HomeNon classéUncomplicated gonococcal infections

Uncomplicated gonococcal infections

Publié le

spot_img

Mise à jour 2012 CDC [Lire]

Les récentes don­nées des labo­ra­toires sug­gèrent la dimi­nu­tion de l’ef­fi­ca­ci­té de céfixime pour le trai­te­ment de la gonor­rhée. Pour cette rai­son, la CDC a mis à jour ses direc­tives de trai­te­ment de gonor­rhée et ne recom­mande plus l’u­ti­li­sa­tion sys­té­ma­tique du céfixime. Au lieu de cela, le CDC recom­mande main­te­nant en uti­li­sant la cef­triaxone avec un second anti­bio­tique pour trai­ter la gonorrhée.

Uncom­pli­ca­ted gono­coc­cal infec­tions of the cer­vix, ure­thra, rec­tum and pharynx

Recom­men­ded
Cef­triaxone 250 mg in a single intra­mus­cu­lar dose PLUS Azi­thro­my­cin 1 g oral­ly in a single dose or doxy­cy­cline 100 mg oral­ly twice dai­ly for 7 days*

Alter­na­tive
If cef­triaxone is not avai­lable : Cefixime 400 mg in a single oral dose PLUS Azi­thro­my­cin 1 g oral­ly in a single dose or doxy­cy­cline 100 mg oral­ly twice dai­ly for 7 days* PLUS Test-of-cure in 1 week

If the patient has severe cepha­lo­spo­rin allergy :
Azi­thro­my­cin 2 g in a single oral dose PLUS Test-of-cure in 1 week

(*) Because of the high pre­va­lence of tetra­cy­cline resis­tance among Gono­coc­cal Iso­late Sur­veillance Pro­ject iso­lates, par­ti­cu­lar­ly those with ele­va­ted mini­mum inhi­bi­to­ry concen­tra­tions to cefixime, the use of azi­thro­my­cin as the second anti­mi­cro­bial is preferred.

=============================

Les patients qui pré­sentent des symp­tômes per­sis­tants après le trai­te­ment doivent être tes­tés par la culture. Si ces cultures sont posi­tives pour le gono­coque, les iso­lats doivent être sou­mis à des tests de résis­tance. Un test de contrôle devrait être effec­tué 1 semaine après retraitement.
Les par­te­naires sexuels du patient au cours des 60 jours pré­cé­dents sont rapi­de­ment éva­lués et trai­tés.

Une seule injec­tion de 250 mg de cef­triaxone est effi­cace dans le trai­te­ment de la gonor­rhée à tous les sites ana­to­miques. Il n’y a pas de don­nées cli­niques pour appuyer l’u­ti­li­sa­tion de doses plus éle­vées de cef­triaxone. En outre, l’u­ti­li­sa­tion de l’a­zi­thro­my­cine comme second anti­bio­tique peut être pré­fé­rable à l’u­ti­li­sa­tion de la doxy­cy­cline, pour 2 rai­sons. Tout d’a­bord, l’a­zi­thro­my­cine est pris en dose unique, ce qui est plus facile et plus com­mode pour le patient. Et d’autre part, il y avait une pré­va­lence net­te­ment plus éle­vée de la résis­tance des gono­coques à la tétra­cy­cline que de l’a­zi­thro­my­cine chez les iso­lats étudiés.

[Texte com­plet]

Derniers articles

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

Pour aller plus loin

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...