HomeNon classéAmibiase hépatique

Amibiase hépatique

Published on

spot_img
    • (en cours de validation)
      http://www.med.univ-rennes1.fr/etud/hepato-gastro/amibiase_hepatique.htm

1.  Douves hépatiques
2.  Bilharzioses
3.  Echinococcoses
4.  Amibiase Hépatique

 

4. Amibiase Hépatique

A) Agent causal

· Entamoeba histolytica histolytica.

· Répartition

=> Pays en développement.

B) Cycle

· L’amibiase est liée au péril fécal.

· E.h.m. est éliminée dans les déjections fécales des sujets parasités sous sa forme kystique, très résistante.

· Les kystes survivent 15 jours dans les milieux extérieurs humides.

· Transmission par voie digestive :

=> Soit directement par les mains sales.

=> Soit indirectement par les eaux ou aliments souillés.

· E.h.h. responsable de l’amibiase maladie, envahit d’abord la muqueuse colique où elle crée des ulcérations (recto-sigmoïdienne et caecale).

· Les amibes peuvent migrer par voie porte vers le foie où la nécrose tissulaire prend une forme abcédée.

 

C) Clinique

· Amibiase-infestation

=> asymptomatique.

* Examen parasitologique des selles.

· Amibiase-maladie

=> Amibiase colique

– Dysenterie amibienne (glaires sanglantes afécales).

– Sans fièvre.

– Douleurs du flanc gauche (épreintes).

– Ténesme rectal.

* Examen parasitologique des selles.

* Rectoscopie.

=> Amibiase hépatique

– Accompagne une amibiase colique ou lui succède (jours, semaines, mois).

– Gros foie douloureux.

– Fièvre élevée.

– Ebranlement du foie douloureux (inutile car dangereux).

– ± Syndrome phrénique (développement supérieur)

Douleur et toux à l’inspiration profonde.

Douleurs à irradiations scapulaires droites.

Réaction pleurale clinique ou radiologique.

– ± Ictères par obstruction (développement hilaire).

D) Diagnostic (amibiase hépatique)

· Examen radiologique pulmonaire

=> Coupole diaphragmatique droite surélevée et hypocinétique.

· Hémogramme

=> Hyperleucocytose +++ avec polynucléose.

· VS augmentée (> 80 mm).

· Echographie hépatique.

· Recherche des AcAA sériques : positive.

· Pas de ponction.

· Scanner abdominal (exemple de kystes amibiens) :

E) Traitement (amibiase hépatique)

· Déhydroémétine : – Sur 10 jours (IM, SC).

– Sur 15 jours (per os).

· Métronidazole (Flagyl(R)) : – Adulte = 1-2 g/j sur 8-10 jours.

– Enfant = 40-50 mg/kg en 4 fois sur 7-10 jours.

· ± Chirurgie

· Suivi par :

– NFS = normalisée en 7-10 jours.

– VS diminuée de moitié chaque semaine.

– AcAA régressent en quelques mois.

– Imagerie.

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...