HomeNon classéCalendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2009 selon l’avis du Haut conseil...

Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2009 selon l’avis du Haut conseil de la santé publique

Published on

spot_img

BEH : 20 avril 2009 / no 16-17 [Texte complet] (pdf)

Points-clés sur les nouvelles recommandations Les recommandations vaccinales liées à des voyages et séjours à l’étranger font l’objet d’une publication spécifique dans le BEH « Recommandations sanitaires pour les voyageurs » et ne sont pas incluses dans le calendrier vaccinal 2009. Voir BEH Avril 2008

Le calendrier vaccinal 2009 introduit de nouvelles recommandations qui concernent les vaccinations contre l’hépatite A, l’hépatite B, les infections à papillomavirus humains (HPV), les infections invasives à pneumocoques et le virus grippal A (H5N1).

Il s’agit pour :

  • l’hépatite A :
    – d’une extension de la vaccination des groupes précédemment ciblés aux enfants, à partir de l’âge de un an, nés de familles dont l’un des membres (au moins) est originaire d’un pays de haute endémicité et qui sont susceptibles d’y séjourner,
    – et de recommandations pour la vaccination familiale autour des cas (cf. paragraphe 2.6) ;
  • l’hépatite B de prolonger la période de rattrapage jusqu’à 15 ans révolus avec possibilité d’utiliser un schéma à deux doses espacées de 6 mois (cf. paragraphe 2.7) ;
  • les infections à papillomavirus humains (HPV), de la possibilité pour les jeunes filles devant bénéficier d’une greffe d’être vaccinées avant l’âge de 14 ans (cf. paragraphe 2.10) ;
  • les infections invasives à pneumocoques, du remplacement, pour le vaccin conjugué heptavalent, du schéma classique de vaccination (à 3 doses) par un schéma simplifié comportant deux injections réalisées aux âges de 2 et 4 mois, suivies d’un rappel à l’âge de 12 mois chez les enfants de moins de 2 ans5 (cf. paragraphe 2.11).
  • Une adaptation du calendrier vaccinal pour la Guyane, afin de mieux tenir compte des données épidémiologiques et socio-économiques locales, a été recommandée (vaccinations contre la fièvre jaune, l’hépatite B et anti-pneumococcique).
    Le CTV recommande en particulier que :
    – les nouveau-nés soient vaccinés contre la tuberculose et contre l’hépatite B à la maternité ;
    – la vaccination contre la fièvre jaune soit effectuée dès l’âge de 9 mois, en même temps que la première vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole ;
    – la vaccination anti-pneumococcique chez les enfants de moins de 2 ans suive un schéma vaccinal comportant deux injections à deux mois d’intervalle (réalisées aux âges de 2 et 4 mois) avec un rappel à l’âge de 12 mois ;
    – la troisième injection de vaccin contre l’hépatite B soit réalisée en même temps que celle du rappel du vaccin anti-pneumococcique à l’âge de 12 mois.

BEH : 20 avril 2009 / no 16-17 [Texte complet] (pdf)

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...