HomeNon classéPASTEURELLOSE Pasteurella multocida

PASTEURELLOSE Pasteurella multocida

Published on

spot_img

Fréquentes, classiquement aprés morsure ou griffure d’un chat et chien mais également parfois par épine végétale et autres plaies.
Il existe un risque important de complications y compris algodystrophie.

SEMIOLOGIE
—- $ infectieux local ( douleur, inflammation ) important et apparaissant en qques heures ( 3 à 6 )
—- Ecoulement, lymphangites et ADP locales trés inflammatoires.
—- Le $ épaule-main

Mais aussi (Univ-Lyon1) : Infections suppuratives : Phlegmon ou panaris avec adénopathie satellite et lymphangite accompagnés de douleurs très intenses. Infections cutanées, sous-cutanées et muqueuses : lymphangites, cellulites. Infection de plaies : mécanisme à l’origine des formes cutanés et ostéo-articulaires.Infections de la sphère ORL : sinusites, otites, amygdalites. Infections oculaires : conjonctivites, endophtalmies et ulcères cornéens (rares)., Infections ostéoarticulaires : arthrites et atteintes suppuratives ostéo-articulaires (suite à morsure profonde), ostéomyélite. Septicémies (et endocardites) : oui (rare). Infections pulmonaires : Bronchites, pleurésies (surtout chez personnes en contact prolongé avec les animaux). Infections neuro-méningées : oui, mais rares (méningites et abcès cérébraux).Infections des séreuses : oui (péritonite, rare).

CAT
—- Morsures humaines : peuvent également transmettre BK, syphilis hépatites B et hépatite C , HIV ( faible, estimé 0,02%)
—- Prelèvement local
—- Eau, savon +++
—- Antispeptie locale. : BETADINE – DAKIN
—- Exploration ” nerveuse, tendineuse et articulaire ” de la plaie. Sauf cas particulier, une morsure ne doit pas être suturée.
—- Gérér les risques associés : Tétanos, Rage, Hépatites, etc…

TRAITEMENT
Outre les soins locaux, une antibiothérapie doit être immédiatement instaurée pour une durée minimale de 10 jours.
Sensible aux bêta-lactamines, fluoroquinolones, cyclines, imidazolés. Les macrolides et aminosides ont une moins bonne activité. Résistance naturelle aux lincosamides, aux glycopeptides.
—- AUGMENTIN/CIBLOR ( 500 mg x 3/J) est un bon premier choix.
—- En cas d’allergie à la pénicilline, association Doxycline 200 mg/J + FLAGYL (500 mg x 3 /J)
—- Enfant allergique à la pénicilline : macrolide mais prélèvement/antibiogramme +++
—- Doxycline 200 mg/J en une prise
—- fluoroquinolones
—- ?? Synergistines

Tout savoir sur Pasteurelle multocida : [Lire]

Latest articles

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...

Hyperthyroïdie : causes, symptômes, traitement et prévention

Bien que le corps humain soit une formidable machine dont les rouages sont parfaitement...

More like this

NACO – ANTICOAGULANTS ORAUX NON ANTIVITAMINE K

Les anticoagulants sont des médicaments dont la fonction première est relative au sang. De...

Puberté précoce : âge, signes, diagnostic, causes, solutions

La maturation sexuelle est un phénomène physiologique tout à fait normal dont le début...

NEPHROHUS : causes, symptômes, diagnostics, traitements

Les insuffisances rénales sont dues à une destruction progressive des reins. Plus qu’on ne...