HomeParapharmacieZITHROMAX MONODOSE (AZITHROMYCINE) 

ZITHROMAX MONODOSE (AZITHROMYCINE) 

Published on

spot_img

L’azithromycine est un antibiotique qui appartient à la classe des macrolides. Il est très utilisé, surtout pour le traitement des infections ORL et pulmonaires. Son mode opératoire est aussi simple qu’efficace. Il consiste essentiellement au blocage de la synthèse des protéines bactériennes. De cette façon, l’infection finit par régresser au fil du traitement. Malgré ce rôle bien défini, la molécule d’azithromycine reste très polyvalente. Elle est donc utilisée comme principe actif d’une multitude de médicaments comme ZITHROMAX MONODOSE. Quelles sont les indications, les contre-indications les précautions et les effets secondaires de ce médicament ?

ZITHROMAX MONODOSE : Indications

ZITHROMAX MONODOSE est un médicament qui se présente sous forme de comprimés. Afin que ces derniers soient plus faciles à utiliser, ils sont enrobés. Il s’agit donc de comprimés pelliculés dont la couleur et le goût sont dissimulés. Mis sur le marché depuis l’année 1999, ZITHROMAX MONODOSE est un médicament qui est indiqué dans des cas bien précis.

Étant donné qu’il est principalement composé d’azithromycine, il sert à guérir les infections. Cependant, sa capacité à venir à bout du mal dépend grandement de sa nature. ZITHROMAX MONODOSE est particulièrement recommandé lorsque les germes qui entrent en ligne de compte sont dits sensibles. C’est la raison pour laquelle il est souvent prescrit contre deux maladies spécifiques.

Urétrite due au Chlamydiae trachomatis

L’urétrite est une infection qui occasionne un gonflement et une irritation de l’urètre. Même si les causes sont variées, elles sont souvent d’origine bactérienne. Le chlamydiae trachomatis fait partie des bactéries qui peuvent causer une urétrite. Ce germe humain est un parasite intracellulaire obligatoire.

Sa particularité est que la contamination se fait par contact oculo-génital ; d’où l’appartenance de ce type d’urétrite à la catégorie des maladies sexuellement transmissibles. C’est une maladie qui est caractérisée par de nombreux symptômes comme les douleurs et les sensations de brûlure au moment d’uriner. Il y a également une possibilité d’écoulement de l’urètre. Heureusement, il s’agit d’un mal que ZITHROMAX MONODOSE peut guérir.

Cervicite due au Chlamydiae trachomatis

La cervicite est une inflammation du col de l’utérus. Même si elle peut rester longtemps sans symptômes, il est possible que ces derniers apparaissent à un stade de l’évolution de la maladie. Dans ce cas, il peut être question de pertes vaginales ou de saignements entre les menstruations. Dans tous les cas, elle peut être aussi causée par le chlamydiae trachomatis.

ZITHROMAX MONODOSE : contre-indications

Comme tous les médicaments, ZITHROMAX MONODOSE ne peut être pris dans tous les cas. Il existe donc forcément des circonstances dans lesquelles en utiliser est même contre indiqué, même si le patient souffre d’un mal qu’il est possible de guérir avec le traitement.

Hypersensibilité aux macrolides

Chaque personne dispose d’un métabolisme unique. De fait, les réactions aux différentes substances ingérées ne sont pas toujours les mêmes. Il est donc possible que certains individus soient plus sensibles que d’autres aux macrolides dont l’azithromycine fait partie. Dans ce cas, il est recommandé de ne pas utiliser ZITHROMAX MONODOSE.

Insuffisance hépatique sévère

L’insuffisance hépatique est une condition qui conduit à un foie plus faible que la normale. Celui-ci est souvent dégradé par une substance ou un trouble. Dans l’un ou l’autre des cas, les personnes qui en souffrent doivent faire attention à tous les aliments et médicaments qu’elles consomment. Lorsque le mal atteint un niveau qualifié de sévère, ZITHROMAX MONODOSE n’est plus indiqué pour le traitement d’une quelconque infection.

Cholestase sévère

La cholestase est une autre maladie incluse dans les troubles du foie. Elle est caractérisée par une diminution de la production de bile. En d’autres termes, elle occasionne un dysfonctionnement d’une fonction hépatique essentielle. Lorsqu’elle est sévère, il n’est plus judicieux d’utiliser ZITHROMAX MONODOSE comme traitement.

Déficit en lactase

Le déficit en lactase qui est aussi un manque de l’enzyme du même nom dans le corps est reconnaissable à une intolérance au lactose. De manière plus simple, il s’agit de la cause d’une intolérance aux produits laitiers. Les patients qui sont dans cette situation ne peuvent en aucun cas prendre ZITHROMAX MONODOSE.

En dehors de ces contre-indications, il y a également les cas d’associations avec d’autres substances qui sont fortement déconseillées. Il s’agit en l’occurrence :

  • des alcaloïdes de l’ergot de seigle ;
  • du cisapride ;
  • ou encore de la colchicine.

Les contre-indications sont à prendre très au sérieux en raison des conséquences qui découlent de leur non-respect. Cela peut aboutir à des complications et même à la naissance d’autres maladies. Il est préférable alors de toujours consulter son médecin, quelle que soit la situation. En tant que professionnel, il saura trouver la solution idéale offrant un minimum de risques.

ZITHROMAX MONODOSE : mode d’administration et posologie

ZITHROMAX MONODOSE (AZITHROMYCINE)

ZITHROMAX MONODOSE dispose d’une posologie assez simple à suivre. Les risques de ne pas se conformer au traitement sont donc moindres. Qu’il s’agisse d’adultes ou de seniors, il faut généralement prendre 1 g par prise. Cela équivaut à l’ingestion de quatre comprimés en une prise. Pour les personnes âgées, il faut préciser qu’un suivi méticuleux s’impose en raison du nombre plus important de risques dus au traitement. Il n’est pas exclu qu’une arythmie cardiaque survienne par exemple.

Pour les personnes atteintes d’insuffisance hépatique, la posologie est la même. Toutefois, il faut rappeler que leur condition doit être à un état modéré ou moyen pour que le traitement soit envisageable. Bien entendu, le mode d’administration est la voie orale. Les comprimés peuvent être pris avant, après ou pendant le repas sans que cela influence leur action ou leur efficacité. Même s’ils sont pelliculés, il est préférable de les prendre avec de l’eau.

ZITHROMAX MONODOSE : précautions

Comme tout autre médicament, la prise du ZITHROMAX MONODOSE vient avec de nombreuses précautions à prendre. Puisqu’il s’agit d’un antibiotique, son action peut être positive dans le cas où vous le prenez dans les bonnes conditions. Dans le cas contraire, il peut agir de manière peu efficace et même représenter un danger.

La principale précaution à prendre est de toujours suivre les indications de votre médecin. En effet, le ZITHROMAX MONODOSE ne peut être pris sans une ordonnance. Celle-ci doit indiquer des informations telles que la posologie et la durée du traitement. En cas de persistance des symptômes, vous devrez vous référer à l’avis de votre médecin avant de continuer le traitement.

Ensuite, vous devrez savoir dans quel cas utiliser ce médicament et dans quels cas il ne faut pas le prendre. En pratique, si vous ingérez ce produit en contre-indication, vous risquez de provoquer des réactions négatives sur votre organisme. De même, dans certains états, il peut s’avérer assez dangereux.

Ainsi, vous devrez éviter de consommer du ZITHROMAX MONODOSE en cas de :

  • dérèglements du fonctionnement des ventricules ;
  • insuffisance cardiaque grave ;
  • bradycardie ;
  • arythmie cardiaque ;
  • grossesse ;
  • surinfection ;
  • ou encore insuffisance rénale sévère.

Dans le même sens, vous devrez éviter de continuer le traitement si vous constatez des réactions cutanées ou de la diarrhée à la prise. Concernant les associations, il est conseillé de faire attention à certains produits. Ce sont notamment ceux contenant des composants tels que les alcaloïdes, la cisapride ou la colchicine. En prenant toutes les précautions d’usage, vous pourrez éviter de nombreuses complications et préserver votre santé.

ZITHROMAX MONODOSE : effets secondaires

La prise d’un médicament n’est pas systématiquement exempte d’effets secondaires. Cela s’explique par le fait que ces produits sont le fruit de l’association de nombreux éléments. Puisque l’organisme humain n’est pas le même chez tout le monde, certains effets indésirables peuvent être remarqués. Lorsqu’ils sont rapidement pris en charge, il est possible de limiter la gêne et d’éviter les risques.

Par contre, si vous persistez dans la prise d’un médicament après l’apparition des effets secondaires, ceux-ci peuvent s’aggraver. Vous mettez alors votre santé en péril et les conséquences peuvent être assez graves. Le ZITHROMAX MONODOSE n’échappe pas à cette règle. En effet, lorsque vous prenez ce médicament pour la première fois, pensez à observer votre organisme.

Les signes négatifs qu’il est possible de remarquer sont :

  • de la diarrhée ;
  • des maux de tête ;
  • des nausées et vomissements ;
  • des douleurs abdominales ;
  • des maux de gorge ;
  • un manque d’appétit ;
  • ou encore des courbatures.

Ces différents effets secondaires ne sont pas forcément ceux que vous aurez. Cela dépend principalement de votre organisme et de la résistance que vous avez aux composants. Il peut toutefois arriver que vous rencontriez des effets plus graves. Ce sont par exemple la candidose, les réactions hépatiques ou nerveuses et les convulsions.

Dans tous les cas, vous devrez systématiquement signaler toutes anomalies que vous détectez. Cela vous permettra de maintenir votre état de santé et d’arrêter le traitement si nécessaire.

ZITHROMAX MONODOSE : grossesse et allaitement

ZITHROMAX MONODOSE (AZITHROMYCINE)

La grossesse et l’allaitement sont des périodes de grande vulnérabilité, tant pour la mère que pour l’enfant. Cela s’explique par le fait que tout ce qui entre dans l’organisme de la mère affecte directement le fœtus et plus tard l’enfant qui allaite. Les conséquences peuvent être différentes en fonction de l’État et de la personne. Cela s’applique aussi au ZITHROMAX MONODOSE.

Pour commencer, il faut savoir que ce médicament ne doit en aucun cas être utilisé pendant la grossesse sans un avis médical. En pratique, il faut que votre médecin traitant évalue la nécessité de l’incorporation de ce produit dans votre traitement.

Cette indication est encore plus importante si vous êtes dans les trois premiers mois de grossesse. Il s’agit en effet de la période la plus sensible pour le bébé. Les risques n’étant pas encore bien évalués, il est recommandé de faire preuve d’une grande vigilance. La prescription est pareille dans le cas de l’allaitement.

Cela vient du fait qu’il n’a pas encore été déterminé si les résidus du ZITHROMAX MONODOSE peuvent passer dans le lait maternel. Vous devrez alors éviter tout risque en arrêtant le traitement et en demandant l’assistance de votre médecin. Vous préservez ainsi votre santé et celle de votre bébé.

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...