HomeNon classéIBUPROFENE

IBUPROFENE

Published on

spot_img

Juillet 2004

Présenté – à juste titre – comme analgésique , l’ibuprofène (enfant de plus de 6 mois) est également antipyrétique et son utilisation dans cette indication parait se généraliser. Il n’en reste pas moins que l’ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien qui ne devrait pas être banalisé comme antipyrétique de première intention chez des nourrissons fébriles refusant souvent toute alimentation..

Dans l’état actuel des connaissances, ll ne possède pas la sécurité du paracétamol et devrait être réservé ” en seconde intention ” c’est à dire en cas d’échec ou de résultat insuffisant c’est à dire pour des températures supérieures à 38°5 voire 39°C.

Voir : En première intention, pour l’enfant, seul le PARACETAMOL est licite Fièvre de l’enfant éventuellement avec une dose de charge [Lire]

La multiplication des dénominations commerciales du même principe actif entraine une majoration du risque de surdosage en cas d’automédication.

MAJ 2004
Ibuprofène : information ou désinformation médiatique ? [Lire]
Ibuprofène : une rumeur fébrile par le Dr Daniel Annequin, responsable centre de la migraine de l’enfant ( Hôpital d’enfants Armand Trousseau Paris) [Lire]

 

ADVIL 100 mg, comprimé enrobé

ADVIL 200 mg, comprimé enrobé

ADVIL ENFANT ET NOURISSONS 20 mg/1ml, suspension buvable en flacon

ANADVIL 200 mg, comprimé enrobé

ANTARENE 100 mg, comprimé pelliculé

ANTARENE 20 mg/ml NOURRISSON ET ENFANTS, suspension buvable

ANTARENE 200 mg, comprimé pelliculé

ASPROFEN 200 mg, gélule

DOCTRIL 200 mg, comprimé pelliculé

ERGIX 200 mg DOULEUR ET FIEVRE, comprimé pelliculé

EXPANFEN 200 mg, comprimé enrobé

FASPIC 200 mg, comprimé

FASPIC 200 mg, granulés pour solution buvable en sachet-dose

HEMAGENE TAILLEUR 200 mg, comprimé pelliculé

IBUALGIC 200 mg, comprimé effervescent

IBUHEXAL 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE AGI PHARMA 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE ARROW 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE BIOGARAN 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE BOEHRINGER INGELHEIM 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE ELA/APHARM 200 mg, comprimé pelliculé

IBUPROFENE ETHYPHARM 100 mg, microgranules en sachet

IBUPROFENE ETHYPHARM 200 mg, microgranule en sachet

IBUPROFENE G GAM 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE GALEPHAR 200 mg, gélule

IBUPROFENE GIBAUD 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE GNR 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE HEXAL SANTE 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE IPRAD 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE IVAX 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE MERCK 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE MSD 200 mg, comprimé pelliculé

IBUPROFENE QUALIMED 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE RATIOPHARM 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE RPG 200 mg, comprimé pelliculé

IBUPROFENE RPG 200 mg, gélule

IBUPROFENE SANOFI SYNTHELABO OTC 200 mg, comprimé pelliculé

IBUPROFENE TEVA 200 mg, comprimé enrobé

IBUPROFENE UNION INTERPHARMACEUTIQUE ATLANTIQUE 200 mg, comprimé pelliculé

IBUPROFENE UP JOHN 200 mg, comprimé pelliculé

IBUPROFENE UPSA 200 mg, comprimé pelliculé

IBUPROFENE ZYDUS 200 mg, comprimé enrobé

INTRALGIS 200 mg, comprimé effervescent

INTRALGIS 200 mg, comprimé pelliculé

MOTRIN 200 mg, comprimé pelliculé

NUREFLEX 20mg/ml ENFANTS ET NOURRISSONS SANS SUCRE, suspension buvable édulcorée au maltitol liquide et à la saccharine sodique

NUREFLEX 20mg/ml ENFANTS ET NOURRISSONS, suspension buvable

NUREFLEX 200 mg, comprimé enrobé

NUROFEN 200 mg, capsule molle

NUROFEN 200 mg, comprimé effervescent

NUROFEN 200 mg, comprimé enrobé

NUROFEN 200 mg, comprimé orodispersible

NUROFEN ABS 200 mg, comprimé orodispersible

NUROFLASH 200 mg, comprimé pelliculé

ORALFENE 200 mg, gélule

SPEDIFEN 200 mg, comprimé

SPEDIFEN 200 mg, granules pour solution buvable en sachet -dose

TYLOFEN 200 mg, comprimé enrobé

UPFEN 200 mg, comprimé effervescent

UPFEN 200mg, comprimé pelliculé

PRECAUTIONS D’EMPLOI (Source MEDIQUICK 5.0 par ESCULAPE PRO)

  • Usage exclusif chez les plus de 6 mois (forme suspension buvable), chez les plus de 15 ans (comprimés).
  • Au préalable, diagnostiquer et traiter une infection en cas de risques et une maladie à risque infectieux puis surveiller l’évolution (risque de diminution des défenses naturelles, les signes infectieux risquent d’être masqués).
  • En début de cure, contrôler la fonction rénale et la diurèse en cas d’insuffisance cardiaque, de cirrhose, de néphropathies chroniques, de traitement diurétique associé, d’hypovolémie post-opératoire.
  • Surveiller l’apparition de manifestations digestives, surtout en cas de traitement anticoagulant associé, d’antécédents d’hernie hiatale, d’hémorragies, d’ulcère…(risques de graves troubles gastro-intestinaux, de manifestations hématologiques).
  • En cas de survenue d’hémorragie digestive, arrêter la cure.
  • En cas de survenue de troubles visuels, effectuer un contrôle ophtalmologique complet.
  • En cas de cure prolongée, contrôler les fonctions rénale et hépatique puis la NFS.
  • – Déconseiller fortement l’association avec un autre AINS, le lithium, le méthotrexate, la ticlopidine, les sulfamides hypoglycémiants.
  • MANIPULATEURS DE MACHINE ET CONDUCTEURS DE VEHICULE: étourdissements possibles.
  • Pour la suspension buvable: – TENEUR EN SORBITOL: 70mg par ml. – TENEUR EN SACCHAROSE: 3,3g par ml. – PRESENCE DE COLORANT ROUGE COCHENILLE A.

EFFETS INDESIRABLES (Source MEDIQUICK 5.0 par ESCULAPE PRO)Sévères:

  • – Survenue possible de: hématémèse, melaena, ulcération peptique nécessitant l’arrêt du traitement.
  • – Atteintes rénales avec occasionnellement insuffisance rénale aiguë ou chronique, oligurie.
  • Réactions d’hypersensibilité: dermatologiques (rash cutané, prurit, oedème); respiratoires (survenue possible de crise d’asthme, chez les sujets allergiques à l’aspirine ou à d’autres AINS).
  • Rares: méningite aseptique à l’ibuprofène, liée à un lupus ou à une connectivite.
  • Exceptionnels: agranulocytose, anémie hémolytique.

    Symptomatiques:

  • Nausées, vomissements, épigastralgies, troubles dyspeptiques, troubles du transit.
  • – Exceptionnellement, des cas de céphalées et de vertiges ont été rapportés.
  • Quelques rares cas de troubles de la vue ont été observés.
  • Occasionnels: élévation de la pression artérielle.
  • Très rares: dépression, somnolence.

    Autres:

  • – Exceptionnels: élévation transitoire des transaminases sériques.

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...