HomeNon classéCancer et vieillissement La piste metformine

Cancer et vieillissement La piste metformine

Publié le

spot_img

Dr Ray­baud – Novembre 2016

Indis­cu­ta­ble­ment la met­for­mine est le meilleur médi­ca­ment du dia­bète de type 2.
Mais cette molé­cule semble éga­le­ment réduire le « stress oxy­da­tif », l’in­flam­ma­tion et inter­fé­rer avec le méta­bo­lisme des mito­chon­dries et ain­si appor­ter des béné­fices en can­cé­ro­lo­gie et gériatrie…

Vieillis­se­ment
En 2014 lors d’une confé­rence inter­na­tio­nale sur la bio­lo­gie du vieillis­se­ment,: « Une étude mon­trait que les per­sonnes obèses et dia­bé­tiques sous trai­te­ment (de met­for­mine) avaient une mor­ta­li­té plus faible que les per­sonnes en bonne san­té sans dia­bète et donc sans met­for­mine ! » Récem­ment, la US FDA a don­né son accord pour l’es­sai chez l’homme de la met­for­mine en tant que médi­ca­ment anti-âge. Consi­dé­rer le vieillis­se­ment comme une mala­die est une nou­velle approche non pas pour vivre plus long­temps mais pour vieillir mieux.

  • Nir Bar­zi­lai, le méde­cin en guerre contre le vieillissement
    [Lien / Science et vie 2016]
  • A Drug That Mil­lions Take For Dia­betes May Fight The Fun­da­men­tal Causes Of Aging [Lire] (2015)
  • La met­for­mine active dans la pro­ge­ria. [Lire] (2016)
  • Met­for­min for Pro­tec­tion Against Alz­hei­mer’s, Can­cer and Heart Disease ? [Lire] (2015)

Can­cer
La met­for­mine, paraît bien être asso­ciée à une réduc­tion de l’incidence de can­cer et une dimi­nu­tion de la mor­ta­li­té qui l’accompagne. Les méca­nismes sous-jacents sont com­plexes, mais de mieux en mieux connus, et inté­ressent au plus haut point les onco­logues. Des études sont actuel­le­ment en cours, notam­ment en com­plé­ment d’une chi­mio­thé­ra­pie dans le can­cer du sein. Si ces résul­tats sont posi­tifs, il ne fait guère de doute que cette vieille molé­cule qu’est la met­for­mine se ver­ra offrir une seconde jeu­nesse avec de nou­velles pers­pec­tives inat­ten­dues à l’horizon.

  • Can­cer du sein : une action anti­tu­mo­rale de la met­for­mine [Lire] (2015)
  • The onco­lo­gist : Mys­te­rious Met­for­min [Lire] (2010)
  • Met­for­mine : un anti-dia­bé­tique contre les can­cers ? [Lire] (Fon­da­tion ARC 2013)
  • Met­for­min Pro­tects Against Can­cer in Type 2 Dia­betes [Lire] (2009.)
  • Le mys­tère entou­rant l’ef­fet anti-can­cer de la met­for­mine [Lire] (2012)
  • La met­for­mine, trai­te­ment adju­vant du can­cer ? [Lire] ( 2012)
  • Unders­tan­ding the bene­fit of met­for­min use in can­cer treat­ment [Lire] (BMC Medi­cine 2011,)
  • Acti­vi­té anti-can­cé­reuse de la met­for­mine : Nou­velles pers­pec­tives pour une vieille molé­cule. [Lire] (2010)
  • La met­for­mine s’offre une nou­velle jeu­nesse en can­cé­ro­lo­gie ? [Lire] (2013 F. BOST, Inserm U 1065,)
  • Met­for­min Reduces Endo­ge­nous Reac­tive Oxy­gen Spe­cies and Asso­cia­ted DNA Damage [Lire] (2012)
  • Met­for­min : Mul­ti-face­ted pro­tec­tion against can­cer [Lire] (2011)
  • Met­for­mine : le point sur les méca­nismes d’action [Lire] (2014 HAL Inserm)

A vous de voir mais il existe une « logique dif­fuse » entre le méta­bo­lisme du glu­cose dans le cyto­sol, les mito­chon­dries anciennes bac­té­ries aéro­bies sym­bio­tique dans les cel­lules euca­ryotes, le veillis­se­ment, la can­cé­ri­sa­tion méta­bo­lique. A noter que les deux Nobel 2012 de Méde­cine attri­bué à John Gur­don et Shi­nya Yama­na­ka ont prou­vé que les cel­lules adultes pou­vaient être repro­gram­mées pour rede­ve­nir plu­ri­po­tentes et que les cel­lules can­cé­reuses ont la capa­ci­té de se divi­ser à l’in­fi­ni tout en pré­ser­vant leurs télo­mères. (Le prix Nobel 2009 de médecine )

A rap­pro­cher de :
—- Can­cé­ri­sa­tion : La piste méta­bo­lique [Lire]
—- Can­cer et vieillis­se­ment : le prix d’une révo­lu­tion [Lire]

=========================================

Rap­pel

A besoin éner­gé­tique égal, la cel­lule cancéreuse
a besoin de 18 fois plus de glucose

A suivre.….

Derniers articles

Nodule de la thyroïde : diagnostic et traitement

La découverte d’un nodule de la thyroïde est l’une des situations qui provoquent le...

ORALAIR 100 IR et 300 IR : mode d’action, effets secondaires

ORALAIR 100 IR + 300 IR 31, comprimés sublinguaux est un médicament soumis à prescription médicale restreinte,...

Ostéochondromatose synoviale : Causes, symptômes et traitement

Il existe un grand nombre de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif....

Optimisation de la santé de la prostate : implications de quelques études

Les troubles de la prostate, notamment le cancer, sont des problèmes assez récurrents chez...

Pour aller plus loin

Nodule de la thyroïde : diagnostic et traitement

La découverte d’un nodule de la thyroïde est l’une des situations qui provoquent le...

ORALAIR 100 IR et 300 IR : mode d’action, effets secondaires

ORALAIR 100 IR + 300 IR 31, comprimés sublinguaux est un médicament soumis à prescription médicale restreinte,...

Ostéochondromatose synoviale : Causes, symptômes et traitement

Il existe un grand nombre de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif....