HomeNon classéSTOMATITES DE L'ENFANT

STOMATITES DE L’ENFANT

Published on

spot_img

28/05/97

Toute stomatite intense peut cacher une hémopatie, une infection HIV, une toxidermie médicamenteuse
L’infection HIV n’est pas traitée ici.

  • Lésions Vésiculeuses
  • Aphtes et lésions aphtoïdes
  • Lesions bulleuses
  • Stomatites infectieuses, candidoses
  • Stomatites des hémopathies

NB
Le pH salivaire buccal doit etre préservé. Une solution de Na Cl ou des attouchements à l’eau oxygénée à 10 volumes diluée à raison de 3 cuillères à café pour un verre d’eau seront préférés aux bains de bouche antiseptiques.
Une antibiothérapie prophylactique est souvent indiquée. L’association spiramycyine ( ROVAMYCINE ) + métronidazole (FLAGYL ) parait la plus légitime. RODOGYL chez le grand enfant.

STOMATITES VESICULEUSES

HERPES : PRIMO-INFECTION
Voir Gingivo-stomatique herpétique aiguë de l’enfant [Lire]
NB : un herpes génital isolé d’un enfant doit faire évoquer une agression sexuelle.

HERPANGISME
Entérovirus coxsackie A
SEMIOLOGIE.
$ infectieux , dysphagie, altération de l’EG associés à des signes méningés et digestifs dans les formes sevères.
Eythème de la cavité buccale avec des lésions vesiculeuses de siège postérieur ( amygdale,pharynx, piliers, luette ete langue.)
Une éruption cutanée paculo-papuleuse complète gnéralement le tableau.
TRT : symptomatique ( évolution spontanément résolutive ).

SYNDROME PIED-MAIN-BOUCHE Trés proche ( coxackie virus A 16 ).
SEMIOLOGIE.
En période estivale, erythème associé à des vésicules de petite taille de toute la cavité buccale, y compris la langue, parfois associées à des lésions uclcéreuses.
Eruption cutanée palmo-plantaire transitoire est associée : vésicules allongées sur une base érythémateuse .
Evolution favorable en 5 ou 10 jours.

ZONA
Rare, il est peu douloureux et garde une topographie radiculaire et prédomine au visage.

VARICELLE
Classique et généralement de diagnostic aisé.

Retour
APHTES – LESIONS APHTOÏDES

APHTES VULGAIRES
Ulcération douloureuse de couleur chamois à liseré rougé typique.
Son étiologie est toujours inconnue mais certains aliments sont impliqués ( noix, gruyère, chocolat …) ou certains médicaments ( aspirine, antibiotiques, barbituriques,…)
Guérison en qques jours. TRT symptomatique.

PERIANDENTIS DE SUTTON
Aphte géant ( plusieurs centimètres de diamètre )
La guérison demande plusieurs semaines et laisse une cicatrice.

LA STOMATITE APHTOÏDE
$ infectieux marqué associé à de nombreux aphtes de toute la cavité buccale apparaissant par poussées successives.
ADP cervicales douloureuses et surinfection locale trés fréquente +++.
Faire Nfs pour éliminer une hémopathie.
TRT : Symptomatique et une antibiothérapie parait raisonnable. ( amoxicilline, macrolide ).

MALADIE DE BEHCET
Exceptionnelle.

Retour
 

STOMATITE BULLEUSE

BRULURES DE LA CAVITE BUCCALE
—- Boisson trop chaude. Non rare !
—- Chimique. Une hospitalisation en urgence est nécessaire pour faire un état des lésions internes.
—- Iatrogènes : aspirine, sulfamides, barbituriques.

ERYTHEME POLYMORPHE
Toxidermie médicamenteuse ( pyrazolés, aspirine, barbiturique, sulfamide ) , mycoplasma pneumonia et herpes doivent être recherchés.
La stomatite accompagne des lésions bulleuses cutanées indolores ( face d’extension des membres, du visage, du cou , conjonctivales, génitales ) , une angine
Les lésions cutanées ont un aspect en cocarde
Guérison en qques semaines mais récidives possibles suivant l’étiologie

NB : Le syndrome de Lyell et la maladie de Steven-Johnson peuvent être considérées comme des formes majeures de l’érythème polymorphe.

Retour

STOMATITES INFECTIEUSES


PYOGENES
Extension buccale d’un impétigo cutané. Staphylocoque ou streptocoque. TRT : Antibiothérapie.

CANDIDOSES
le Muguet buccal est la forme habituelle. La langue ” noire ” est plus rare chez l’enfant.

ANAEROBIES
Chez l’enfant carencé, $ infectieux gravissime avec gangrène buccale étendue.
Antibiothérapie et réanimation.

Retour
 

STOMATITES DES HEMOPATHIES

Rares mais la stomatite peut être le symptôme initial.
—- Leucémies aigues.
—- Agranulocytoses.
—- Aplasies.
—- Purpura thrombopénique.

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...