HomeNon classéERYHEME NOUEUX

ERYHEME NOUEUX

Published on

spot_img

Dr Jean Claude Plessier

ETIOLOGIES

  • Sarcoïdose (syndrome de Löfgren)
  • Entéropathies inflammatoires
  • Infection à streptocoque bêtahémolytique
  • Tuberculose maladie et primoinfection
  • Maladies Infectieuses : Yersiniose – Salmonellose – Infections à chlamydiae – Maladie des griffes du chat – Hépatites virales B, C – Infection à campylobacter – Parasitoses – Mycoses profondes – Maladie de Hansen
  • Acné Fulminans*
  • Médicamenteuses – Vaccination antihépatite B – Contraceptifs – Pénicillines, sulfamides, cyclines
  • Vascularites – Maladie de Behçet – Maladie de Horton
  • Grossesse
  • Lymphomes

L’ infection à streptocoque bêtahémolytique du groupe A, le plus souvent ORL, qui sera incriminée en cas de symptômes cliniques dans les 15 jours précédents, avec positivité du prélèvement bactériologique et élévation, à 15 jours d’intervalle, des antistreptolysines et antistreptodornases
Une sarcoïdose , notamment un syndrome de Löfgren, défini par la triade : érythème noueux, adénopathies hilaires, arthralgies, et qui s’accompagne de la négativation de l’intradermo réaction (IDR) à la tuberculine
La tuberculose , classiquement sous la forme d’une primoinfection, mais aussi évolutive, surtout chez les migrants.
L’interrogatoire et l’examen clinique sont, par conséquent, indispensables pour orienter les examens.

Interrogatoire recherchera :
—- la notion de vaccination antérieure par le BCG
—- un facteur déclenchant :
—- infection récente ORL, génitale, pulmonaire, digestive
—- prise médicamenteuse, vaccination
—- contage tuberculeux
—- les résultats des IDR et des radiographies antérieures
—- des symptômes d’accompagnement.

Examen clinique :
—- Il recherche des points d’appel associés : oculaires, articulaires,
—- pulmonaire, digestif.

Bilan paraclinique comprend :
—- (NFS), vitesse de sédimentation (VS), ASDOR, ASLO, CRP
—- Transaminases : prfil enzymatique hépatique
—- IDR à la tuberculine, utilement comparée aux résultats antérieurs et mieux interprétée si on a la notion d’une vaccination par le BCG ou de son absence
—- Radiographie pulmonaire, comparée éventuellement au cliché antérieur.

D’autres examens seront demandés en fonction de l’interrogatoire, ou des résultats des examens précédents :
—- prélèvement de gorge et antistreptodornases en cas d’infection ORL
—- sérologies des hépatites, yersiniose, salmonellose, chlamydiae
—- coproculture, tubage gastrique
—- coloscopie avec biopsies.

La biopsie cutanée est inutile car elle n’apporte pas d’élément d’orientation étiologique. Elle n’est utile qu’en cas de doute diagnostic.

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...