HomeNon classéTraitement hormonal de la ménopause et cancer du sein Dernières données de...

Traitement hormonal de la ménopause et cancer du sein Dernières données de l’étude E3N

Publié le

spot_img

28es Jour­nées de l’As­so­cia­tion fran­çaise pour l’é­tude de la méno­pause (Paris) : 22–24 novembre 2007.
Cla­vel-Cha­pe­lon F et Fou­nier A
Publié le 03/01/2008 par

Les der­niers résul­tatsde l’étude E3N , vaste étude épi­dé­mio­lo­gique menée auprès des femmes affi­liées à la MGEN, afin d’évaluer la rela­tion entre trai­te­ment hor­mo­nal de la méno­pause (THM) et risque de can­cer du sein, ont été pré­sen­tés par les Dr Cla­vel-Cha­pe­lon et A. Four­nier (INSERM, Vil­le­juif), à l’occasion des 28es Jour­nées de l’Association fran­çaise pour l’étude de la méno­pause qui se sont dérou­lées à Paris.

L’étude a sui­vi une cohorte de près de 100 000 femmes nées entre 1925 et 1950, en se fon­dant sur les réponses à un auto-ques­tion­naire rem­pli tous les 2 ans envi­ron depuis 1990, année d’inclusion dans l’étude.

Chez 80 377 femmes sou­mises à ana­lyse, au bout d’un sui­vi moyen de 8,1 années, l’étude a enre­gis­tré 2 354 cas de can­cer du sein, dont 96 % ont été his­to­lo­gi­que­ment confirmés.

Un accrois­se­ment glo­bal du risque de can­cer du sein chez les femmes ayant uti­li­sé un THM, variable selon le type de THM, a été mis en évidence.

Le risque de can­cer du sein, en com­pa­rai­son des non-uti­li­sa­trices de THM,

  • était signi­fi­ca­ti­ve­ment aug­men­té chez les femme rece­vant un trai­te­ment par œstro­gène seul (risque rela­tif [RR]=1,29 ; inter­valle de confiance à 95 % [IC95] de 1,02 à 1,65)
  • chez celles trai­tées par œstro­gène et pro­ges­ta­tif de syn­thèse (RR=1,69 ; IC95 de 1,50 à 1,91).
  • En revanche, le risque de can­cer du sein n’est pas appa­ru signi­fi­ca­ti­ve­ment accru chez les femmes trai­tées par œstro­gène et pro­ges­té­rone ou par œstro­gène et dydrogestérone.

L’analyse selon le type his­to­lo­gique ne montre pas d’accroissement signi­fi­ca­tif du risque de can­cer du sein, quel qu’en soit le type his­to­lo­gique, chez les uti­li­sa­trice d’un THM asso­ciant œstro­gène et pro­ges­té­rone, en com­pa­rai­son de celles n’ayant pas uti­li­sé de THM.
En revanche, elle révèle des asso­cia­tions signi­fi­ca­tives entre, d’une part, trai­te­ment par œstro­gène et dydro­ges­té­rone et aug­men­ta­tion du risque de can­cer lobu­laire (RR=1,7 ; IC95 de 1,1 à 2,6), et d’autre part, entre trai­te­ment par œstro­gène et pro­ges­ta­tif de syn­thèse et risque de can­cer de types cana­laire et lobu­laire, avec des RR de 1,6 (IC95 de 1,3 à 1,8) et de 2 (IC95 de 1,5 à 2,7) respectivement.

L’analyse selon le sta­tut en récep­teurs hor­mo­naux, asso­cie trai­te­ment par œstro­gène et pro­ges­ta­tif de syn­thèse et aug­men­ta­tion signi­fi­ca­tive du risque de can­cers à récep­teurs posi­tifs aux œstro­gènes et à la pro­ges­té­rone et à récep­teurs posi­tifs aux œstro­gènes et néga­tifs à la progestérone.

Dr Julie Perrot

Derniers articles

Nodule de la thyroïde : diagnostic et traitement

La découverte d’un nodule de la thyroïde est l’une des situations qui provoquent le...

ORALAIR 100 IR et 300 IR : mode d’action, effets secondaires

ORALAIR 100 IR + 300 IR 31, comprimés sublinguaux est un médicament soumis à prescription médicale restreinte,...

Ostéochondromatose synoviale : Causes, symptômes et traitement

Il existe un grand nombre de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif....

Optimisation de la santé de la prostate : implications de quelques études

Les troubles de la prostate, notamment le cancer, sont des problèmes assez récurrents chez...

Pour aller plus loin

Nodule de la thyroïde : diagnostic et traitement

La découverte d’un nodule de la thyroïde est l’une des situations qui provoquent le...

ORALAIR 100 IR et 300 IR : mode d’action, effets secondaires

ORALAIR 100 IR + 300 IR 31, comprimés sublinguaux est un médicament soumis à prescription médicale restreinte,...

Ostéochondromatose synoviale : Causes, symptômes et traitement

Il existe un grand nombre de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif....