE LOCALE : OVULES – COMPRIMES

  • Gyno Pevaryl* (econazole) ov à 150×3 et 150 mg retard
  • Fazol* (isoconazole) ov à 300 mg x3
  • Gynadaktarin* (miconazole) ov à 100×14 et 400 mg x 1 retard
  • Gynomyk* (butoconazole) ov à 100 mgx3 (contrindiqué 1° trim)
  • Gynotrosyd* (tioconazole) ov à 300 mgxl (contrindiqué 1° trim grossesse)

VOIE GENERALE

  • Daktarin* (miconazole), toxique en IV est actif par voie orale. Ce dernier est moyennement absorbé et non toxique par voie digestive. Il est contrindiqué en cas prise d’anti­vitamines K et de sulfamide hypoglycémiant
  • Nizoral* (ketoconazole) comprimés et suspension buvable, per os (attention à la succession avec Griscofulvine et aux problèmes hopatiques, nombreuses interactions médicamenteuses, anti­vitamine K. sulfamides hypoglycémiant) absorbé per os
  • Triflucan* (fluconazole) gélules à 50mg, 100 et 200mg usage hospitalier exclusif, voie orale avec absorption digestive et IV, n’a pas l’AMM pour les lésions génitales.
  • Sporanox* (itraconazol) non encore commercialisé en France.

PYRIDONES

  • Mycoster* (cyclopiroxolamine), crème, solution vaporisée, active par voie locale, contre-indiqué pendant la grossesse

LES ASSOCIATIONS

  • Amphocycline* (amphotéricine B + tetracycline),
  • Mycomnes* (nystatine + nifuratel),
  • Mycolog* (pommade avec mycostatine, triamcinolone, néomycine)
  • Myco­ultran*
  • Pimafucort* (natamycine + néomycine + Bacitracine + Dexaméthasone), nisporil, pimafucine.
  • Polygynax* (nystatine, ncomycine, polymyxine)
  • Tergynan* (nystatine, neomycine, ternidazole, prednisolone)

wbm@esculape.com
Sommaire FMC

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...