HomeNon classéCONSIGNE DE PASSATION ET DE COTATION DU MMSE

CONSIGNE DE PASSATION ET DE COTATION DU MMSE

Publié le

spot_img

Ces consignes de pas­sa­tion et de cota­tion ont été éla­bo­rées de manière consen­suelle en 1998 par le GRECO (Groupe de Recherche et d’Évaluation des fonc­tions Cognitives).
Il est essen­tiel d’examiner le sujet dans le calme et de lui don­ner un temps suf­fi­sant pour les réponses. Il ne faut pas hési­ter à ren­for­cer posi­ti­ve­ment les bonnes réponses et à mini­mi­ser les erreurs.

« Je vais vous poser quelques ques­tions pour appré­cier com­ment fonc­tionne votre mémoire. Les unes sont très simples, les autres un peu moins. Vous devez répondre du mieux que vous pouvez. »

ORIENTATIONOrien­ta­tion dans le temps

  1. En quelle année sommes-nous ?
  2. En quelle saison ?
  3. En quel mois ?
  4. Quel jour du mois ?
  5. Quel jour de la semaine ?

    Pour ces items, seules les réponses exactes sont prises en compte. Cepen­dant, lors de chan­ge­ments de sai­son ou de mois, per­mettre au sujet de cor­ri­ger une réponse erro­née en lui deman­dant : « Êtes-vous sûr ? ». Si le sujet donne 2 réponses (lun­di ou mar­di), lui deman­der de choi­sir et ne tenir compte que de la réponse définitive.
    Cota­tion : chaque réponse juste vaut un point.

    Orien­ta­tion dans l’espace
    « Je vais vous poser main­te­nant quelques ques­tions sur l’endroit où nous nous trouvons. »

  6. Où sommes nous ? deman­der le nom du cabinet/médecin ou de la rue où il se trouve
  7. Dans quelle ville se trouve-t-il ?
  8. Quel est le dépar­te­ment dans lequel est située cette ville ?
  9. Dans quelle pro­vince ou région admi­nis­tra­tive est situé ce département ?
  10. À quel étage sommes-nous ?

 

Pour tous ces items, n’accepter que la réponse exacte.
Chaque réponse juste vaut un point. Accor­der un délai maxi­mum de 10 secondes. APPRENTISSAGE

    Je vais vous don­ner 3 mots. Je vou­drais que vous me les répé­tiez et que vous essayiez de les rete­nir, je vous les rede­man­de­rai tout à l’heure :
  1. cigare (ou citron)
  2. fleur (ou clé)
  3. porte (ou ballon)

Répé­tez les 3 mots ».
Don­ner les 3 mots grou­pés, 1 par seconde, face au malade, en arti­cu­lant bien. Accor­der 20 secondes pour la réponse. Comp­ter 1 point par mot répé­té cor­rec­te­ment au pre­mier essai.
Si le sujet ne répète pas les 3 mots au pre­mier essai, les redon­ner jusqu’à ce qu’ils soient répé­tés cor­rec­te­ment dans la limite de 6 essais.
En effet, l’épreuve de rap­pel ne peut être ana­ly­sée que si les 3 mots ont été enregistrés.

ATTENTION OU CALCUL

« Comp­tez à par­tir de 100 en reti­rant 7 à chaque fois jusqu’à ce que je vous arrête. » Il est per­mis d’aider le patient en lui pré­sen­tant la pre­mière soustraction.
« 100 – 7 com­bien cela fait-il ? » et ensuite : « Continuez. »
On arrête après 5 sous­trac­tions et on compte 1 point par sous­trac­tion exacte c’est-à-dire lorsque le pas de 7 est res­pec­té quelle que soit la réponse pré­cé­dente ; ex : 100, 92, 85 le point n’est pas accor­dé pour la pre­mière sous­trac­tion mais il l’est pour la seconde.

  • pre­mière soustraction
  • deuxième sous­trac­tion
  • troi­sième soustraction
  • qua­trième soustraction
  • cin­quième soustraction

Si le sujet demande, en cours de tâche, « com­bien faut-il reti­rer ? » il n’est pas admis de répé­ter la consigne (« conti­nuez comme avant »). S’il paraît, néan­moins, indis­pen­sable de redon­ner la consigne, il faut repar­tir de la consigne ini­tiale (« comp­tez à par­tir de 100 en reti­rant 7 à chaque fois »). Lorsque le sujet ne peut ou ne veut effec­tuer les cinq sous­trac­tions, il est néces­saire, pour main­te­nir le prin­cipe d’une tâche inter­fé­rente, de lui deman­der d’épeler le mot MONDE à l’envers (« Pou­vez-vous épe­ler le mot MONDE à l’envers en com­men­çant par la der­nière lettre ? ») (tou­te­fois, lorsque le patient a des dif­fi­cul­tés mani­festes dans le compte à rebours, il est pré­fé­rable de lui deman­der d’épeler le mot MONDE à l’endroit avant de lui deman­der de l’épeler à l’envers pour le remettre en confiance). Dans cette épreuve, le nombre de lettres pla­cées suc­ces­si­ve­ment dans un ordre cor­rect est comp­té (exemple : EDMON = 2).
Le GRECO recom­mande de sys­té­ma­ti­que­ment faire pas­ser cette épreuve, même si le compte à rebours est cor­rect. Dans tous les cas, le résul­tat n’est pas pris en compte pour le score total.

RAPPEL

« Quels étaient les 3 mots que je vous ai deman­dé de répé­ter et de rete­nir tout à l’heure ?

    cigare (ou citron)
  • fleur (ou clé)
  • porte (ou ballon)

Accor­der 10 secondes pour répondre. Comp­ter 1 point par mot cor­rec­te­ment restitué.

LANGAGE (8 POINTS) ET PRAXIES CONSTRUCTIVES (1 POINT)Dési­gna­tion « Quel est le nom de cet objet ? »

  • Mon­trer un crayon
  • Mon­trer une montre

    Il faut mon­trer un crayon et non un sty­lo ou un sty­lo à bille. Aucune réponse autre que crayon n’est admise (1 point). Le sujet ne doit pas prendre les objets en main.

    Répé­ti­tion

  • « Écou­tez bien et répé­tez après moi : pas de MAIS, de SI, ni de ET. »
    La phrase doit être pro­non­cée len­te­ment, à haute voix, face au malade. Si le patient dit ne pas avoir enten­du, ne pas répé­ter la phrase (si l’examinateur a un doute, il peut être admis de véri­fier en répé­tant la phrase à la fin du test). Ne comp­ter 1 point que si la répé­ti­tion est abso­lu­ment correcte.

    Com­pré­hen­sion orale
    Poser une feuille de papier blanc sur le bureau, la mon­trer au sujet en lui disant : « Écou­tez bien et faites ce que je vais vous dire :

  • pre­nez mon papier dans la main droite,
  • pliez-le en deux
  • jetez-le par terre.

    Comp­ter 1 point par item cor­rec­te­ment exé­cu­té. Si le sujet s’ar­rête et demande ce qu’il doit faire, il ne faut pas répé­ter la consigne, mais dire « faites ce que je vous ai dit de faire ».

    Com­pré­hen­sion du lan­gage écrit

  • Tendre une feuille de papier sur laquelle est écrit en gros carac­tères FERMEZ LES YEUX et dire au sujet : « Faites ce qui est mar­qué. »

    Comp­ter 1 point si l’ordre est exé­cu­té. Le point n’est accor­dé que si le sujet ferme les yeux. Il n’est pas accor­dé s’il se contente de lire la phrase.

    Des­sin et lan­gage écrit

  • Tendre au sujet une feuille de papier sur laquelle sont des­si­nés 2 penta­gones qui se recoupent sur 2 côtés et dire : « Vou­lez-vous reco­pier mon dessin ? »
    Comp­ter 1 point si tous les angles sont pré­sents et si les figures se coupent sur 2 côtés dif­fé­rents. On peut auto­ri­ser plu­sieurs essais et accor­der un temps d’une minute.
  • « Vou­lez-vous m’écrire une phrase, ce que vous vou­lez mais une phrase entière. »
    Don­ner 1 point si la phrase com­prend au mini­mum un sujet et un verbe, sans tenir compte des erreurs d’orthographe ou de syntaxe.

Derniers articles

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

L’OTITE SERO-MUQUEUSE DE L’ENFANT : Causes, Diagnostic et Traitements

Tout comme l’otite moyenne aiguë, l’otite séromuqueuse est une affection que l’on retrouve couramment...

Pour aller plus loin

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...