HomeNon classéMieux vivre l'HERPES C'est aussi protéger LES AUTRES L'HERPES Génital CONSEILS...

Mieux vivre l’HERPES C’est aussi protéger LES AUTRES L’HERPES Génital CONSEILS PRATIQUES LORS DES POUSSEES

Published on

spot_img

A FAIRE

  • S’abstenir de toute relation sexuelle
  • Consulter son médecin dès l’apparition des premiers symptômes.
  • Suivre un traitement adapté pour lutter contre la douleur et la contagion.
  • Se laver soigneusement les mains lorsqu’elles ont été en contact avec les lésions.
  • En parler avec son partenaire sexuel.
  • Garder les parties atteintes parfaitement propre. Laver les lésions à l’eau et au savon.
  • Sécher les parties atteintes. Le sèchoir à cheveux, à faible chaleur, aide à cicatriser.
  • A EVITER
  • Se toucher les yeux : risque de contamination de l’oeil
  • Humecter ses lentilles avec sa salive : risque de contamination de l’oeil
  • Porter des vêtements serrés ou des sous-vêtements synthétiques qui gardent l’humidité
  • Gratter les lésions. Cela ralentit la cicatrisation et peut contaminer, par contact des mains, une autre région du corps.
  • Panser les lésions. L’air sec aide à cicatriser
  • Partager ou laisser traîner ses serviettes et gants de toilettes
  • Le contact avec personnes dont les défenses immunitaires sont diminuées : personnes atteintes d’eczéma, les femmes enceintes, les personnes ayant subi des greffes, sous chimiothérapie ou atteintes de SIDA

CONSEILS PRATIQUES EN DEHORS DES CRISES

  • Utiliser un préservatif car il peut y avoir des risques de contaminations en dehors des poussées. Le préservatif protège uniquement si les zones atteintes sont situées.
  • Réduite le stress et les tensions qui affaiblissent le système immunitaire
  • Dialoguer avec son partenaire. Il est inutile de se reprocher d’avoir attrapé l’herpès (augmentation du stress et donc des récurences).
  • Eviter les fortes expositions au soleil et les températures extrêmes. Utiliser un écran total.

L’HERPES LABIAL
Bouton de fièvre

CONSEILS PRATIQUES LORS DES POUSSEES

Dès les premiers signes (picotement, démangeaison, sensation de brûlure,…

  • Pas de contact avec des bébés, des enfants et des personnes dont les défenses immunitaires sont affaiblies : personnes atteintes d’eczéma, les femmes enceintes, les personnes ayant subi des greffes, sous chimiothérapie ou atteintes de SIDA
  • Pas de baiser sur la bouche comme sur la peau
  • Pas contact bouche-sexe car il ya risque de transmission vers les organes sexuels
  • Ne pas toucher la lésion : le doigt peut transmettre le virus sur d’autres parties du coprs (oeil, sexe, peau, musqueuse, etc…)

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...