HomeNon classéLES TROUBLES DU COMPORTEMENT D'INSTALLATION RAPIDE CHEZ LE SUJET AGE

LES TROUBLES DU COMPORTEMENT D’INSTALLATION RAPIDE CHEZ LE SUJET AGE

Publié le

spot_img

Source : Impact-Méde­cin Héb­do N° 345 Cahier N° 2 6 décembre 1996
Doc­teur Tho­mas et de Cho­ri­vit, Gériatres

Chez un patient agé, les causes et les clas­si­fi­ca­tions des troubles du com­por­te­ment sont  » légion ».
Une ques­tion essen­tielle : le cer­veau est vic­time ou res­pon­sable ? (AVC, héma­tome sous dural, tumeur, encé­pha­lo­pa­thie infec­tieuse… et l’at­teinte est-elle curable et urgente)
En pra­tique on rétien­dra 4 tableaux éven­tuel­lemnt imbri­qués et on sus­pec­te­ra de prin­cipe une ori­gine iatro­gène-orga­nique en par­ti­cu­lier en cas d’ins­tal­la­tion rapide des troubles ( qques heures à qques jours ).

LA DEPRESSION DU SUJET AGE

Le sui­cide reste un risque éle­vée chez le sujet agé.

SEMIOLOGIE
Géné­ra­le­ment tableau défi­ci­taire pou­vant faire errer le diagnostic
—- DTS, $ confusionnel
—- Troubles mné­siques, anxi­té­té, troubles du sommeil
—- Cou­pure rela­tion­nelle, perte de l’appétit
On cher­che­ra un évè­ne­ment déclan­chant : décès, départ, etc…
Les plaintes sont supé­rieures aux troubles ce qui l’op­pose à la dété­ré­rio­ra­tion, aux démences

BILAN L’exa­men cli­nique et le bilan bio­lo­gique recherchent une patho­lo­gie inter­cu­rente, un trouble ionique, une iatrogénicicité
Voir : Syn­drome confusionnel

TRAITEMENT
Indis­pen­sable, il s’o­rien­te­ra vers les séro­to­ni­ner­giques en pre­mière intention

Retour

.

LE SUJET AGE DELIRANT

Une pyschose ancienne peut resur­gir par une bouf­fée déli­rante chez un sujet en posi­tion de fra­gi­li­té psy­chique, maté­rielle ou de san­té. L’exa­men cli­nique et bio­lo­gique élmi­ne­ra une cause orga­nique curable ou un effet iatro­gène ( voir : Etio­lo­gies et bilan d’une DTS )
La sémio­lo­gie est volon­tiers inter­pré­ta­tive mais la mal­trai­tance phy­sique et psy­cho­lo­gique existe.
C’est par­fois l’oc­ca­sion d’as­su­rer une pro­tec­tion juri­dique ou une hos­pi­ta­li­sa­tion courte

Le trai­te­ment clas­sique fait appel aux neuroleptiques

Retour

.

LE SUJET AGE DETERIORE

La démence doit res­ter un diag­nos­tic d’é­li­mi­na­tion et n’être évo­qué qu’a­vec cir­cons­pec­tion et aprés éli­mi­na­tion des causes orga­niques du troubles du com­por­te­ment et aprés trai­te­ment anti­dé­pres­seur d’épreuve.
Voir : Mala­die d’Alz­hei­mer. Cat, bilan, test d’é­va­lua­tion (Fol­stein)

Derniers articles

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

L’OTITE SERO-MUQUEUSE DE L’ENFANT : Causes, Diagnostic et Traitements

Tout comme l’otite moyenne aiguë, l’otite séromuqueuse est une affection que l’on retrouve couramment...

Pour aller plus loin

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...