HomeNon classéMaladie de VON WILLEBRAND

Maladie de VON WILLEBRAND

Published on

spot_img

Dr H. Raybaud

 

La maladie de Von Willebrand (VW) est le plus courant des troubles de la coagulation. Elle est héréditaire.
Elle affecterait actuellement jusqu’à une personne sur cent mais le caractère souvent bénins des symptômes entraine que la majorité d’entre eux l’ignorent. Hommes et femmes sont également atteints mais, chez ces dernières, des régles régulièrement trop abondantes (et donc une anémie microcrocytaire hyposidérémique non régénérative) sont évocatrices.
Elle correspond en fait à un groupe de maladies apparentées dont toutes les formes sont reliées au facteur Von Willebrand (VW). Il s’agit d’une protéine sanguine essentielle à la coagulation normale du sang.

La maladie de VW affecte les deux dernières étapes du processus de coagulation du sang soit directement soit en tant que transporteur du facteur VIII.

SEMIOLOGIE
—- Souvent, pas grand chose d’important….
—- Saignements des muqueuses : épistaxis, gingivorragies récidivantes
—- Plus trompeurs : méno-metrorragies dont le caractère primitif (dés la puberté) et l’absence d’explication organique doit faire pratiquer un bilan de coagulation avec temps de saignement

DIAGNOSTIC
Voir également : La coagulation Exploration, bilan
Voir également : Hémophilies et affections constitutionnelles de l’hémostase graves (HAS 2007)

  • un temps de saignement selon Ivy allongé (parfois normal chez certains malades)
  • un allongement du temps de Céphaline Activé lorsqu’il existe un déficit en facteur VIII associé
  • des temps de Quick, temps de thrombine et le fibrinogène normaux.

La confirmation nécessite :

  • le dosage de facteur VIII dont la diminution est variable
  • le dosage d’activité du facteur Willebrand (appelé Activité Cofacteur de la Ristocétine), diminué dans tous les types de maladie de Willebrand
  • le dosage antigénique du facteur Willebrand

TRAITEMENT
Le traitement n’est justifié qu’en cas d’hémorragie ou à titre préventif en cas d’intervention chirurgicale.
Il fait appel à la La desmopressine (DDAVP ou MINIRIN®) et/ou à la perfusion de concentré purifié de Facteur Willebrand.

  • Pour en savoir plus
  • La maladie de Willebrand sur Orpha.net ou copie locale [Lire]
  • http://www.hematoweb.org
  • http://www.hemophilia.ca

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...