ERYSIPELE

Published on

spot_img

Infection cutanéodermique classiquement à streptocoque mais un staphylocoque peut également être impliqué.

SEMIOLOGIE
Grosse jambe rouge aigue fébrile
—- Douleur, rougeur, chaleur/ Jambe en poteau / ADP
—- 80% des cas atteignent sur les membres inférieurs, 20% sur le membre supérieur
—- Recherche d’une porte d’entrée
—- Recherche de facteurs favorisants (Diabète, veines… )

DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL
—- La phlébite bien sur mais l’ association est trés possible

CONDUITE A TENIR
—- Hospitaliser facilement en particulier sur terrain à risque et/ou un aspect bulleux
—- NF,VS ASDOR/ASLO ( 2 fois J1-J15) protéinurie J 30
—- D-dimères (Ils seront augmentés par le $ infectieux…. donc peu intéressants
—- Echodoppler en urgence +++++ recherche de phlébite
—- Prélèvement local si plaie

TRAITEMENT

  • SOINS LOCAUX/ ++
  • TRT GENERAL

—- Péni G en perf : 15-30 MU/J jusqu’à apyrexie puis relais per os 15 jours
—- Pénicilline G
—- Péniciline A 3 à 4,5 g/J
(amoxicilline) —- Synergistines (Pyostacine ® 2à 3 g/J)
—- Macrolides
—- Ceftriaxone (ROCEPHINE ®) C3G
—- Héparinotherapie avec mobilisation et lever précoce
—- ++ Sérothérapie Tétanos ou rappel
—- Si récurence faire Extenciline tous les 20 jours 3 à 6 mois
—- CI aux AINS et aux Corticoïdes car le risque de fascéite est majeur (cf infra)

COMPLEMENT D’INFORMATION
Dr Ludovic ROUSSEAU – Dermatologue
Webmestre de dermatonet.com guide des sites internet de dermatologie

  • Il n’y aurait pas d’association patente erysipèle-diabète, éthylisme ou tabac
  • A priori le staphylocoque est absolument exceptionnel et ce sont souvent des streptocoques résistants qui nous posent problème
  • Certains auteurs ne conseillent l’echodoppler que s’il ya suspicion clinique de phlébite mais une grosse jambe rouge est douloureuse et les signes classiques de phlébite peuvent manquer
  • La pénicilline G est de moins en moins utilisée.
  • La pénicilline A devient un traitement de reference (3 a 4,5g/j)
  • Surveillance++ la fievre tombe lentement . En cas de résistance au traitement, il faut évoquer la fascéite et/ou un germe resistant (Pyostacine)
  • Je rajouterais par experience (combien de fois je l’ai vu….) CI des AINS ET CORTICOIDES car fascéite++++

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...