HomeNon classéCoût de l'obésité : la facture est sévère

Coût de l’obésité : la facture est sévère

Publié le

spot_img

Source 10/1999 – AFP

L’o­bé­si­té coûte chaque année cent mil­liards de dol­lars aux Etats-Unis, une somme qui per­met­trait lar­ge­ment de payer les soins des mil­lions d’A­mé­ri­cains qui n’ont pas d’as­su­rance san­té, a indi­qué mer­cre­di le pré­sident de l’As­so­cia­tion amé­ri­caine d’é­tude de l’o­bé­si­té (NAASO), à l’oc­ca­sion de son congrès annuel à Char­les­ton (sud).

Selon les sta­tis­tiques médi­cales les plus récentes, 54,9% des adultes amé­ri­cains, soit 97 mil­lions, sont trop gros, dont 39 mil­lions sont car­ré­ment obèses. Le quart des enfants et ado­les­cents sont éga­le­ment trop gros, deux fois plus qu’il y a trente ans.

« Aux Etats-Unis, le coût médi­cal direct de l’o­bé­si­té (trai­te­ments, visites médi­cales, opé­ra­tions..) est de 51 mil­liards de dol­lars par an, aux­quels s’a­joutent 49 mil­liards de coût indi­rect, liés à la perte de pro­duc­ti­vi­té » pour l’employeur, a pré­ci­sé le Dr Blackburn
« Ces cent mil­liards de dol­lars repré­sentent plus qu’as­sez d’argent pour payer pour tous les Amé­ri­cains qui n’ont pas d’as­su­rance de san­té : les enfants, les sans-abris et tous ceux qui ne peuvent pas se payer une assu­rance », a‑t-il dit.

« L’é­li­mi­na­tion du taba­gisme et de l’o­bé­si­té per­met­trait de réduire de plus des deux tiers (70%) les mala­dies car­dio­vas­cu­laires (…) res­pon­sables chaque année d’un mil­lion de morts aux Etats-Unis »

En France, le coût annuel direct de l’o­bé­si­té, cor­res­pon­dant à la prise en charge de l’o­bé­si­té et des mala­dies qui lui sont liées (hyper­ten­sion, dia­bète…) est esti­mé à 4,2 mil­liards de francs, selon une étude menée auprès d’un échan­tillon repré­sen­ta­tif de la popu­la­tion adulte.
Ce chiffre atteint près de 9 mil­liards de francs quand tous les soins sont pris en compte qu’ils soient liés ou non à l’o­bé­si­té, selon cette étude à paraître dans l’In­ter­na­tio­nal Jour­nal of Obesity.

Ces dépenses repré­sentent 0,7% à 1,5% du total des dépenses de san­té du pays, a pré­ci­sé à l’AFP, un des auteurs de l’é­tude, le Dr Eve­lyne Eschwège, spé­cia­liste d’é­pi­dé­mio­lo­gie à l’Ins­ti­tut natio­nal de la san­té et de la recherche médi­cale français(INSERM).
Par per­sonne, la dépense annuelle moyenne est de 7.323 francs pour un sujet de poids nor­mal contre 8.234 francs pour un obèse.

« 50 % des dia­bé­tiques sont obèses, selon les études fran­çaises », a indi­qué le Dr Eschwège.En revanche par­mi les obèses fran­çais, seule­ment 10% sont dia­bé­tiques, a‑t-elle rele­vé. 42 % des obèses font de l’hy­per­ten­sion, et 8,5% ont une mala­die coro­na­rienne, qui com­porte un risque d’in­farc­tus, a‑t-elle ajouté.
« L’o­bé­si­té aug­mente de 50% le risque de faire un infarc­tus », a‑t-elle précisé.

Derniers articles

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...

La rage chez l’homme : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie mortelle dont la cause est le virus RABV. Ce...

HOMOCYSTEINE : facteur de risque cardio-vasculaire

L’homocystéine a fait l’objet de nombreuses spéculations depuis sa découverte en 1932. Ses propriétés...

Pour aller plus loin

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...

La rage chez l’homme : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie mortelle dont la cause est le virus RABV. Ce...