HomeNon classéPROTOCOLES D'ANTIBIOTHERAPIE CURATIVE CHEZ L'ADULTE

PROTOCOLES D’ANTIBIOTHERAPIE CURATIVE CHEZ L’ADULTE

Publié le

spot_img

1999/2000

Centre Hos­pi­ta­lier de Tourcoing

Avant d’al­ler plus loin, lisez les pré­cau­tions d’u­ti­li­sa­tion de ce texte
http://www.infectio-lille.com/antibiotiques/atbadulte.htm

Pro­to­coles écrits par : Dr Serge Alfandari

Relus par : Dr Eric Senneville

Vali­dés par : Pr Gilles Beaucaire

Ver­sion finale en date du : 13/4/00

Vali­dés lors du CLIN du 10 février 2000

Vali­dés lors du comi­té du médi­ca­ment du 23 mars 2000

PNEUMOPATHIES AIGUES

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Pneu­mo­pa­thie aiguë alvéolaire

sujet sain

Pneu­mo­coque Radio pul­mo­naire

Hémo­cul­tures

NFS

cla­moxyl 1 g/8 h Iv

Si Aller­gie :

Roce­phine 1 g/24 h Iv

ou Cla­fo­ran 1g/8h IV

Si favo­rable à la 48è heure : 10 j

(relais PO après 48 h d’a­py­rexie par Clamoxyl)

Si défa­vo­rable : ajou­ter ciflox 500mg/12h ou oflo­cet 200 mg/12hIV

Pneu­mo­pa­thie aiguë

sujet éthy­lique, immu­no­dé­pri­mé, splénectomisé

âge>7O

Pneu­mo­coque

BGN

Id. Roce­phine 2 g/24 h Iv ou Cla­fo­ran 2g/8h IV

Aug­men­tin 1 g/8 h Iv

Evo­lu­tion défa­vo­rable : dis­cu­ter un pré­lè­ve­ment bronchique
Pneu­mo­pa­thie aiguë interstitielle Myco­plas­ma

Chla­my­dia

Coxiel­la

Radio pul­mo­naire

NFS

Hémo­cul­tures

Séro­lo­gie

Ery­thro­my­cine 1g/8h IV Si favo­rable : relai PO Rulid 1 cp/12 h ou Oflo­cet 1 cp/12h durée 10 j

Si défa­vo­rable :

Vibra­my­cine 200 mg/j 14 j

Image alvéo­laire non systématisée Legio­nel­la

Pneu­mo­coque

Radio pul­mo­naire Hémocultures

Séro­lo­gie

NFS

Roce­phine 1 g/j Iv + Ery­thro­my­cine 1g/8h IV
légio­nel­lose confirmée Ag soluble urinaire

Exa­men direct par IF

Séro­lo­gie

Ery­thro­my­cine 1g/8h IV + Oflo­cet 200 mg/12 h Iv Durée 3 semaines
Sur­in­fec­tion bac­té­rienne d’une infec­tion virale Pneu­mo­coque Staphylocoque Radio pul­mo­naire

NFS

Hémo­cul­tures

Aug­men­tin 1 g/8 h ou

Pyos­ta­cine 1g /8 h

durée 10 j
Pneu­mo­pa­thie noso­co­miale acquise en dehors d’une uni­té de soins Intensifs BGN Radio pul­mo­naire

NFS

Hémo­cul­tures

Roce­phine 2 g/24 h Iv ou Cla­fo­ran 2g/8h IV + Amik­lin 15 mg/kg/24 h IV Si favo­rable : mono­thé­ra­pie au 5è jour Rocephine

Si défa­vo­rable à la 48è h : avis spécialisé

pleu­ré­sie

Abcès pul­mo­naire

inha­la­tion

Strep­to­coque

Anaé­ro­bies

BGN

Radio pul­mo­naire

NFS

Hémo­cul­tures

Pré­lè­ve­ment pleural

Aug­men­tin 1 G/8 H IV

Trai­te­ment pleurésie

Radio pul­mo­naire à J3

Si exten­sion : pré­lè­ve­ment bronchique

Pneu­mo­pa­thie aiguë bilatérale

Sa O2 < 95

Sujet sain ou non immunodéprimé

Pneu­mo­coque

Myco­plas­ma

Legio­nel­la

Radio pul­mo­naire

NFS

Hémo­cul­tures

Pré­lè­ve­ment bronchique ?

Gaz du sang

Roce­phine 2 g/24 h Iv ou Cla­fo­ran 2g/8h IV +

Oflo­cet 200 mg/12 h Iv

Avis de la réani­ma­tion d’emblée

Evo­lu­tion favo­rable : PO Cla­moxyl 1 g 8 h + Oflo­cet 2/j

PARTICULARITES PAR SERVICE :

Ser­vice de pneumologie :

PNEUMOPATHIES AIGUES

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Pneu­mo­pa­thie aiguë alvéolaire

sujet sain

Pneu­mo­coque Radio pul­mo­naire

Hémo­cul­tures

NFS

aug­men­tin 1 g/8 h Iv

Si Aller­gie :

Roce­phine 1 g/24 h Iv

ou Cla­fo­ran 1g/8h IV

Si favo­rable à la 48è heure : 10 j

(relais PO après 48 h d’a­py­rexie par Clamoxyl)

Si défa­vo­rable : ajou­ter ciflox 500mg/12h ou oflo­cet 200 mg/12hIV

Pneu­mo­pa­thie aiguë

sujet éthy­lique immu­no­dé­pri­mé, splénectomisé

âge>7O

Pneu­mo­coque

BGN

Id. Aug­men­tin 1 g/8 h Iv +

oflo­cet 200 mg/12h

Evo­lu­tion défa­vo­rable : dis­cu­ter un pré­lè­ve­ment bronchique

 

PNEUMONIES NOSOCOMIALES chez le patient non intubé

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
P. pré­coce (2–5 J) Com­mu­nau­taires id pneu­mo­nie Cla­fo­ran (100 mg/kg/j) ou Roce­phine (30 mg/kg/j)

+ Amik­lin (15 mg/kg/j) ou Ciflox (200 mg/12h)

10 j
P. Tar­dives (> 5 J) Staph Meti S

Staph MétiR

Ente­ro­bac­té­ries « simples »

Ente­ro­bac­té­ries à risque de de BLSE

id pneu­mo­nie Bris­to­pen (2 g / 8h) + gen­ta­mi­cine (4.5 – 7 mg/kg/j)

Van­co­my­cine (40 mg/kg/j) + autre anti staph selon ABG

Cla­fo­ran (100 mg/kg/j) ou Roce­phine (30 mg/kg/j) + Amik­lin (15 mg/kg/j)

Axe­pim (2 gr/12 h)+ Amik­lin (15 mg/kg)

Pseu­do­mo­nas TICAR- S : Ticar­cilline (5g/8h) + amik­lin (15 mg/kg/j)

TICAR‑R & Céfépime‑S : Axe­pim (2 gr/12 h)+ Amik­lin (15 mg/kg)

TICAR‑R & Céfé­pime- R : For­tum ( 2 gr/8h) + Amik­lin (15 mg/kg)

TICAR‑R et Fortum‑R avis spécialisé

Trai­te­ment probabiliste Variable axe­pim (2 gr/12 h) ou tazo­cil­line (4g/8h) ou ciflox (400 mg/12h)+ amiklin(15 mg/kg)

rééva­lu­tion à la 48 ème heure Réduire le spectre de la béta­lac­ta­mine si pos­si­bi­li­té au vu de l’antibiogramme

 

BRONCHITES

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­the­ra­pie Evo­lu­tion
Sujet sain

expec­to­ra­tion non purulente

Virus Aucun Aucune
Toux et expec­to­ra­tion puru­lente > 7j

Râles bron­chiques diffus

Strep­to­coque

Pneu­mo­coque

Hae­mo­phi­lus

Sta­phy­lo­coque

Radio pul­mo­naire

NFS

Aug­men­tin 1g/8h ou

Pyos­ta­cine 1 g/8h

Si favo­rable : 7 j
Sur­in­fec­tion de bron­chite chro­nique ou BPCO Pneu­mo­coque

Hae­mo­phi­lus

BGN

Radio pul­mo­naire

NFS

GDS

Aug­men­tin 1 g /8 h PO ou IV

Si aller­gie : pyos­ta­cine 1 g/8 h

+ TT insuff respi

+ Kiné

Si favo­rable : jus­qu’à ce que l’ex­pec­to­ra­tion devienne claire (8 à 10 j)

Si défa­vo­rable ou symp­tômes > 7 j

+ Oflo­cet 200 mg /12 h

Insuf­fi­sant respiratoire Strep­to­coque

Pneu­mo­coque

Hae­mo­phi­lus

Radio pul­mo­naire

NFS

GDS

Rocé­phine 1 g/24h ou

Aug­men­tin 1 g/8h

+ TT insuff respi

+ Kiné

7 à 10 j

 

INFECTIONS URINAIRES

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­the­ra­pie Evo­lu­tion
Infec­tion uri­naire basse chez l’homme ou orchiépididymite

(pros­ta­tite tou­jours associée)

BGN ECBU

Hémo­cul­tures

Echo pros­tate et rein

Oflo­cet 200 mg/l2 h PO ou IV Durée 4 à 6 semaines avec relais PO par oflo­cet ou ciflox à J10. ECBU 1 mois après la fin du tt
Pros­ta­tite chro­nique BGN ECBU

Echo pros­tate et rein

Oflo­cet 200 mg/l2 h PO ou IV durée 3 mois (Si réten­tion vési­cale com­plète : drai­nage sus-pubien)
Infec­tion uri­naire basse non fébrile non com­pli­quée de la femme <65 ans BGN Aucun Trai­te­ment monodose :

Oflo­cet 400 mg / Ciflox 500 mg / Monu­ril 1 sachet

ECBU

Echo des voies uri­naires et ASP si echec ou récidive

Infec­tion uri­naire basse asymp­to­ma­tique (en dehors de : gros­sesse, dia­bète, uropathie) BGN Aucun Pas de traitement
Infec­tion uri­naire basse symp­to­ma­tique ou non au cours de la grossesse BGN ECBU Selexid 4cp /j 10j

Controles 1/mois

Autre infec­tion uri­naire basse de la femme BGN ECBU Noroxine : 800 mg/j ou

Selexid 4cp/j

5 à 7 jours
Infec­tion uri­naire réci­di­vante non com­pli­quée de la femme BGN ECBU

Exa­men gynécologique

< 3 épi­sodes / an : trai­te­ment de chaque épisode

> 4 épisodes/an : Ciflox 500 mg 1 cp (une seule prise) et Noroxine 1/2 cp/24 h pen­dant 6 mois

Si échec ou rechute : avis spécialisé

Si risque de gros­sesse Fura­dan­tine 1 cp/24 h

Infec­tion uri­naire non fébrile sur sonde BGN

Staph

Ente­ro­coque

pas d’an­ti­bio­tiques
Infec­tion uri­naire fébrile sur sonde BGN

Staph

Ente­ro­coque

ECBU / Hémocultures

Echo rénale

Chan­ge­ment de sonde ?

avis spé­cia­li­sé Adap­ter selon antibiogramme

Durée 10 jours

Pyé­lo­né­phrite com­mu­nau­taire non compliquée BGN ECBU / Hémocultures

Echo des voies urinaires

(urgence si ATCD lithiase, dou­leurs pré­cé­dant la fièvre, masse pel­vienne au TR)

ASP

Oflo­cet 200 mg/l2 h PO ou IV

Roce­phine 1 g/ 24 h IV

Relais PO par Oro­ken 1 cp/12 h après 24 h d’a­py­rexie si sen­sible aux C3G

Durée 10 jours

ECBU en fin de trai­te­ment et 1 mois après

Si : réci­dive ou évo­lu­tion non « simple » (pas d’a­py­rexie à la 72è h) ou incer­ti­tude diag : scanner

Pyé­lo­né­phrite com­mu­nau­taire com­pli­quée (dia­bète, immu­no­dé­pres­sion, uropathie) ECBU

Hémo­cul­tures

Echo des voies urinaires

ASP / UIV à discuter

Roce­phine 1 g/24 h IV + Gen­tal­line 4.5 à 7 mg/kg/24 h IV en une seule injection/24 h Bithé­ra­pie 2 jours puis mono­thé­ra­pie 3 semaines C3G ou Ciflox selon antibiogramme

INFECTIONS DE LA PEAU ET DES TISSUS MOUS

(Contrô­ler la pro­tec­tion antitétanique)

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Furoncle

anthrax

Sta­phy­lo­coque Aucun Chlo­rhexi­dine acqueuse 0,05% en appli­ca­tion locale 3 x/24 h

Pyos­ta­cine 1 g/8 h

(si loca­li­sa­tion faciale, forme évo­luée, dia­bète, val­vu­lo­pa­thie ou maté­riel étranger)

Durée 7 jours
impé­ti­go Strep­to­coque Staphylocoque Si fièvre : hémocultures Chlo­rhexi­dine acqueuse 0,05% en appli­ca­tion locale 3 fois /j

Pyos­ta­cine 1g/8 h

Durée 7 jours
Ery­si­pèle des membres Strep­to­coque

Sta­phy­lo­coque (25%)

NFS

Bilan de coagulation

Hémo­cul­tures

Bris­to­pen 1 g/6 h IV

Si aller­gie :

Pyos­ta­cine 1g/8 h

(+ love­nox 0,2/24 h)

Si évo­lu­tion favo­rable après 48 h d’a­py­rexie, relais PO

durée 10 j.

Trai­ter la porte d’entrée

Sta­phy­lo­coc­cie de la face Sta­phy­lo­coque Hémo­cul­tures bris­to­pen 1 g/4 h IV +

Gen­tal­line 4 mg/kg/24 h IV

(+ hépa­rine dose hypo)

Mono­thé­ra­pie après 48 heures durée 15j
cel­lu­lite aiguë de la face non staphylococcique Strep­to­coque

Anaé­ro­bies

NFS

Hémo­cul­tures

Radio des sinus

Pano­rex

Aug­men­tin 1 g/8h ÎV

Si aller­gie :

Dala­cine 600 mg/8 h IV

Soins den­taires après 24 h au moins d’antibiothérapie

durée 15j

Infec­tion dentaire

cel­lu­lite suppurée

coro­na­rite

Strep­to­coque

Anaé­ro­bies

Sta­phy­lo­coque

Rova­my­cine 1 MU + fla­gyl 0,5 g /8 h ou Aug­men­tin 1 g/8 h PO Durée 8 jour
Gan­grene gazeuse Clos­tri­dium Hémo­cul­tures Péni G : 10 MU/ 6h IV +

Fla­gyl : 0,5 g/8h IV

(+chi­rur­gie et O2 hyperbare)

Nécrose isché­mique Strep­to­coque

Clos­tri­dium

si fièvre : hémo­cul­tures Pré­lè­ve­ment local Aug­men­tin 1 g/8 h

Si aller­gie : Pyos­ta­cine 1 g/8h

Durée 8 jour
Escarre Variable Aucun Soins locaux

 

INFECTIONS ORL

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Angines Virus++

Strep­to­coque A

Aucun ora­cil­line 1 M/8h

cla­moxyl 1 g / 12h

10j

6 j

Angine réci­di­vante (>3 angines/hiver) Flore mixte Aucun Aug­men­tin 1g/ 8h PO ou

Oro­ken 1 cp/12 h

10 j
Angine ulcé­ro nécrotique Anaé­ro­bies

Spi­ro­chete

Pre­le­ve­ment de gorge Péni G 3–5 MU/24h ou

Fla­gyl 0,5g/8h

10 j
Sinu­site aigue Pneu­mo­coque

Hae­mo­phi­lus

Aucun Cla­moxyl 2g/8h PO 7j
Sinu­site chronique Pneu­mo­coque

Anaé­ro­bies

Aug­men­tin 1g/ 8h PO ou

Pyos­ta­cine 1g/8h PO

10j

PARTICULARITES PAR SERVICE

Ser­vice d’ORL : mais désac­cord entre infec­tio­logues et ORL sur 3 points

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Sinu­site-épi­glot­tite-phleg­mon CG+ – BGN – anaérobies Aucun Aug­men­tin 1g/ 8h 8j
Amy­da­lec­to­mie Aucun Pour infec­tio­logue : aucune

Pour ORL : amox 8 j

sur­di­té brusque corticothérapée Aucun Pour infec­tio­logue : aucune

Pour ORL : amox 8 j

meches nez/oreilles >48h Pour infec­tio­logue : aucune

Pour ORL : amox

décol­le­ment d’oreille bris­to­pen 8j
laryn­gec­to­mie aug­men­tin 8j

 

SYNDROME INFECTIEUX GRAVE SANS PORTE D’ENTREE

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
syn­drome sep­tique grave communautaire Coc­ci à Gram + dont Staph

BGN

Hémo­cul­tures

NFS

ECBU

Pré­lè­ve­ment de la porte d’entrée

Cla­fo­ran 1 g/6 h IV+ Gen­tal­line 4,5 – 7 mg/kg/24 h IV Adap­ter selon bactériologie
syn­drome sep­tique grave nosocomial staph méti‑R

BGN

id Avis spé­cia­li­sé Adap­ter selon bac­té­rio­lo­gie : désescalade
Fièvre chez le neutropénique Variables Hémo­cul­tures Avis spé­cia­li­sé Jus­qu’à la sor­tie de neutropénie
Fièvre aiguë chez le splénectomisé Pneu­mo­coque

Hae­mo­phi­lus

BGN

Hémo­cul­tures

NFS

Radio pul­mo­naire

Roce­phine 2 g/24 h IV Adap­ter selon bactériologie

Vac­ci­na­tions : pneu­mo­coque, grippe

 

 

Patho­lo­gie iatrogène

 

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Colite post antibiotique C. dif­fi­cile Recherche de toxine de CD dans les selles Fla­gyl PO 500 mg/8h 10j
Vei­nite simple Aucun Pan­se­ment alcoolisé
Vei­nite com­pli­quée (lym­phan­gite et/ou abcès) Coc­ci Gram + Aucun Bris­to­pen 1 g/8h 10j

 

INFECTIONS OSTÉO-ARTICULAIRES

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Spon­dy­lo­dis­cite Sta­phy­lo­coque

Strep­to­coque

BGN

BK

Hémo­cul­tures

Avis chi­rur­gi­cal pour pré­lè­ve­ment et trai­te­ment local

Pré­ve­nir le bactériologiste

Oflo­cet 200 mg/8 h PO +

Rifam­pi­cine 600mg/12 h PO

Adap­ter selon bactériologie

Durée 3–6 mois (12–18 pour BK)

Ostéite & ostéo­myé­lite aigue Sta­phy­lo­coque

Strep­to­coque

BGN

Hémo­cul­tures

Avis chi­rur­gi­cal pour pré­lè­ve­ment et trai­te­ment local

Pré­ve­nir le bactériologiste

Oflo­cet 200 mg/8 h PO +

Rifam­pi­cine 600mg/12 h PO

Adap­ter selon bactériologie

Durée 6 semaines

Arthrite aiguë Sta­phy­lo­coque

Strep­to­coque

Hémo­cul­tures

Ponc­tion

Bris­to­pen 1 g/4 h IV +

Gen­tal­line 4,5 – 7 mg/kg/24 h IV

Adap­ter selon bac­té­rio­lo­gie Mono­thé­ra­pie après 5 jours

Relais PO après 2 semaines

Durée :

Staph 3 semaines

Strep­to 2 semaines : Cla­moxyl 6 g/24 h

 

INFECTIONS NEURO-MENINGEES

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
ménin­gite puru­lente primitive Ménin­go­coque

Pneu­mo­coque

Lis­te­ria

Exa­men ORL

Hémo­cul­tures

Ponc­tion lom­baire (cyto­lo­gie, bio­chi­mie, bactériologie)

Gly­cé­mie

Si coc­ci gram + au direct ou sus­pi­cion de listeria

Cla­moxyl 200 mg/kg/j IV

Si BGN au direct : Cla­fo­ran 200 mg/kg/j IV

Si pas d’o­rien­ta­tion au direct :

asso­cier : Cla­moxyl 200 mg/kg/j IV et Cla­fo­ran 200 mg/kg/j IV

+ avis spécialisé

Si Hae­mo­phi­lus Cla­fo­ran 10 j

Ménin­go Cla­moxyl 5 jours IV Pneu­mo­coque Cla­moxyl 10 jours IV

Pneu­mo de moindre sen­si­bi­li­té (CMI > 0,5 mg/l): avis spécialisé

Lis­te­ria Cla­moxyl 21 j IV

Ménin­gite puru­lente secondaire Sta­phy­lo­coque

BGN

Pneu­mo­coque

Hémo­cul­tures

Ponc­tion lom­baire (cyto­lo­gie, bio­chi­mie, bactériologie)

Gly­cé­mie

Avis spé­cia­li­sé en fonc­tion du germe isolé

 

INFECTIONS GENITALES

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Syphi­lis primo-secondaire Tre­po­nème pale Séro­lo­gie syphilis Exten­cil­line 2,4 MU IM/semaine 2 à 3 semaines
Uré­trite aiguë

Cer­vi­cite

Gono­coque

Chla­my­dia

Pré­lè­ve­ment local

Pré­lè­ve­ment endocol

Roce­phine 250 mg IM, 1 dose + Vibra­my­cine 100 mg/12 h 7 j ou zitho­max 1 g : 1 dose trai­te­ment minute
Sal­pin­gite aiguë Gono­coque

Chla­my­dia

BGN

Strep­to­coque

Anaé­ro­bies

Coe­lio­sco­pie

Hémo­cul­tures

Pré­lè­ve­ment endocol

Pré­lè­ve­ment urétral

Aug­men­tin 1 g/6 h IV

Oflo­cet 200 mg/l 2 h ou vibra­my­cine 200 mg/24h

6 j IV puis 8 j PO

3 semaines

 

INFECTIONS DE L’APPAREIL DIGESTIF

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Diar­rhée infectieuse Sal­mo­nel­la

Cam­py­lo­bac­ter

Yer­si­nia

Shi­gel­la

Copro­cul­tures

Hémo­cul­tures

NFS

Séro­lo­gie Yersinia

Oflo­cet 1cp/12 h

Indi­ca­tions de l’antibiothérapie :

diar­rhée fébrile chez :

sujet âgé > 65 ans

immu­no­dé­pri­mé

pro­thèse ostéo-arti­cu­laires ou cardio-vasculaire

durée > 3 j

Sal­mo­nel­la : Oflo­cet 2 cp/24 h = 5 jours

Cam­py­lo­bac­ter : Rulid 2 cp/24 h = 14j

Yer­si­nia : Oflo­cet 2cp/j = 10 jours

Shi­gel­la : Oflo­cet 2 cp/j = 5j

Pas de germe : Oflo­cet 2 cp/j = 5 j

Sig­moi­dite diverticulaire Enté­ro­bac­té­ries

Anaé­ro­bies

Enté­ro­coques

Hémo­cul­tures

NFS

Avis chi­rur­gi­cal

Lave­ment à la Gastrographine

Aug­men­tin 1g/8 h IV Pen­dant 14 jours

Arrêt de l’a­li­men­ta­tion pen­dant 5 j puis régime sans résidu

Spas­fon Lyoc 4/24 h

Glace sur la FIG

Péri­to­nite primitive Variable Hémo­cul­tures

NFS

Chi­rur­gie

Aug­men­tin 2g/8h IV 10j
Pan­créa­tite aigue BGN

CG+

Bac­te­roides

Hémo­cul­tures

Scan­ner

[Ticar­cilline 5g/8h IV + Fla­gyl 0,5g/8h IV] ou Tazo­cil­line 4g /8h IV

Amik­lin 15 ‑25 mg/kg/24h IV

Infec­tions biliaires BGN

Anaé­ro­bies

Hémo­cul­tures

NFS

Echo voies biliaires

Avis chirurg/cal

Rocé­phine 1 g/24h IV +

Fla­gyl 0,5 g/8h IV ou

Aug­men­tin 1g/8h IV +

Gen­tal­line 4,5 – 7 mg/kg/24 h IV

Adap­ter selon antibiogramme

Mono­thé­ra­pie au 3è jour par rocéphine

Abcès hépa­tique non amibien BGN

Enté­ro­coques

Anaé­ro­bies

Hémo­cul­tures

Echo du foie

Ponc­tion sous echo

Séro­lo­gie amibiase

Aug­men­tin 1 g / 8h IV + (Gen­tal­line 4,5 – 7 mg/kg/24 h IV ou Oflo­cet 200 mg/12 h IV) Relais per os selon bac­té­rio­lo­gie (cou­vrir les anaérobies).

Durée totale 6 semaines

PARTICULARITES PAR SERVICE

Ser­vice de gas­tro ‑enté­ro­lo­gie : INFECTIONS DE L’APPAREIL DIGESTIF

Pro­to­coles écrits par S. Alfan­da­ri et B. Mesnard

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Exa­mens a demander Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Cho­le­cys­tite BGN Hémo­cul­tures – NFS

Echo voies biliaires

Avis chi­rur­gi­cal

Ticar­cilline 5 g/8h IV

ou roce­phine 1 g/24h IV

+ Fla­gyl 0,5 g/8h +/- Gen­tal­line 4,5 – 7 mg/kg/24 h IV

7 j

Adap­ter selon antibiogramme

Arret gen­tal­line au 3ème jour

Angio­cho­lite BGN

Anaé­ro­bies

Hémo­cul­tures – NFS

Echo voies biliaires

Avis spé­cia­li­sé

Tazo­cil­line 4 g/8h IV ou roce­phine 2 g/24h + Fla­gyl 0,5 g/8h IV

et Gen­tal­line 4,5 – 7 mg/kg/24 h IV

14 j max

Adap­ter selon antibiogramme

Arret gen­tal­line au 3ème jour

Infec­tion du liquide d’ascite BGN ++

Strep­to­coque, enterocoque

Hémo­cul­tures

Ponc­tion d’ascite

Ciflox 750 mg/12h PO + aug­men­tin 1g / 8h PO ou IV 10 j

Anti­bio­thé­ra­pie cura­tive en chi­rur­gie digestive

Pro­to­coles écrits par S. Alfan­da­ri et F.X. Mille

Situa­tion initiale Germe(s) probable(s) Anti­bio­thé­ra­pie Evo­lu­tion
Péri­to­nite pri­maire simple Enté­ro­bac­té­ries, anaé­ro­bies, entérocoques Aug­men­tin 1g/8h 5 j
Péri­to­nite pri­maire sévère id Aug­men­tin 1g/8h

+ ge,talline 4.5–7 mg/kg/j

5–7j

3j

Si hos­pi­ta­li­sa­tion récente (< 1 an) id tazo­cil­line 4g/8h +/- amik­lin 15 mg/kg/j 5–7j +/- 3j
Suites simples d’une péri­to­nite secondaire id tazo­cil­line 4g/8h +/- amik­lin 15 mg/kg/j 5–7j +/- 3–5j
Suites com­pli­quées d’une péri­to­nite secon­daire (réin­ter­ven­tion et per­sis­tance d’un syn­drome inflam­ma­toire mal­grès une pre­mière antibiothérapie id tié­nam 0,5g/8h + amik­lin 15 mg/kg/j 10–15j +/- 3–5j
Abcès de paroi aucun Aucune : soins locaux

 

INFECTIONS neces­si­tant d’emblée un avis spécialisé

Situa­tion initiale Réfé­rent (s) Prin­ci­pal (aux)
Bac­té­ries multirésistantes

Staph Méti‑R, Acinetobacter,

Pseu­do­mo­nas ticar‑R, BLSE…

4A, 4D ou Réa
Endo­car­dite O. Leroy
Fièvre chez le neutropénique 4A, 4D ou Réa
Infec­tion uri­naire fébrile sur sonde S. Alfan­da­ri
Syn­drome sep­tique nosocomial Réa
Ménin­gite sans orien­ta­tion à l’exa­men direct 4A, 4D ou Réa
Ménin­gites nosocomiales 4A, 4D ou Réa
Infec­tions ostéoarticulaires E. Sen­ne­ville
Pneu­mo­nie noso­co­miale tar­dive chez le ventité Réa

Prise en charge des infec­tions fungiques

Can­di­doses viscérales

Diag­nos­tic : pro­bleme de dif­fe­ren­tia­tion colonisation/infection

Cer­ti­tude :

2 hémo­cul­tures dif­fé­rentes positives

Pro­bable :

1 seule hémoculture

pré­sence de can­di­da sur un site habi­tuel­le­ment sté­rile (hors urines et trachéo-bronchique)

Pos­sible

Appa­ri­tion d’une anti­gé­né­mie cir­cu­lante >= 1/8 au minimum

A éva­luer

index de colo­ni­sa­tion (au moins 3 sites)

nombre de sites dis­tincts colo­ni­sés / nombre de sites dis­tinct pré­le­vés : si > 0,5 : en faveur d’une infection

Insuf­fi­sant

séro­lo­gie can­di­da isolée

Urines

Arbre tra­chéo bronchique

Autres élé­ments de présomption

anti­bio­thé­ra­pie

durée de séjour prolongée

immu­no­sup­pres­sion

tableau infec­tieux grave inex­pli­qué résis­tant à un trai­te­ment antibiotique

Quand trai­ter

Can­di­dé­mie

Tri­flu­can en pre­mière inten­tion (400 mg voire 800 mg chez patients sévères)

sauf si trai­te­ment anté­rieur par flu­co­na­zole ou can­di­da cru­zei ou glabrata

Fun­gi­zone (0,5 – 1 mg /kg)

Abla­tion des catheres vei­neux cen­traux en cas de candidémie

Tableau infec­tieux grave inex­pli­qué résis­tant à un trai­te­ment anti­bio­tique adap­té au site

En par­ti­cu­lier chez le patient neutropénique

Can­di­du­rie

Ne pas don­ner d’an­ti­fun­giques sauf si : inter­ven­tion pré­vue sur l’arbre géni­to-uria­nire, dia­bète ou trans­plan­ta­tion rénale

Abla­tion de la sonde vésicale

Can­di­dose péritonéale

Derniers articles

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

L’OTITE SERO-MUQUEUSE DE L’ENFANT : Causes, Diagnostic et Traitements

Tout comme l’otite moyenne aiguë, l’otite séromuqueuse est une affection que l’on retrouve couramment...

Pour aller plus loin

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...