HomeNon classéHEPATITE C : CAT pour un risque de contamination

HEPATITE C : CAT pour un risque de contamination

Published on

spot_img

Source : Méd. Mal. Infec 1999;29:350-353 – E. Bouvet

Pour le personnel de santé, le risque de contamination par le VHC lors d’une accident par exposition au sang (AES) est dix fois supérieur et plus fréquent que pour le HIV. Le nombre de personnes infectées en France est estimé à 5 à 600 000 contre 100 000 pour le HIV.

La survenue d’un AES chez un soigant doit toulours faire envisager le risque de transmission du VHC (et du HIVIl faut donc connaître le statut du patient source vis-àvis du VHC. Une sérologie doit lui être proposée.
Il est indispensable de prendre rapidement contact avec un médecin référent .


NB : Lorsque le patient source est infecté ou si son statut est inconnu, le risque de contamination prend en compte :
—- La gravité de l’exposition : piqûre ou projection, aiguille creuse ou pleine, profondeur de la piqûre, abord vasculaire ou non. En cas d’accident à risque élevé, le suivi pourra être associer une VHC-PCR.
—- Le patient source : confirmation de la positivité et recherche de l’ARN VHC. En cas de positivité, une mesure de la charge virale par PCR qualitative et quantitative avec recherche d’une hépatite chronique.

NB 2 : Il semble légitime de pratiquer une recherche d’ infection aiguë par une PCR-VHC à J0, J15 et J30 aprés le contage chaque fois que l’exxposition est confirmée (sujet source infecté).

En cas d’exposition confirmée et de risque grave (piqûre profonde par exemple), il est légitime de rechercher une infection aiguë par une PCR-VHC entre 4 à 6 semaines aprés le contage puis à 3 et 6 mois.

En cas de positivité isolée de la VHC-PCR chez la personne exposée, la confirmation du diagnostic d’infection par le virus doit être apportée par la séroconversion.

EN CAS D’INFECTION PAR LE VHC
Dans le cas ou l’infection est confirmée par une positivité d’une VHC-PCR + une séroconversion, il est licite de proposer un traitement par bithérapie d’emblée comme dans les formes chroniques. La durée du traitement pourrait être de 24 semaines. Ce traitement doit être conduit par une équipé spécialisée.

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...