HomeNon classéL'intoxication histaminique ou syndrome de pseudo-allergie alimentaire

L’intoxication histaminique ou syndrome de pseudo-allergie alimentaire

Publié le

spot_img

Voir éga­le­ment : Les aller­gies ali­men­taires [Lire]

La consom­ma­tion d’a­li­ments ren­fer­mant de fortes quan­ti­tés d’his­ta­mine ou des ali­ments his­ta­mi­no-libé­ra­teurs peuvent induire des effets « aller­gie like » mais dont le méca­nisme n’est pas IgE dépen­dant (càd n’est pas de type allergique).[Lire] (Afssa)
Les intoxi­ca­tions his­ta­mi­niques sont en tête des toxi-infec­tions ali­men­taires liées à la consom­ma­tion de pro­duits de la pêche en France.
Il semble alors exis­ter un effet dose : les troubles n’ap­pa­raissent qu’à par­tir d’une cer­taine quan­ti­té ingé­rée et.peuvent ne pas appa­raitre à chaque inges­tion et/ou dimi­nuer avec le temps.
La dose seuil entraî­nant le débor­de­ment des sys­tèmes de détoxi­ca­tion est très dif­fi­cile à déter­mi­ner. Elle dépend de mul­tiples fac­teurs dont la varia­bi­li­té indi­vi­duelle. On admet géné­ra­le­ment que des teneurs en his­ta­mine infé­rieures à 50 mg.kg‑1 sont sans effet toxique. De 50 à 100 mg.kg‑1, on observe quelques intoxi­ca­tions légères. De 100 à 1000 mg.kg‑1, le pro­duit est toxique. [Lire] (Afssa)

Ali­ments riches en histamine

  • Le cho­co­lat
  • Cer­tains fro­mages (roque­fort, gruyère, ched­dar, gou­da, édam, emmental).
  • Les pois­sons mari­nés tels le hareng et sardines
  • Les pois­sons de la famille des scom­bri­dés (thon, bonite et maquereau)
  • Les gibiers faisandés
  • La levure de bière et les ali­ments fer­men­tés (vin, bière, choucroute)
  • .…

Ali­ments histamino-libérateurs

  • La tomate, la fraise, l’ananas, la banane, les agrumes
  • Les légu­mi­neuses : pois sec, soja, len­tilles, fèves, arachides
  • Les pois­sons et les crustacés
  • Les bois­sons alcoolisées
  • Les épices, dont la cannelle
  • Le jaune d’œuf
  • la tar­tra­zine (colo­rant ali­men­taire E 102).
  • .…

Trai­te­ment

Anti­his­ta­mi­nique et évic­tion de l’agent cau­sal.… si récidive

Derniers articles

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...

La rage chez l’homme : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie mortelle dont la cause est le virus RABV. Ce...

HOMOCYSTEINE : facteur de risque cardio-vasculaire

L’homocystéine a fait l’objet de nombreuses spéculations depuis sa découverte en 1932. Ses propriétés...

Pour aller plus loin

La psychose maniaco-dépressive : troubles bipolaires I et II

La psychose maniaco-dépressive est l’une des affections psychiatriques les plus répandues en Occident. Elle fut...

Le bâillement : mécanisme et significations

Commun à presque toutes les espèces vertébrées sur terre, le bâillement est l’un des...

La rage chez l’homme : causes, symptômes et traitements

La rage est une maladie mortelle dont la cause est le virus RABV. Ce...