HomeNon classéRésultats étude MISSION

Résultats étude MISSION

Publié le

spot_img

(Méno­pause : rISque de can­cer du SeIn, mOr­bi­di­té et prévaleNce)
News­let­ter Ménopause
Par aimable autorisation
 et 

Cette grande étude natio­nale conduite par la F.N.C.G.M., basée sur le béné­vo­lat des gyné­co­logues, est menée chez plus de 6600 femmes méno­pau­sées pour obte­nir des don­nées fran­çaises sur le thème « Méno­pause, Mor­bi­di­té et THS ».

Cette étude com­porte deux par­ties (his­to­rique et pros­pec­tive) dont l’objectif est prin­ci­pa­le­ment de déter­mi­ner la pré­va­lence puis l’incidence du can­cer du sein chez des femmes sui­vies par un gyné­co­logue, selon qu’elles reçoivent ou non un THS à la fran­çaise (estra­diol éven­tuel­le­ment asso­cié à un pro­ges­ta­tif à l’exclusion du médroxy­pro­ges­té­rone acé­tate (MPA) et des déri­vés 19 nor-testostérone).

La phase his­to­rique de l’étude MISSION a per­mis d’inclure et d’analyser 6755 patientes dont 3383 dans le groupe sous « THS à la fran­çaise » et 3372 dans le groupe non trai­té. Les prin­ci­paux résul­tats de cette phase his­to­rique en termes de pré­va­lence du can­cer du sein ont fait l’objet de deux publi­ca­tions (1, 2).

La phase pros­pec­tive de l’étude MISSION a été mise en place depuis le 5 jan­vier 2004 afin d’estimer l’incidence du can­cer du sein (3).

Résul­tats de ce sui­vi pros­pec­tif N° 1 sur la période allant du 5 jan­vier 2004 au 30 Juin 2006.

LA COHORTE ETUDIEE

6755 femmes ont été incluses.
Sur ces 6755 patientes MISSION, nous avons obte­nu des nou­velles au moins une fois pour 4949 d’entre elles (2693 Expo­sées et 2256 Non Expo­sées) durant la phase de sui­vi définie.

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES GENERALES DES PATIENTES

Elles ont en moyenne 62,2 ans (60,6 ans pour les Expo­sées et 64,1 pour les Non Expo­sées ; p < 0,0001).
Leur Index de Masse Cor­po­relle est de 24 kg/m² pour les Expo­sées et de 25,1 kg/m² pour les Non Expo­sées, avec une plus forte pro­por­tion de femmes obèses (IMC > 30) dans le groupe des Non Expo­sées (7,5 % vs 15,4 % ; p < 0,0001).

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES GYNECOLOGIQUES DES PATIENTES

Les femmes de la cohorte MISSION ont été méno­pau­sées à 50 ans en moyenne, la pro­por­tion de femmes ayant eu une méno­pause tar­dive (> 55 ans) est supé­rieure dans le groupe des Non Expo­sées (10,7 % vs 7,1 % ; p < 0,0001).

L’âge des ménarches est d’environ 13 ans et les pour­cen­tages de ménarches pré­coces ne sont pas dif­fé­rents, quel que soit le groupe consi­dé­ré ; de même en ce qui concerne le pour­cen­tage de nul­li­pares, l’âge au pre­mier accou­che­ment ou le pour­cen­tage de gros­sesses tar­dives. En revanche, le pour­cen­tage de mul­ti­pares est plus éle­vé par­mi les Non Expo­sées (30,1 % vs 25,9 %; p < 0,001) que chez les Exposées.

Le pour­cen­tage d’antécédents de patho­lo­gies bénignes du sein est iden­tique dans les deux groupes ; en revanche, près de 16,1 % des femmes Non Expo­sées ont des anté­cé­dents fami­liaux au pre­mier degré de can­cer du sein contre 11,4 % dans le groupe expo­sé (p < 0,0001).

Les autres carac­té­ris­tiques gyné­co­lo­giques sont résu­mées dans le tableau suivant :

CARACTERISTIQUES DES THS PRIS PAR LES FEMMES EXPOSEES

La durée moyenne d’exposition au « THS à la fran­çaise » pour les patientes expo­sées est de 8,31 (+ 5,33) ans et pour 31,25 % de ce groupe la durée d’exposition au THS a dépas­sé les 10 années.

Les carac­té­ris­tiques de ces THS sont détaillées dans les tableaux suivants :

* A l’exception du médroxy­pro­ges­té­rone acé­tate (MPA) et des déri­vés 19 nor-testostérone

CANCER DU SEIN

L’incidence du can­cer du sein au cours de la période de sui­vi N°1 n’est pas sta­tis­ti­que­ment dif­fé­rente dans le groupe des femmes expo­sées, après une durée moyenne d’exposition de 8,31 ans (0,64 % ; 17 can­cers / 2662 patientes expo­sées) que dans le groupe des femmes non expo­sées (0,70 % ; 14 can­cers / 2004 patientes non exposées).

Ain­si, dans cette popu­la­tion de femmes sui­vies par des gyné­co­logues et expo­sées à un « THS à la fran­çaise », il n’existe pas sta­tis­ti­que­ment de sur-risque de can­cer du sein par rap­port aux femmes non exposées.

Après stan­dar­di­sa­tion sur la popu­la­tion géné­rale fran­çaise pour « gom­mer » l’effet âge de la popu­la­tion étu­diée, on observe éga­le­ment une inci­dence dans le groupe « Expo­sées » non sta­tis­ti­que­ment dif­fé­rente de celle du groupe « Non exposées ».

CONCLUSION

La phase pros­pec­tive de l’étude MISSION a pour objec­tif de déter­mi­ner l’incidence du can­cer du sein chez la femme méno­pau­sée, sui­vie par un gyné­co­logue, expo­sée ou non à un « THS à la française ».

A l’issue du sui­vi pros­pec­tif N° 1 de la cohorte MISSION, il n’existe pas de sur­risque de can­cer du sein chez les femmes expo­sées au « THS à la fran­çaise » (8,31 ans en moyenne) par rap­port aux femmes non expo­sées. Ce résul­tat est confir­mé lors de la stan­dar­di­sa­tion sur l’âge par rap­port à la popu­la­tion française.

BIBLIOGRAPHIE :

1- ESPIE M., MARES P., DE REILHAC P., CHEVALLIER T., DAURES J.P. Breast can­cer in post­me­no­pau­sal women with and without hor­mone repla­ce­ment the­ra­py : pre­li­mi­na­ry result of the MISSION stu­dy. Gyne­col Endo­cri­nol, 2006, 22, 8 : 423–431.
2- DE REILHAC P., MARES P., ESPIE M. Les pre­miers résul­tats de l’é­tude MISSION : pré­va­lence du can­cer du sein. XXVIe Jour­nées de l’A­FEM, 24–26 Novembre 2005. Reprod Hum Horm, 2005, 7 : 437–439.
3- CHEVALLIER T., DAURES J.P., MICHELETTI M.C., REGINSTER J.Y. et le Group MISSION. Métho­do­lo­gie de l’en­quête MISSION (Méno­pause, rISque de can­cer du SeIn, mOr­bi­di­té et pré­va­leNce). J Gyne­col Obs­tet Biol Reprod, 2005, 34 : 658–665

Derniers articles

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

L’OTITE SERO-MUQUEUSE DE L’ENFANT : Causes, Diagnostic et Traitements

Tout comme l’otite moyenne aiguë, l’otite séromuqueuse est une affection que l’on retrouve couramment...

Pour aller plus loin

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...