HomeNon classéMUTILATIONS GENITALES FEMININES

MUTILATIONS GENITALES FEMININES

Publié le

spot_img

En France, on estime que 60 000 femmes et fillettes sont muti­lées ou mena­cées de l’être
 

Le carac­tère cou­tu­mier des pra­tiques de muti­la­tions géni­tales féminines
ne leur accorde pas un carac­tère sacré et immuable .

En France comme dans de nom­breux pays,
elles tombent sous le coup de la Loi
pour « coups et bles­sures volontaires ».

CLASSIFICATION OMS 1996)

  • Type 1 : cir­con­ci­sion féminine.
    Exci­sion du capu­chon cli­to­ri­dien sou­vent asso­ciée à une cli­to­ri­dec­to­mie par­tielle (80% des pra­tiques en Afrique Noire)
  • Type 2 : exci­sion ou clitoridectomie.
    Résec­tion de la hampe du cli­to­ris et, de façon par­tielle ou totale, des petites lèvres
  • Type 3 : infibulation
    Résec­tion de la hampe du cli­to­ris, des petites lèvres et suture des grandes lèvres pour fer­mer l’o­ri­fice vulvo-vaginal
  • Autres pro­cé­dés
    Sca­ri­fi­ca­tion, cau­té­ri­sa­tion du cli­to­ris, grat­tage de l’o­ri­fice vagi­nal ou inci­sion du vagin, intro­ci­sion ou épi­si­to­mie coutumière

L’A­ca­dé­mie Natio­nale de Méde­cine prend fait et cause contre ces muti­la­tions, elle sou­ligne le carac­tère cri­mi­nel vis à vis de la Loi fran­çaise et pèse de tout son poids pour que les actes de cor­rec­tion chi­rur­gi­cale soient ins­crits à la nomenclature.


Une muti­la­tion géni­tale a sou­vent des consé­quences gyné­co­lo­giques, sexuelles et urinaires
Les com­pli­ca­tions obs­té­ri­cales (déchi­rures vul­vo­va­gi­nales) sont fré­quentes dans un contexte de dys­to­cies sou­vent rencontrées

LA CHIRURGIE REPARATRICE

Le Doc­teur Pierre FOLDES, chi­rur­gien uro­logue à Méde­cins du Monde a mis au point une tech­nique de répa­ra­tion du clitoris.
Cette tech­nique « simple, acces­sible, rem­bour­sée par la Sécu­ri­té sociale se pra­tique en moins d’une heure ».

Le cli­to­ris est en effet plus long que la parie visible [Lire]. Il est alors pos­sible, à par­tir de la par­tie interne , recons­truire une par­tie externe trés sen­sible, avec dis­pa­ri­tion des dou­leurs et accès à un orgasme inter­dit jusque là.

Contact : Dr Pierre Foldès.
Cli­nique Louis XIV. Saint Germain-en-Laye

Derniers articles

Perte de cheveux : et si vous envisagiez la greffe ?

La greffe de cheveux est une technique chirurgicale qui a connu un énorme gain...

Comment se sevrer du tabac grâce à la cigarette électronique ?

Le nombre de fumeurs ne cesse de grimper. Pourtant, de nombreuses études continuent d’attester...

Utilisation des morphiniques d’action rapide

Les morphiniques d’action rapide sont des médicaments utilisés pour un soulagement efficace de la...

Cymbalta Duloxétine : Indications, effets indésirables et Précautions d’emploi

Apparu sur le marché depuis plusieurs années, Cymbalta est un médicament dédié au traitement...

Pour aller plus loin

Perte de cheveux : et si vous envisagiez la greffe ?

La greffe de cheveux est une technique chirurgicale qui a connu un énorme gain...

Comment se sevrer du tabac grâce à la cigarette électronique ?

Le nombre de fumeurs ne cesse de grimper. Pourtant, de nombreuses études continuent d’attester...

Utilisation des morphiniques d’action rapide

Les morphiniques d’action rapide sont des médicaments utilisés pour un soulagement efficace de la...