HomeNon classéTRANSAMINASES ELEVATION CHRONIQUE ISOLEE

TRANSAMINASES ELEVATION CHRONIQUE ISOLEE

Published on

spot_img

 

L’élévation modérée ( < 10 fois la normale ) et prolongée (> 3 mois ) est assez fréquente et les étiologies nombreuses.
ALAT-SGPT est plus spécifiquement” hépatique. L’ASAT-SGOT peut être d’orgine musculaire (IDM, Rhabdomyolyse) et en cas d’alcoolisùe et de cirrhose.
Il reste le plus souvent nécessaire de confirmer la chronicité de l’élévation et les variations éventuelles de cette élévation aprés quelques semaines.

NB : Une élévation associée des phosphatases alcalines (> 1,5 N) doit faire envisager une cholestase par obstacle sur la voie biliare, une tumeur hépatique ou une maladie cholestatique comme la cirrhose biliaire primitive ou la cholangite schlérosante).

La ponction biopsie reste l’élément clé pour soit faire/confirmer le diagnostic mais surtout pour connaitre par l’aspect histologique, le pronostic et la thérapeutique à faire, en particulier pour l’hépatite C

Voir également : Les hépatites virales Aiguës
Voir également : Transaminases : élévation aiguë
Voir également : Tableaux synthétiques de la bio-pathologie hépatique

BILAN INITIAL

  • NF, VS, CRP
  • SGPT, SGOT, GammaGT, phosphatases alcalines, Bilirubinémie (?)
  • Glycémie, TG, cholestérol
  • Electrophorèse des protéines
  • Sérologie héptatiés A,B,C
  • Sidérémie, ferritine et CTF (coefficient de saturation de la transferrine) Hémochromatose
  • THS (T4)
  • Céruloplasmine chez le sujet jeune (Maladie de Wilson )
  • CMV
  • Epstein Barr
  • Ac anti nucléaires [Lire]

    A discuster

  • Echographie foie, VB, pancréas
  • Scanner, IRM…

Les principales étiologies :

  • Hépatites évidemment ( B et C d’abord ) mais également auto-immunes et autres virus
  • Hépaties médicamenteuses +++
  • Alcool ( ASAT>ALAT càd SGOT>SGPT)
  • Stéatoses non alcooliques des Syndrome métabolique avec ou sans TG
  • Les hépatites toxiques
  • les hépatites autoimmunes (AC antinucléaires, antimuscle lisse,anti-LKM, etc..) [Lire]
  • La cirrhose biliaire primitive (Cholangite chronique dysimmunitaire)
  • Obésité avec diabète et/ou TG
  • Hémochromatose (ferritine, sidérémie )
  • Syphilis secondaire
  • Déficit en alpha1 antitrypsine (dosage et électrophorèse des protéines )
  • Maladie de Wilson (cuprémie
  • Tuberculose
  • Brucellose
  • Hypothryroïdie
  • Maladie de Horton
  • PPRGA (Rhumatismes du sujet âgé)
  • Polymyosite et dermatomyosite
  • Sarcoïdose
  • Maladie de Gilbert (?)
  • Phytotherapie
  • Les maladies musculaires ( SGOT-ASAT>SGPT-ALAT, CPK, aldolase)
  • Dénutrition
  • Alimentation parentérale
  • Intoxication par amanite phalloïde
  • Macro-ASAT-SGOT : rare liée à une immunoglobuline isolée ou associée à une infection immunologique, un cancer
  • Liste non limitative…. Merci de compléter

Latest articles

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...

SIGMOÏDITE DIVERTICULITE AIGUË

- représente la complication aiguë d'une diverticulose connue ou non. Elle touche environ 12 à...

More like this

Syndrome de Guillain Barré

Source : NEUROPATHIES PERIPHERIQUES Pr. Gilles Edan, CHU de Rennes (FRANCE) Le $ de Guillain-Barré...

MEGALERYTHEME – 5ème Maladie

Source : Bulletin Epidémiologie Hebdomadaire - BEH Le parvovirus B19 , agent du mégalérythème épidémique ou...

MYCOSES – CANDIDOSES VULVO­VAGINALES RECIDIVANTES (MVVR)

MAJ 11/2006 DEFINITION Quatre récidives cliniques par an pour la plupart des auteurs et avec preuves...