HomeNon classéLES TREMBLEMENTS

LES TREMBLEMENTS

Published on

spot_img

0ctobre 1997 – DrMichel Borg – Hôpital Pasteur Nice

Le tremblement est généralement la conséquence de bouffées d’activité musculaire agoniste-antagoniste.
La clinique permet souvent d’orienter le diagnostic et l’EMG est parfois nécessaire

  • Le tremblement physiologique ou essentiel
  • Le tremblement de repos
  • Le tremblement d’attitude
  • Le tremblement cérébelleux
  • Le tremblement psychogène
  • Autres

TREMBLEMENT PHYSIOLOGIQUE OU ESSENTIEL
Banal, presque physiologique bras tendus, de faible amplitude et d’une fréquence de 10 à 12 Hz, il apparait dans diverses circonstances:
—- Anxiété, stress, fatigue, excitation, effort,….
—- Hyperthryroïdie, fièvre
—- Iatrogènes : antidépresseur, neuroleptiques, corticoïdes, agonsites dopaminergiques,…
—- Toxiques : alcool, amphétamines, tous les sevrages
—- Aliments : café, thé, glutamate…
Le traitement est généralement inutile mais peut faire appel aux BZP et bêtabloquants

TREMBLEMENT DE REPOS
Il est dominé par la maladie de Parkinson

TREMBLEMENT D’ATTITUDE
Il est généralement essentiel. de fréquence assez rapide (5 à 12 Hz).
C’est affection relativemnt fréquente, sporadique ou familiale. Elle débute assez souvent durant l’adolescence mais peut débuter à tous les âges.
Il est absent au repos mais peut interférer avec des activités banales (écriture ).
Il est aggravé par le stress , l’émotion, l’anxiété mais est peu modifié par l’effort mental.
Il est généralement bilatéral et peut toucher la tête ( affirmation, négation ), les lèvres, la mâchoire, la langue. Il est fréquemment diminué par l’alcool
Il est important de le différencier du tremblement parkinsonien en notant toutefois que les deux peuvent être associés.

Le traitement du tremblement essentiel fait appel
—- Bêtabloquants, en particulier le propanolol
—- Des substantes contenant des barbituriques comme Mysoline ® , Atrium ®
—- Des Bzp en particulier le clonazepam (RIVOTRIL ®)
—- Neurochirurgie exceptionnelle.

TREMBLEMENT CEREBELLEUX
Deux types de tremblements sont possibles:

  • Le tremblement cérébelleux d’action. Il est présent au niveau de la racine des membres, en particulier le M.sup. Fréquence lente 3 à 6 Hz) Il accompagne le mouvement dés son début et son amplitude croît au fur et à mesure que le membre s’approche de sa cible.
  • Le tremblement cérébelleux postural. Il apparait au niveau des membres lorsqu’ils maintenus immobiles (3 à 6 Hz) mais intéresse parfois l’axe du corps ( oscillations rythmiques du tronc et de la tête
    Le traitement est décevant. Le clonazepam est fréquemment utilisé.

 

  • LE TREMBLEMENT PSYCHOGENE
    Non rare, il survient dans un contexte émotionnel et est généralement associé à un cortège de signes fonctionnels et de plaintes somatiques
    Sa variabilité suivant les circonstances permet généralement d’affirmer le diagnostic.
    Le traitement peut être diffcile

    LES AUTRES TREMBLEMENTS

  • Le tremblement orthostatique primitif des membres inférieurs. Rapide Autour de 16 Hz), irrégulier des jambes et du tronc, il apparait dés que le patient est levé. Il s’accroit et s’étend progressivement. Le patient ne peut pas rester débout plus de qques minutes mais le tremblement diminue voire disparaître avec un appui ou à la marche.
    Elément important, le tremblement n’existe pas assis ou allongé Il est généralement mieux perçu à la palpation qu’à la vue. L’EMG l’objective en orthostatisme
    Le traitement fait appel au clonazépam
  • Le tremblement d’écriture primitif n’apparait que dans cette ( ou une autre tâche ) spécifique.
    Il n’existe pas de dystonie des mains ni tremblement postural.
    Il se situe à la frontère entre le tremblement essentiel et la crampe des écrivains.
    Le traitement fait appel aux Bzp et bêtabloquants

 

wbm@esculape.com
Sommaire FMC

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...