HomeNon classéTASSEMENT VERTEBRAL OSTEOPOROTIQUE

TASSEMENT VERTEBRAL OSTEOPOROTIQUE

Publié le

spot_img

SEMIOLOGIE
Au détour d’une chute ou  » spon­ta­né­ment « , appa­ri­tion d’une dou­leur dor­so-lom­baire géné­ra­le­ment au delà de 70 ans.
Les radios confirment le diag­nos­tic de tas­se­ment vertébral

BILAN BIOLOGIQUE
Il a pour but d’af­fir­mer l’o­ri­gine ostéo­po­ro­tique simple.

(Source : OPTION/BIO Sup­plé­ment au N° 188/20 juin 1997)

Voir éga­le­ment : Ostéo­po­rose

TRAITEMENT

  • epos
  • Antal­giques +/- AINS
  • Cal­ci­to­nine : * CALCYN 50, CIBALCALCINE O,5, etc…
    . 1 inj/J 8 jours puis 3 injections/semaine puis 2/semaine puis 1 inj/J 5 jours/mois asso­cié à 100 gttes d phosphneurol/J (Lari­bois­sière)

MAJ 2004
Le Comi­té des Spé­cia­li­tés Phar­ma­ceu­tiques (CSP) de l’agence euro­péenne. a ain­si consi­dé­ré que la cal­ci­to­nine injec­table n’a pas mon­tré d’efficacité ni dans le trai­te­ment de la dou­leur cau­sée par les frac­tures ver­té­brales dues à l’ostéoporose post­mé­no­pau­sique, ni dans le trai­te­ment du syn­drome frac­tu­raire au cours du tas­se­ment ver­té­bral ostéo­po­ro­tique aigu, récent et dou­lou­reux ni dans le trai­te­ment de la dou­leur osseuse pro­vo­quée par l’ostéoporose (dou­leur chro­nique). Au vu des don­nées pré­sen­tées, les indi­ca­tions rela­tives à la dou­leur et à l’ostéoporose ne peuvent être main­te­nues. [Lire] (Afssaps)

BIPHOSHONATES
Actuel­le­ment, aprés la phase aigue un trai­te­ment par :
ACTONEL ° et ACTONEL 35 (risé­dro­nate)
FOSAMAX ° et FOSAMAX 70 Alendronate)
Deux études : FTI = frac­ture inter­ven­tion trial femmes meno­pau­sées avec faible den­si­té osseuse ( – 2DS ) sur 3 ans avec 2 sous-goupes ( femmes n’ayant pas eu de frac­ture CFS et femmes avec au moins une frac­ture ver­té­brale VFS). Glo­ba­le­ment, les résul­tats donnent une dimi­nu­tion du risque de 50 %
AMM : Trt de l’os­téo­po­rose authen­ti­fiée soit par une frac­ture soit (???) par une DMO : ( – 2,5 au T‑Score).
POSOLOGIE :
10 mg/j le matin à jeûn avec un grand verre d’eau ( ni café, ni jus de fruit ou autre bois­son) et attendre 30 minutes avant de déjeu­ner. Ne pas s’al­lon­ger durant cette demi-heure.( Risque oeso­pha­gien ) Asso­cier – à dis­tance – 500 mg de Cal­cium et 250 UI de vita­mine D.

Derniers articles

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...

Le pied douloureux de l’adulte : causes, symptômes, diagnostic, traitements

De multiples facteurs peuvent causer des douleurs au niveau du pied. Celles-ci peuvent invalider...

Pour aller plus loin

Pasteurellose pasteurella multocida : symptômes, diagnostic et traitement

La pasteurellose est une maladie infectieuse assez fréquente qui se retrouve chez les animaux...

Paludisme : agent infectieux, clinique, personnes à risque

Le paludisme, maladie humaine évitable, mais potentiellement mortelle, est un mal fréquent. Dans le...

Phimosis : causes, symptômes, complications et traitements

Le phimosis est une pathologie qui touche particulièrement le sexe masculin à la naissance...