HomeNon classéDOXYCYCLINE et PALUDISME

DOXYCYCLINE et PALUDISME

Published on

spot_img

Dr H. Ray­baud – mars 2004

La doxy­cy­cline est pro­ba­ble­ment le meilleur médi­ca­ment pour la pro­phy­laxie anti­pa­lu­dique à admi­nis­trer dans les régions à très haut risque comme l’A­sie du Sud-Est.(http://www.rph.wa.gov.au).
Cepen­dant, son uti­li­sa­tion chez les enfants de moins de huit ans, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent est pros­crite. La doxy­cy­cline peut entraî­ner une baisse d’ef­fi­ca­ci­té des pilules contra­cep­tives, donc des pré­cau­tions sup­plé­men­taires doivent être prises.

Escu­lape
Vu le prix de la Mala­rone, le choix de la doxy­cy­cline peut être finan­cier…
Reste le risque de photosensibilsation…

Pour l’Ins­ti­tut Pas­teur la doxy­cy­cline est recom­man­dée : (http://www.pasteur.fr/sante/cmed/voy/general1.html)

  1. Zones de méflo­qui­no-résis­tance (zones fores­tières de la Thaï­lande, fron­ta­lière du Cam­bodge, du Myan­mar et le Laos) : La doxy­cy­cline (Doxy­pa­lu ®) peut être conseillée à la place de la méflo­quine. Poso­lo­gie : 100 mg/jour, en débu­tant la veille du départ et en pour­sui­vant quatre semaines après la sor­tie de la zone à risque. Atten­tion : la doxy­cy­cline peut entraî­ner une pho­to­sen­si­bi­li­té cuta­née. Elle est contre indi­quée en cas de gros­sesse et pour les enfants de moins de 8 ans. L’association ato­va­quone-pro­gua­nil (Mala­rone)peut aus­si être prescrite.
  2. En cas d’In­to­lé­rances, contre-indi­ca­tions à la méflo­quine En cas d’in­to­lé­rance forte ou de contre-indi­ca­tion à la méflo­quine, la doxy­cy­cline (Doxy­pa­lu®) peut être conseillée à la place de la méflo­quine. Poso­lo­gie : 100 mg/jour, en débu­tant la veille du départ et en pour­sui­vant quatre semaines après la sor­tie de la zone à risque.
    Atten­tion : la doxy­cy­cline peut entraî­ner une pho­to­sen­si­bi­li­té cuta­née. Elle est contre indi­quée en cas de gros­sesse et pour les enfants de moins de 8 ans. L’association ato­va­quone-pro­gua­nil (Mala­rone)peut aus­si être prescrite.

POSOLOGIE
Doxy­cy­cline pour adultes : une dose jour­na­lière de 100 mg ou 50 mg/j chez l’en­fant de moins de 40 kg mais de plus de 8 ans.
Com­men­cez 1 ou 2 jours avant le voyage dans la région où sévit le palu­disme et conti­nuez quatre semaines après avoir quit­té la région.
Afin de s’as­su­rer que le patient n’est pas aller­gique à la doxy­cy­cline, il est utile de com­men­cer sa prise sept jours avant la date du voyage.
Il est recom­man­dé que la prise de doxy­cy­cline n’ex­cède pas 3 mois sans avis médi­cal.
Un écran total doit éga­le­ment être conseillé.

===================================

Deux études menées en 1996 et 1998 en Afrique sub-saha­rienne chez des mili­taires fran­çais ont mon­tré que la doxy­cy­cline à la dose quo­ti­dienne de 100 mg était plus effi­cace que l’as­so­cia­tion chlo­ro­quine – pro­gua­nil (SAVARINE °) et qu’un mono­hy­drate de doxy­cy­cline sous forme de com­pri­mé mul­ti­par­ti­cu­laire était mieux toléré.

La chi­mio­pro­phy­laxie du palu­disme dans les armées en 2001 repose sur quatre molécules(la chlo­ro­quine, le pro­gua­nil, la méflo­quine et la doxy­cy­cline) dont les indi­ca­tions sont fonc­tion du lieu et de la durée de la mission.

Compte tenu du déve­lop­pe­ment des résis­tances, il est néces­saire d’é­va­luer d’autres molé­cules ou cer­taines asso­cia­tions d’antipaludiques.

Hau­te­ment expo­sés au risque de palu­disme, les troupes en opé­ra­tions dans les régions tro­pi­cales doivent béné­fi­cier des régimes che ‑mopro­phy­lac­tiques les plus per­for­mants en termes d’ef­fi­ca­ci­té, de tolé­rance, et d’observance.

Par exemple, les dis­po­si­tions actuelles de l’ar­mée ita­lienne s’ap­puient sur les récentes expé­riences dans des­ré­gions tro­pi­cales qui montrent que la chi­mi­pro­phy­laxie par la méflo­quine est aus­si bien tolé­rée que l’as­so­cia­tion chloroquine/proguanil avec une effi­ca­ci­té et un taux d’ob­ser­vance meilleurs au moins par­mi les militaires.

La chi­mio­pro­phy­laxie est assu­ré par

  • une prise heb­do­ma­daire de 300 mg de cho­lo­ro­quine base dans les zones sans chloroquinorésistance
  • Une prise heb­do­ma­daire de 250 mg de mél­flo­quine dans des zones de chloroquinorésistance.
  • La doxycline(100 mg/jour) est uti­li­sée en pre­mière inten­tion dans les zones de méflo­qui­no­ré­sis­tance ou en option si la meflo­quine est contre-indi­quée ou mal tolérée

BIAM

PALUDISME(PREVENTION) (prin­ci­pale)
Uti­li­sée seule ou en asso­cia­tion avec la chlo­ro­quine dans les zones à fal­ci­pa­rum chi­mio­ré­sis­tant.
Essai ran­do­mi­sé chez des sol­dats indo­né­siens (méflo­quine ver­sus doxy­cy­cline). Les 2 pro­duits ont la même effi­ca­ci­té et une bonne tolé­rance : – Ann Intern Med 1997;126:963–972.

http://mit.ap-hm.fr/conseils/plus/paludisme/bas.html
Pays du groupe 3 : zone de pré­va­lence éle­vée et mul­ti­ré­sis­tance • Méflo­quine (Lariam*). Alter­na­tive : ato­va­quone-pro­gua­nil (Mala­rone*). Doxy­cy­cline (Doxy­pa­lu*, Tolexine*)

Latest articles

Celebrex – Celecoxib : efficacité et sécurité clinique par rapport aux AINS

Inclus dans la catégorie des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et plus particulièrement dans celle...

BPCO : causes, symptômes et traitements

La BPCO ou la bronchopneumopathie chronique obstructive est un ensemble d’affections respiratoires et graves,...

Boiteries de l’enfant : causes, symptômes et traitements

Une part importante de la population est confrontée à un problème orthopédique en France,...

Adrénaline solution injectable IM en auto-injecteur

Très utilisée pour stopper ou réduire l’impact des crises cardiaques, l’adrénaline est une hormone...

More like this

Celebrex – Celecoxib : efficacité et sécurité clinique par rapport aux AINS

Inclus dans la catégorie des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et plus particulièrement dans celle...

BPCO : causes, symptômes et traitements

La BPCO ou la bronchopneumopathie chronique obstructive est un ensemble d’affections respiratoires et graves,...

Boiteries de l’enfant : causes, symptômes et traitements

Une part importante de la population est confrontée à un problème orthopédique en France,...