HomeNon classéTACHYCARDIES - CAT

TACHYCARDIES – CAT

Publié le

spot_img

Source : FMC Le Géné­ra­liste N° 1783 – Juin 1997 – Dr N. VIDAL – Dr J. LEONETTI

En Pra­tique : Supra­ven­tri­cu­laire ?, ven­tri­cu­laire ?, IDM sous jacent ?
Voir éga­le­ment :
—- Fibril­la­tion Auriculaire
—- Bou­ve­ret
—- Wolf Par­kin­son White
—- IDM CAT à domicile
—- Les Troubles du Rythme CAT à domicile.
—- Tor­sade de Pointe
—- $ de Bru­ga­da CLINIQUE

La tachy­car­die est elle bien supportée ?
EG, TA, sueurs, etc…
Une tachy­car­die bien tolé­rée est géné­ra­le­ment supraventriculaire.
A contra­rio, une tachy­car­die mal tolé­rée, avec chute de la TA, malaise, a toute chance d’être ven­tri­cu­laire. Elle néces­site une hos­pi­ta­li­sa­tion urgente par SAMU et est sus­pecte d’IDM.

Existe ‑t-il une dou­leur associée ?
En par­ti­cu­lier une pré­cor­di­al­gie sus­pecte, bien sur.

Le contexte
Fac­teur déclan­chant ? émo­tion,  » spas­mo­phil­lie « , téta­nie, anxié­té, etc…

L’âge et le sexe.
La ques­tion : existe-t-il un IDM sous-jacent ?
L’homme au delà de 50 ans est par­ti­cu­liè­re­ment à risque.

Les ATCD et le trai­te­ment en cours.
La ques­tion est essen­tielle et sera évo­ca­trice de pro­blème chez un patient ango­reux connu.
Les digi­ta­liques sont des grands pour­voyeurs de troubles du rythme

La fré­quence :
— Infé­rieure à 120, régu­lière, sans signe de gra­vi­té et sans trai­te­ment bra­dy­car­di­sant : Banal.
— 150, régu­lière, sans signe de gra­vi­té : Flut­ter auri­cu­laire (2/1) pro­bable ( à noter que le flut­ter est peu emboligène ).
— 180, sui­vant le contexte tachy­car­die jonc­tion­nelle ( bien sup­por­tée ) ou ven­tri­cu­laire ( dou­leur angi­neuse, col­lap­sus, ATCD, etc…

Régu­lière ?
Une tachy­car­die irré­gu­lière est presque tou­jours une fibril­la­tion auriculaire.
Le risque embo­li­géne est impor­tant et demande une prise en charge rapide.

————– L’ECG —————

Bien sur l’exa­men essen­tiel qui pré­ci­se­ra la fré­quence et l’as­pect des QRS

QRS fin : < 0,12 s
Tachy­car­die supraventriculaire.
Bou­ve­retFA Flut­ter , WPW Bru­ga­da

, etc.. QRS large > 0,12 s
Sauf BBG connu, c’est une tachy­car­die ven­tri­cu­laire poten­tiel­le­ment grave.
Le BB fonc­tion­nel existe mais dif­fi­cile à affirmer.
l’IDM sous jacent dif­ficle, voire impos­sible à diagnostiquer.
L’hos­pi­ta­li­sa­tion par SAMU nous parait être la voie de la sagesse et de la sécu­ri­té, avec 500 mg d’as­pi­rine per os ou IVD en cas de doute.

Derniers articles

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...

L’OTITE SERO-MUQUEUSE DE L’ENFANT : Causes, Diagnostic et Traitements

Tout comme l’otite moyenne aiguë, l’otite séromuqueuse est une affection que l’on retrouve couramment...

Pour aller plus loin

Mycoplasma pneumoniae : maladies caractéristiques, traitements

Les maladies infectieuses constituent un problème de santé majeur et figurent parmi les dix...

Paralysie faciale a frigore : causes, symptômes, diagnostic et traitement

La paralysie faciale a frigore (PFF) est l’une des formes les plus fréquentes des...

Ostéopénie : clinique, physiopathologie, étiologies, traitement

L’ostéopénie est un état de fragilité osseuse fréquent à partir de 50 ans. Elle est...