HomeNon classéLes troubles dyspeptiques ( TD ).

Les troubles dyspeptiques ( TD ).

Published on

spot_img

Traduit de l’anglais par le Dr André Figueredo – Source: BMJ du 20/09/08
Lien: http://www.bmj.com/cgi/content/full/337/sep15_1/a1400

Définition de la dyspepsie: douleurs épigastriques, plénitude post-prandiale, satiété précoce, brûlures, régurgitation.

Points essentiels:

  • environ 25-40% des adultes ont des TD chroniques ou récurrents.
  • la majorité des patients n’ont pas de lésions anatomiques. Les tumeurs malignes sont rares dans les populations occidentales.
  • Trois stratégies de prise en charge :
    1. Enquête et conseils diététiques
    2. Tester et traiter : un test non invasif pour H.pylori et l’éradication du germe chez les patients positifs.
    3. Traitement empirique par un inhibiteur de la pompe à proton.

NB : le test respiratoire à l’urée et la recherche de l’Ag dans les selles sont les tests non invasifs recommandés pour la recherche d’une infection à H.pylori. Les patients doivent arrêter l’inhibiteur de la pompe à proton 2 semaines avant, les ABT, 4 semaines avant les tests.

Causes organiques communes:

des voies digestives supérieures:

  • reflux avec ou sans oesophagite, avec ou sans hernie iatale
  • ulcère gastrique ou duodénal.
  • tumeur maligne gastrique ou oesophagienne ( cancer ou lymphome ).

    autres origines:

  • cholélithiase, cholécystite.
  • pancréatite, cancer du pancréas.
  • pathologies et cancer hépato-biliaires.
  • cardiopathie ischémique.
  • médicaments: AINS, aspirine, corticoides, ABT, antagonistes calciques, théophyllines, biphophonates.

TD, signes d’alarme:

symptômes et signes:

  • hémorragies gastro-intestinales.
  • anémie ferriprive.
  • amaigrissement progressif et non voulu.
  • dysphagie progressive.
  • odynophagie (Déglutition douloureuse)
  • vomissements persistants.
  • masse épigastrique palpable.
  • facteurs de risque d’un cancer:
  • ATCD familiaux de cancer des voies digestives supérieures.
  • ulcère ou intervention gastrique dans les ATCD.
  • oesophagite de Barrett.
  • métaplasie intestinale connue, gastrique atrophique.

En médecine générale

  • en cas d’amaigrissement progressif et spontané, de dysphagie, prévoir une endoscopie.
  • devant un patient < 55 ans et sans signes d’alarme, faire un test H.pylori et traiter, ou prescrire un inhibiteur de la pompe à protons avant de proposer une endoscopie.
  • rassurer les patients jeunes: leurs symptômes sont probablement bénins. Une maladie organique répondra à une éradication de H.pylori ou un traitement anti-acide.
  • le test H.pylori et le traitement correspondant sont prescrits en premier lieu aux sujets qui ont essentiellement des douleurs épigastriques. Les inhibiteurs de la pompe à proton sont prescrits aux patients souffrant principalement de brûlures et de régurgitations

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...