HomeNon classéVULVOVAGINITE DE LA PETITE FILLE

VULVOVAGINITE DE LA PETITE FILLE

Publié le

spot_img

C’est une patho­lo­gie rela­ti­ve­ment fré­quente par exis­tence d’un pH alca­lin ou neutre ( par absence d’oes­tro­gènes ) mais elle doit faire évo­quer 3 pro­blèmes particuliers :
—- Le corps étranger
—- Les oxyures. ++ Exa­men de l’anus.
—- L’a­bus sexuel ( voir éga­le­ment : La pédo­phi­lie ).

VULVITES
Les vul­vites sont les plus fréquentes.Elles sont volon­tiers récidivantes.

SEMIOLOGIE
—- Dou­leur, rou­geur, pru­rit vulvaire
—- Ery­thème vul­vaire peut être éten­du au péri­né, anus, plis inguinaux.
—- La lumière vagi­nale est indemne
—- Les lésions de grat­tage sont fréquentes
—- Les oxyures sont impli­qués dans 25 % des cas

BIOLOGIE
Le pre­lè­ve­ment vul­vaire n’est géné­ra­le­ment pas néces­saire car il apporte peu d’in­for­ma­tion exploi­table. Les vul­vites sont géné­ra­le­ment dues à des germes non spé­ci­fiques (Sta­phy­lo, Pro­teus, e.coli, strepto)

TRAITEMENT
—- Toi­lette locale avec un savon anti­sep­tique acide ou neutre
—- HEXOMEDINE AQUEUSE ® voire Per­man­ga­nate de potas­sium 1/10 000
—- Pom­made anti­bio­tique : FUCIDINE ®, NEOMYCINE ®, etc…
—- Trt spé­ci­fique des oxyures.
—- Un trai­te­ment anti­bio­tique est rare­ment indiqué.

LES RECIDIVES
Elles sont fréquentes.
Il faut évi­ter les lotions ou pro­duits de toi­lettes agres­sifs mais exi­ger une toi­lette matin et soir (Avec de l’eau +++ et éven­tuel­le­ment un savon à pH acide).
Les sous-vête­ments en coton doivent être privilégiés

VAGINITES et VULVOVAGINITE
Elles doivent faire évo­quer le corps étran­ger, une MST et donc les vio­lences sexuelles ( voir éga­le­ment : La pédo­phi­lie )
NB : L’en­fant doit être exa­mi­né sur tout le corps à la recherche de signes de vio­lences et de signes de dis­sé­mi­na­tion ( ++ gonocoque )

SEMIOLOGIE
—- Dou­leur, rou­geur, prurit.
—- Leu­cor­rhées louches néces­si­tant un pre­lè­ve­ment local et une recherche de germes.
—- Voir éga­le­ment : MST de l’en­fant et de l’a­do­les­cent avant 15 ans : Bilan et Trt
—- Une leu­cor­rhée  » phy­sio­lo­gique càd non infec­tieuse et trop pré­coce doit faire sus­pec­ter une puber­té précoce
NB : Le lichen sclé­roa­tro­phique peut exis­ter chez la petite fille
NB : L’en­fant doit être exa­mi­né sur tout le corps à la recherche de signes de violences

TRAITEMENT
—- Trt de la vul­vite associée.
—- Anti­bio­thé­ra­pie spé­ci­fique ( Amoxi­cil­line en pre­mière inten­tion pen­dant 8 jours )
—- Voir MST avant 15 ans
—- POLYGYNAX VIRGO ®

Derniers articles

Nodule de la thyroïde : diagnostic et traitement

La découverte d’un nodule de la thyroïde est l’une des situations qui provoquent le...

ORALAIR 100 IR et 300 IR : mode d’action, effets secondaires

ORALAIR 100 IR + 300 IR 31, comprimés sublinguaux est un médicament soumis à prescription médicale restreinte,...

Ostéochondromatose synoviale : Causes, symptômes et traitement

Il existe un grand nombre de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif....

Optimisation de la santé de la prostate : implications de quelques études

Les troubles de la prostate, notamment le cancer, sont des problèmes assez récurrents chez...

Pour aller plus loin

Nodule de la thyroïde : diagnostic et traitement

La découverte d’un nodule de la thyroïde est l’une des situations qui provoquent le...

ORALAIR 100 IR et 300 IR : mode d’action, effets secondaires

ORALAIR 100 IR + 300 IR 31, comprimés sublinguaux est un médicament soumis à prescription médicale restreinte,...

Ostéochondromatose synoviale : Causes, symptômes et traitement

Il existe un grand nombre de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif....