HomeNon classéUtilisation des "morphiniques" d’action rapide

Utilisation des « morphiniques » d’action rapide

Publié le

spot_img

Décembre 2009

Les mor­phi­niques d’action rapide par voie orale sont indi­qués en inter­dose pour des pics dou­lou­reux ou avant un geste par­ti­cu­liè­re­ment dou­lou­reux alors que le patient est ou n’est pas sous trai­te­ment par mor­phi­niques action prolongé.
Leur effi­ca­ci­té et les effets secon­daires varient sui­vant le patient.

Tous ces trai­te­ments doivent être régu­liè­re­ment rééva­lués pour appré­cier leur effi­ca­ci­té, leur tolé­rance et éven­tuel­le­ment modi­fier le trai­te­ment antal­gique de fond.

A noter éga­le­ment qu’il est pos­sible en inter­dose d’u­ti­li­ser des antal­giques de niveau 2 essen­tiel­le­ment le para­cé­ta­mol-codéine ou le tra­ma­dol, un AINS ou un corticoïde.

Revoir : Antal­gie et mor­phine [Lire]

LES DIFFÉRENTS MÉDICAMENTS

Les sul­fates de morphine

Leur action antal­gique débute en 30 minutes envi­ron, la pleine action antal­gique s’exer­cant entre 45 minutes et une heure. La durée de l’an­tal­gie est de 4 heures

Uti­li­sés en « inter­doses » d’un mor­phi­nique retard, la poso­lo­gie doit se situer entre 1/10 et 1/6ème de la dose totale de mor­phi­niques retard .
Uti­li­sés avec les patchs de fen­ta­nyl (Duro­gé­sic ® avec un patch de fen­ta­nyl de 25 mg, on pré­voit des inter­doses de 10 mg de sul­fate de mor­phine, de 20 mg pour un patch de 50, de 30 pour celui de 75 et de 40 pour celui de 100.

  • Ora­morph ® : en uni­dose de 10, 30, 100 mg/5 ml en réci­pient uni­dose ou à 20 mg/1ml en fla­con compte goutte (8 gouttes = 0,5 ml = 10 mg), pou­vant être ingé­rées direc­te­ment ou mêlées à un liquide ou semi solide (yaourts.
    La solu­tion en gouttes a l’avantage de pou­voir adap­ter très pré­ci­sé­ment la poso­lo­gie au patient (âgé, enfant)

    Actis­ke­nan ® : 5,10, 20 et 30 mg en gélules

    Sevre­dol ® : 10 et 20 mg en com­pri­més sécables

Le fen­ta­nyl

On com­mence par le dosage le plus faible 200 µg puis en atten­dant 10 minutes. Si le patient souffre encore il prend un deuxième com­pri­mé., etc… Lors de la prise sui­vante on uti­li­se­ra d’emblée le dosage effi­cace qui sera éva­lué de la même façon.

  • Abs­tral ® en com­pri­més sub­lin­guaux est dis­po­nible en six dosages : 100, 200, 300, 400, 600 et 800 mcg. Le pic plas­ma­tique est atteint au bout de 5 minutes et la durée d’ac­tion est de 30 minutes (5).
  • Effen­to­ra ® en com­pri­més sub­lin­gaux efer­ves­cents (dit gin­gi­vaux) à 100, 200, 400, 600 et 800 mcg)
    Ce fen­ta­nyl ora­ves­cent est un com­pri­mé effer­ves­cent ayant une dis­so­lu­tion rapide et dif­fu­sant le prin­cipe actif par voie orotransmuqueuse
  • Plu­sieurs formes galé­niques de fen­ta­nyl d’ac­tion rapide devraient pro­chai­ne­ment être com­mer­cia­li­sés (spray nasal (Ins­ta­nyl ®, Nasalfent ®), inha­la­teur (Tai­fun ®)).

L’oxycodone à libé­ra­tion immédiate

Leur délai d’ac­tion est de 15 à 30 minutes, la durée d’en­vi­ron 4 heures.
Ils ont moins d’ef­fets secon­daires (cog­ni­tifs sur­tout) que la mor­phine (10 mg d’oxy­co­done = 20 mg mor­phine orale)

  • Oxy­norm ® (gélule à 10 et 20 mg)
  • Oxy­nor­mo­ro ® (cp dis­per­sible 5, 10 et 20 mg)

Derniers articles

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

Pour aller plus loin

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...